0 Shares 920 Views

Cinéma en famille : quels films voir cet été ?

Lucile Bellan 5 juillet 2018
920 Vues

L’été, ce n’est pas forcément qu’une succession de journées ensoleillées. Parce qu’il faut bien occuper sa progéniture les après-midi de pluie, Artistik Rezo a sélectionné pour vous les films grand public qu’il sera possible de voir en juillet-août.

Premier conseil : ne ratez pas la ressortie en salles de Mon voisin Totoro. Le chef-d’œuvre de Hayao Miyazaki a beau dater de 1988, il n’a pas pris une ride, et c’est avec des yeux émerveillées que petits et grands peuvent découvrir ou redécouvrir cette formidable aventure familiale depuis la mi-juin.

On pourra éventuellement leur montrer le Bécassine ! de Bruno Podalydès, même si l’aventure volontairement désuète de la célèbre Bretonne a davantage de chances de captiver les générations qui grandirent avec elle il y a quelques décennies.

Pour les ados et pré-ados, il est fortement conseillé d’aller voir Parvana, sorte de cousin afghan du Persepolis de Marjane Satrapi, qui décrit l’existence d’une jeune fille de 11 ans vivant à Kaboul sous le régime taliban. Construit comme un conte, le film épargne les images violentes pour évoquer l’émancipation souhaitable des femmes de ce pays et insuffler du merveilleux là où il y en a peu.

Début juillet sortira Les Indestructibles 2, nouvelle production Pixar, qui décrit le retour aux affaires de la célèbre famille de super-héros. Attention, le film est sans doute à réserver aux plus de 7 ans : il dure près de 2 heures, mise sur un humour plutôt pointu et certaines séquences visuellement étourdissantes sont moyennement adaptées à un tout jeune public. De même, on évitera d’emmener des tout-petits voir Tamara 2, pas pour ses effets visuels, mais parce que cette nouvelle adaptation de la BD française traite des thématiques très adolescentes.

Il faudra ensuite attendre le 25 juillet pour que les enfants aient de quoi se réjouir, avec la sortie de Hôtel Transylvanie 3, sous-titré Des vacances monstrueuses. Les parents n’auront qu’à prendre leur mal en patience et tenter une petite sieste, tant il est vrai que cette saga amuse les plus jeunes mais peut rapidement navrer les adultes.

En revanche, le 1er août, il faudra emmener toute la famille voir Jean-Christophe & Winnie, qui mêle animation et prises de vues réelles. Ewan McGregor (photo) y incarne la version adulte du petit Jean-Christophe, qui a bien grandi pour devenir un adulte comme les autres. Ses amis, Winnie en tête, vont tenter d’insuffler poésie et rêverie dans son existence… On peut légitimement espérer un film de la trempe de Paddington et de sa fabuleuse suite.

Parmi les ados, la sortie de Neuilly sa mère, sa mère pourra peut-être réjouir celles et ceux qui ont apprécié le premier film, sorti en 2009. Mais pas sûr que ce come-back tardif puisse réellement trouver son public, même si Neuilly sa mère fait réellement office de film culte pour une partie des gamins d’alors…

Un été assez chiche en sorties intéressantes, surtout pour les plus jeunes. Il va falloir espérer que tout ce petit monde soit très sage et que la météo soit au beau fixe, car le temps passé dans les salles obscures risque d’être extrêmement limité.

Articles liés

Dinard Film Festival 2018 – 29e édition – Les films en compétitions
Agenda
35 vues
Agenda
35 vues

Dinard Film Festival 2018 – 29e édition – Les films en compétitions

Véritable vitrine d’un cinéma vif et actuel, à la fois pointu et populaire, le Dinard Film Festival tiendra sa 29e édition du 26 au 30 septembre 2018 en proposant une programmation « so british » ! Pendant 5 jours,...

Infidèles, adultère créatif au Théâtre de la Bastille
Spectacle
104 vues
Spectacle
104 vues

Infidèles, adultère créatif au Théâtre de la Bastille

Les collectifs tg Stan et de Roovers enchevêtrent deux textes d’Ingmar Bergman, le scénario Infidèles et l’autobiographie Lanterna magica. Figure centrale parmi les quatre protagonistes, le célèbre cinéaste qui aurait eu 100 ans en juillet dernier, est à la...

Pentti Sammallahti – Maison de la Photographie Robert Doisneau
Agenda
32 vues
Agenda
32 vues

Pentti Sammallahti – Maison de la Photographie Robert Doisneau

Certaines photographies demandent à être regardées face à soi, encadrées et accrochées sur un mur, pour être appréciées à leurs justes valeurs. Pentti Sammallahti tire lui-même ses épreuves avec un talent immense et ses chefs-d’œuvre de nuances (n’ayons pas...