0 Shares 451 Views

Fritzi, quand un livre pour enfants devient un film d’animation pas comme les autres

Réalisé par Ralf Kukula et Matthias Bruhn, distribué par Septième Factory, Fritzi se fait attendre dans les salles de cinéma. Inspiré du livre pour enfants de Hanna Schott et Gerda Raidt, celui-ci aborde un sujet rarement traité.

C’est l’histoire d’une jeune fille, Sophie, qui part en vacances en Hongrie avec sa famille. Fritzi, sa meilleure amie, lui garde son chien Sputnik. Elle finit par s’inquiéter lorsque Sophie n’est toujours pas revenue pour la rentrée des classes. Nous sommes en Allemagne, plus précisément à Leipzig en 1989. Le pays est divisé en deux, séparé par le mur de Berlin : la famille de Sophie a cherché à fuir vers l’Ouest. Fritzi se fixera un objectif : rendre Sputnik à Sophie. Petit à petit, c’est un combat politique qui naîtra, grâce à l’aide de son ami, si ce n’est amoureux, Bela.

L’idée de Fritzi est née d’un livre pour enfants écrit par Hanna Schott, Fritzi war dabei, mais également d’une histoire personnelle. Les deux réalisateurs allemands avaient une vingtaine d’années lorsque les manifestations de 1989 ont éclaté. L’un l’a vécu de l’intérieur, vivant en Allemagne de l’Est. L’autre, vivant en Allemagne de l’Ouest, l’a vécu à travers les médias. Fritzi raconte donc un passé personnel et historique. C’est un sujet original pour un public cible de 8 à 12 ans, mais pas moins crucial. Les réalisateurs ont ainsi choisi d’utiliser des dessins très réalistes, un décor fidèle à la réalité qui a nécessité un long travail de documentation et de mémorisation de leurs propres souvenirs.

Si Fritzi s’écarte du traditionnel film d’animation destiné aux enfants par son esthétique mais aussi par son sujet historique et politique, il laisse tout de même la place au conte, au voyage. Ce film est aussi l’histoire d’une amitié – entre Fritzi et Sophie, mais aussi entre Sophie et Sputnik – , une histoire d’amour, une histoire sur le passage à la vie adulte, la transgression des règles, l’indépendance intellectuelle…

Ce joyeux mélange historique et sentimental donne naissance à un cinéma dramatique qui s’adresse certes aux enfants, mais sans les infantiliser. Un cinéma qui les fait voyager à travers l’Histoire. Un cinéma qui fait émerger avec subtilité et délicatesse des problématiques que tout enfant rencontrera au cours de sa vie : des crises politiques, sociales et familiales, le positionnement en tant que citoyen.ne, mais surtout la fraternité.

Fritzi sera sur les écrans de cinéma dès la réouverture des salles !

Angèle Correia

Articles liés

“Projet E.Doll #1” : le premier solo show de Softwix à la Galerie Artistik Rezo
Agenda
46 vues

“Projet E.Doll #1” : le premier solo show de Softwix à la Galerie Artistik Rezo

La Galerie Artistik Rezo accueille Softwix pour une première exposition personnelle du 3 au 30 juin 2021. À travers cette première exposition, on retrouvera les E.Dolls que l’artiste colle depuis 2015 sur les murs qui s’offrent à elle. Ces...

Yoann Bac : entre réel et virtuel
Art
136 vues

Yoann Bac : entre réel et virtuel

Entre peinture, fond vert et incrustation numérique, les toiles de Yoann prennent vie et nous transportent dans une autre dimension. Rencontre avec un artiste innovant qui n’a pas fini de vous surprendre.  Est-ce que tu peux te présenter ?  Je m’appelle...

Il Mio Corpo – Un documentaire de Michele Pennetta
Agenda
65 vues

Il Mio Corpo – Un documentaire de Michele Pennetta

Sous le soleil de Sicile, Oscar récupère de la ferraille avec son père. À l’autre bout de la ville, Stanley le Nigérian vivote grâce aux petits travaux donnés par le prêtre de la paroisse. Tous deux ont le même...