0 Shares 654 Views

Sans un bruit – En DVD et Blu-ray

Jordan Tissot 17 novembre 2018
654 Vues

John Krasinski est de retour devant et derrière la caméra pour nous offrir un produit d’épouvante délicieux et frissonnant.

Une famille tente de survivre sous la menace de mystérieuses créatures qui attaquent au moindre bruit. S’ils vous entendent, il est déjà trop tard.

John Krasinski réalise un Sans un bruit qui est parfaitement calibré et minuté. Si la première partie présente la famille essayant de survivre sans même pouvoir communiquer oralement, devant utiliser le langage des signes, c’est la deuxième partie avec la confrontation avec les créatures qui offrent des moments de stress comme on en voit peu au cinéma, les membres de la famille jouant à un jeu du chat et de la souris macabre avec les créatures qui rodent aux alentours, ou le moindre bruit émis peut être dernier.

Sans un bruit, c’est un long métrage qui parvient à tenir son spectateur en haleine dans une ambiance terrifiante, de part sa mise en scène efficace et ses très bonnes interprétations.

Jordan Tissot

Articles liés

Afaina de Jong : virée entre art et architecture
Art
261 vues
Art
261 vues

Afaina de Jong : virée entre art et architecture

L’architecte néerlandaise Afaina de Jong et son studio AFARAI travaillent sur les connexions entre les gens et les mouvements culturels traditionnellement peu représentés par l’architecture dans un contexte de villes en mutation où chacun a un rôle à jouer....

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel
Agenda
181 vues
Agenda
181 vues

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel

Une soirée organisé par “la Galerie”. Sous l’impulsion de son directeur artistique Gwenaël Billaud, la Galerie a su depuis imposer un nouveau concept de soirées investies par l’art moderne et contemporain, dans le cadre desquelles participent performeurs, artistes, DJs,...

René Urtreger Trio au Sunset Sunside
Agenda
54 vues
Agenda
54 vues

René Urtreger Trio au Sunset Sunside

Dans le petit monde du jazz, on l’appelle parfois le « roi René ». Comme en écho lointain de ce comte de Provence du XIVe siècle qui préférait les arts florissants des lettres et la compagnie des gens d’esprit...