0 Shares 436 Views

“Wakanda Forever” : la tant attendue suite de “Black Panther” 

Salomé Lebreton 22 novembre 2022
436 Vues

En 2018, Black Panther avait marqué les esprits comme étant le premier film ayant pour personnage principal un super héro noir. Acclamé par la critique et les fans, ce film avait apporté un vent de fraîcheur dans ce genre de cinéma. Quatre ans après le premier volet, Wakanda Forever marque le retour de cet univers Afro-futuriste à l’écran.

Wakanda Forever est un film couvert de symbolique faisant référence au contexte particulier durant lequel il a été tourné. En effet, en été 2020, l’acteur principal Chadwick Boseman est décédé soudainement alors qu’il souffrait d’un cancer du côlon. Cet événement bouscule Hollywood et Marvel qui décident finalement de ne pas donner le rôle à un nouvel acteur. Le réalisateur Ryan Coogler prend la décision d’adapter l’histoire. C’est ainsi que le film s’ouvre sur la mort du héros principal, le Roi T’Challa. On suit donc la nation du Wakanda endeuillée alors qu’un royaume voisin leur déclare la guerre. Wakanda Forever marque le dernier film de la phase 4 du MCU (Marvel Cinematic Universe). 

 

Wakanda Forever s’inscrit dans la continuité du premier film : on retrouve tous les personnages que nous avions découvert dans le premier volet. Encore une fois, on réserve aux femmes une place de choix. Avec la mort du Roi T’Challa, la reine Ramonda se voit reprendre le trône. Elle doit gérer ses responsabilités tout en faisant face au deuil, aux difficultés politiques et aux désaccords avec sa fille. Brillamment interprété par Angela Bassett, ce personnage est clairement un des points forts du film. 

Les femmes étant à l’honneur, on retrouve avec plaisir la cheffe de l’armée, Okoye et l’espionne, Nakia. Le film introduit aussi Riri Williams, connue sous le nom de super héro Iron Heart dans les comics. 

Outre la thématique du deuil qui est l’un des enjeux importants du film, Wakanda Forever est aussi une histoire de conflits politiques entre nations. Encore une fois, le vibranium, métal indestructible, est l’objet de toutes les convoitises. Les Occidentaux essaient tous de mettre la main dessus alors qu’il est détenu par le Wakanda et des peuples indigènes. Les échos avec la colonisation et l’esclavage sont donc très présents. L’antagoniste principal, Namor, est le chef d’un peuple mésoaméricain vivant sous l’eau après avoir échappé aux atrocités commises par les conquistadors en Amérique du Sud. Eux aussi possèdent du vibranium, ce qui vient remettre en cause les décisions prises par le Wakanda.

Okoye et Queen Ramonda

Danai Gurira et Angela Basset dans Wakanda Forever © Marvel Studios

Nous connaissons également Black Panther pour sa bande originale mêlant des genres musicaux totalement différents. Wakanda Forever ne fait pas exception à la règle, la musique est prédominante. On y retrouve autant des balades que du rap espagnol, du RnB et des sons à influence Afrobeat. Cela reste l’un des aspects marquants du film avec les costumes. Effectivement, on retrouve de nombreux costumes colorés inspirés par des éléments de tribus indigènes auxquels on a ajouté un côté futuriste, ce qui participe à la particularité de cet univers fictif.

En bref, Wakanda Forever a la lourde tâche de succéder au premier volet sans son protagoniste principal. Divertissement réussi, bien qu’un peu long… C’est à chacun de juger si le film réussit à s’émanciper de son Black Panther originel. 

À lire également sur Artistik Rezo : “Marvel : Les phases 5 et 6 du Marvel Cinematic Universe dévoilées”.

Propos de Salomé Lebreton

Articles liés

Reporters sans frontières #71 : 100 photos de Brassaï pour la liberté de la presse
Agenda
40 vues

Reporters sans frontières #71 : 100 photos de Brassaï pour la liberté de la presse

Il y 30 ans, RSF publiait le premier numéro de sa collection 100 photos pour la liberté de la presse. Cartier-Bresson, Lartigue, Doisneau, Ronis, Capa et beaucoup d’autres icônes de la photographie du XXe siècle se sont succédées à...

Wangari Fait son Cirque, le spectacle inédit au Centre Wangari
Agenda
49 vues

Wangari Fait son Cirque, le spectacle inédit au Centre Wangari

Le vendredi 16 décembre 2022, le Centre Wangari ouvre ses portes aux publics et aux artistes pour une grande fête autour des arts du cirque à travers son événement hivernal circassien Wangari Fait son Cirque ! Des artistes circassiens...

“Le Dindon”, adapté et mis en scène par Philippe Person au Lucernaire
Agenda
50 vues

“Le Dindon”, adapté et mis en scène par Philippe Person au Lucernaire

Si tu me trompes, je te trompe ! À partir de cette phrase, Feydeau met en place avec génie un hilarant jeu de dominos autour de son thème favori : l’adultère. Deux jeunes femmes jurent de prendre un amant...