0 Shares 905 Views

Yuhei Sakuragi, place aux nouveaux réalisateurs

Parmi les réalisateurs en vue de la nouvelle génération de films d’animation japonais, Yuhei Sakuragi sort Les mondes parallèles. Après avoir été directeur de l’animation numérique pour Miyazaki de 2015 à 2018, il se lance dans la réalisation de son premier long-métrage.

Un animateur 3D devenu réalisateur

Yuhei Sakuragi est né en 1985, il commence sa carrière en tant qu’animateur 3D sur les films Hana et Alice mènent l’enquête, du réalisateur Shunji Iwai, et Boro la petite chenille de Hayao Miyazaki. Il se fait remarquer pour son travail sur le design des personnages et intègre par la suite le studio Craftar. Il réalise sa première série Ingress the Animation qui créa une grande surprise en 2018.

La technique au service de l’émotion

Yuhei Sakuragi travaille d’abord sur la création et la modélisation de ses personnages, avant même d’avoir écrit le scénario ou réalisé le story board. Pour lui, le scénario n’est qu’un moyen de mettre en avant ses personnages, à la conception et à la réalisation très élaborées.

L’animation est d’un très haut niveau puisqu’elle permet une grande expressivité des personnages. Tout est extrêmement travaillé, qu’il s’agisse de leur nez, de leurs ombres ou de leur regard. Selon le positionnement de la caméra, tous ces détails évoluent subtilement.

L’émotion étant au cœur de son travail, Yuhei Sakuragi accorde aussi beaucoup d’attention au doublage des voix pour faire entendre la respiration et exprimer chaque réaction le plus naturellement possible. La réussite est habile, car il mélange les différentes techniques d’animation, en incluant les dernières innovations, afin de rendre la mise en scène fluide.


La modernité pour thème de son premier long-métrage

Son premier film, les Mondes parallèles, est pour lui le moyen de dénoncer l’évolution des modes de vie au Japon, toujours plus déconnectés de l’essentiel, malgré l’accès aux dernières technologies. Et c’est bien là le problème ! Le thème de la robotique y est omniprésent. Une intelligence artificielle a même été utilisée pour réaliser le design d’une partie des armes présentes dans le film et pour les scènes de foule.

Les mondes parallèles est un premier film réussi dirigé par un jeune réalisateur très prometteur.

Synopsis

Shin et Kotori sont deux lycéens ordinaires qui vivent à Tokyo. Un jour, Shin rencontre son parfait sosie. Le garçon s’appelle Jin et prétend venir d’un monde parallèle sur lequel règne une princesse malfaisante. Pour sauver les siens, il doit vite trouver le double de la persécutrice. La vie des lycéens bascule quand Shin découvre que la sombre princesse ressemble à son amie…

Alexane Rousselle

 

Articles liés

Natalie Ciccoricco : “Quand je suis dans la nature je ressens la force créative”
Art
101 vues

Natalie Ciccoricco : “Quand je suis dans la nature je ressens la force créative”

Natalie Ciccoricco est une artiste créant des oeuvres uniques, combinant la nature et la photographie avec la broderie. Découvrez son interview pour en apprendre plus sur la simplicité et beauté de ses oeuvres originales. Comment avez-vous eu l’idée de...

Kouka : “Je me considère comme un artiste expressionniste contextuel”
Art
91 vues

Kouka : “Je me considère comme un artiste expressionniste contextuel”

Issu du graffiti, Kouka s’est fait connaître par la représentation de guerriers Bantus un peu partout dans le monde. Il a souhaité d’abord, par ces silhouettes en noir et blanc, nous interpeller sur la colonisation et l’esclavage. Son message...

Rencontre avec Florence Moll, agent de photographes et co-fondatrice des Filles de la Photo
Art
124 vues

Rencontre avec Florence Moll, agent de photographes et co-fondatrice des Filles de la Photo

L’association “Les Filles de la Photo” lance sa toute première édition du programme de mentorat dédié aux femmes photographes. Nous sommes allés à la rencontre de Florence Moll, co-fondatrice de l’association et directrice de FMA le Bureau, une agence représentant...