0 Shares 906 Views

4 films et séries à voir pour comprendre certaines références du rap français

©Gomorra ©Pnl

Rap et cinéma sont deux domaines différents, et pourtant le rap s’inspire depuis toujours des films, séries et animés cultes. Sortez le pop-corn et vos écouteurs car aujourd’hui on parle des références cinématographiques dans le rap français.

1- Scarface 

Comment aborder cet article sans parler du film culte de Brian De Palma réalisé en 1983. Scarface, c’est l’histoire de Tony Montana, un délinquant venu de Cuba. Tony gravit les échelons d’une mafia en Amérique avec son ami Manny accompagné de la belle Elvira, jusqu’à devenir le parrain de la cocaïne à Miami.

Ce film culte et ses personnages mythiques en inspirèrent plus d’un, et notamment nos rappeurs français. Booba dédie par exemple l’un de ses clips au film, reprenant ses décors et jouant le rôle de Tony dans PGP. Evidemment il y aussi PNL, on ne peut pas parler de Scarface sans parler des deux frères qui se sont appropriés la réplique mythique de Tony : “Le monde Chico et tout ce qu’il y’a dedans” nommant leur premier album Le monde Chico. Ils font aussi référence au film dans de nombreux titres comme par exemple Rebenga ou encore Plus Tony que Sossa. 

Vous l’aurez compris, Scarface est présent partout dans le rap français. Pour ne citer que quelques musiques, on retrouve le film dans Oyé sapapaya de Stomy Bugsy et Doc Gynéco, Gina de Badjer ou encore dans les paroles du feat entre Ninho et Vegedream Elle est bonne sa mère. Enfin, la réplique de Tony : “j’ai les mains faites pour l’or et elles sont dans la merde” se retrouve elle aussi dans beaucoup de titres du rap français.

©PGP ©Scarface

©PGP ©Scarface

2- Gomorra 

Crée par Roberto Saviano en 2014, la série Gomorra nous plonge dans l’univers de la mafia napolitaine la Camorra. On découvre  les deux clans rivaux de Don Pietro Savastano et Don Salvatore Conte qui s‘affrontent notamment dans le quartier de la Scampia à Naples. Des conflits intergénérationnels font surface au sein du clan de Don Pietro, avec par exemple son fils Genny et son homme de main Ciro, le tout surveillé par la femme de Don Pietro, Donna Imma 

Dans le rap Français, Gomorra renvoie directement à SCH, grand fan de la série si on en croit le nombre de références qu’il place dans ses titres. On pense par exemple aux paroles : “j’suis en vie comme Ciro comme Malamo” dans Hold up. Niveau réalisation, en 2015 SCH sort le clip de Gomorra tourné à la Scampia, la même année PNL sort le clip du titre Le monde ou rien tourné lui aussi à la Scampia. 

Gomorra se retrouve ensuite dans de nombreux titres comme dans les paroles de Ninho : “J’suis avec Savastano dans un 4 étoiles en Crète”  dans le titre La vie qu’on mène, ou encore dans les paroles de Soolking : “dominante comme Donna Imma” du son Chica.

©Gomorra ©PNL

3- La Cité de Dieu

La Cité de Dieu est un film co-réalisé en 2002 par Fernando Meirelles et Kátia Lund. Ce film nous montre la vie dans la Cidade de Deus, quartier défavorisé de Rio dans les années 60/70. Le narrateur Buscapé, jeune habitant du quartier passionné de photographie, nous conte l’histoire de sa jeunesse dans le quartier rongé par la violence et le trafic de drogue.

 

Ce classique du cinéma, récompensé une vingtaine de fois par divers prix a évidemment bercé la jeunesse des rappeurs français et se retrouve aujourd’hui dans de nombreux textes ainsi que médias portés sur le rap.

La référence est utilisée par Booska-p, le média d’influence urbaine crée en 2005 reprend évidement le nom du narrateur Buscapé. Fif, l’un des créateurs du média explique : “Buscapé, c’est simple, c’est un photographe. Il habite dans une favela et est embauché par un journal pour prendre en photo des gangsters, […] Pour faire le parallèle avec nous, on faisait la même chose. On allait filmer les rappeurs dans leurs quartiers.”

© La Cité de Dieu ©Booska-p

PNL fait énormément de références au film, avec le titre phare Bené mais aussi dans les paroles de À l’ammoniaque : “un je t’aime coupé à l’ammoniaque ou j’finis comme Manu le coq”. Les personnages sont cités partout, chez Jul dans Message aux gens avec les paroles : ” j’ai trop la haine comme Manu le coq” mais encore par Niska et son titre Manu le coq. Plus récemment, le rappeur Sasso a reprit une scène du film pour la cover de sa mixtape Enfant 2 la rue

4- The Wire

La série The Wire est partout dans le rap français. Sortie en 2002, on la retrouve encore aujourd’hui dans de nombreux textes. Cette série parle de l’impact du trafic de drogue dans les ghettos de Baltimore. On y suit le braqueur Omar, les chefs de gang Avon Barksdale et Stringer Bell, ainsi que le jeune dealer Marlo Stanfiel traqué par le policier McNulty.

Timal rend régulièrement hommage à la série, en appelant par exemple l’un de ses freestyle Omar avec un extrait de la série comme introduction. Jok’air fait aussi référence à la série dans les paroles de Mon survet : “Dans mes trois barres, je marche seul comme Omar dans The Wire”.

The Wire a de nombreux adeptes parmi les rappeurs dont Koba LaD et PLK avec le feat Omar mais aussi DA Uzi dans les paroles de Cicatrices : “drogue dure comme à Baltimore”.

4 suggestions, mais des centaines de références.

Ces deux films et ces deux séries ne sont évidemment pas les seules oeuvres cinématographiques auxquelles font référence les rappeurs dans leurs textes. On retrouve souvent le film 300, La Haine, Le Parrain, Boyz N the Hood, La casa de papel mais aussi One Piece, Dragon ball Z ou même Le Roi Lion.

En clair, le cinéma semble fortement lié au rap français. On retrouve des références dans les paroles, les titres, les introductions, les albums et même dans certains médias tournés vers le rap. Retrouver les sources de références de nos musiques préférées est toujours intéressant, ça permet de mieux comprendre certaines allusions et ce que l’artiste veut retranscrire dans ses paroles.

Propos de Salomé Todeschini

Articles liés

Quand l’art est source d’inspiration…
Art
64 vues

Quand l’art est source d’inspiration…

L’art inspire l’art : si la peinture permet d’illustrer certaines œuvres comme Marc Chagall qui illustre les Fables de La Fontaine, la peinture influence aussi des écrivains et des cinéastes. Focus sur certaines oeuvres qui s’inspirent de la peinture et...

5 films d’animation à voir cet hiver
Cinéma
64 vues

5 films d’animation à voir cet hiver

Vous avez fait le tour des plateformes VOD et vous ne savez plus quoi regarder en cette période hivernale ? Nous avons sélectionné 5 films d’animation à regarder bien au chaud sous son plaid. 1 – Abominable de Jill...

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition
Agenda
62 vues

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition

Après une 11e édition bouleversée qui s’est déroulée en ligne, le Festival Ptit Clap est de retour et lance sa 12e édition avec son appel à films ! Vous avez jusqu’au 31 mars. Destiné aux jeunes réalisateurs âgés de...