0 Shares 356 Views

Ennio Morricone – Retour sur ses plus grands chefs-d’œuvre

16 juillet 2020
356 Vues

Ce 6 juillet 2020, le cinéma et la musique ont tous deux perdu un grand nom, l’immense compositeur italien : Ennio Morricone s’en est allé. Il est donc important pour nous de revenir sur le parcours de ce maître de la mélodie, dont le talent et l’approche musicale ont marqué les plus grands films de ces 60 dernières années.

Il était une fois Ennio Morricone

Né à Rome en 1928, il est dès son plus jeune âge sensibilisé à la musique par son père et va obtenir de nombreux diplômes prestigieux, comme celui de composition ou encore de direction d’orchestre. Après des débuts dans la musique classique, Ennio Morricone va se lier au cinéma dès 1960 et collaborera avec les plus grands réalisateurs italiens de l’époque tels que Bernardo Bertolucci, Pier Paolo Pasolini, Dario Argento…

Sa révélation et le début de son succès se feront notamment avec Sergio Leone pour la bande originale d’Une poignée de dollars, sorti en 1964. Suite à cela, Ennio Morricone ne cessera de sublimer les films, qu’ils soient français, italiens, américains et recevra tout au long de sa carrière une multitude de prix et de distinctions. Notamment l’Oscar de la meilleure musique de film en 2016 pour Les huit salopards réalisé par Quentin Tarantino.

Ennio Morricone et Quentin Tarantino

Afin de lui rendre hommage et de se replonger dans cette brillante carrière, nous avons sélectionné pour vous ses plus belles bandes originales.

1- Il était une fois dans l’ouest, réalisé par Sergio Leone, 1968

Nos morceaux préférés : The grand massacre et Once Upon a Time in the West-main theme. 

 

2- Le clan des Siciliens réalisé par Henri Verneuil, 1969

Nos morceaux préférés : Tema Italiano et Snack Bar

3- Le Professionnel réalisé par Georges Lautner ,1981

Nos morceaux préférés : Le vent, le cri et Chi Mai.

4- Les Incorruptibles, réalisé par Brian de Palma ,1987

Nos morceaux préférés : Al Capone et Death Theme.

5- Il était une fois en Amérique, réalisé par  Sergio Leone, 1984

Nos morceaux préférés : Déborah’s theme, Poverty, Childood Memories, et Amapola.

6- Le Bon , la Brute et le Truand réalisé par Sergio Leone , 1968

Nos morceaux préférés : L’Estasi dell’Oro, Il Triello, Le Bon, la Brut et le Truand-main theme.

Propos de Adèle Chaumette

 

Articles liés

Alexis Le Rossignol au Point Virgule
Agenda
54 vues

Alexis Le Rossignol au Point Virgule

Vous l’avez découvert sur France Inter ? Ne le ratez pas sur scène ! Le 9 mai 2019, CNews a écrit à son sujet: “de digressions en digressions, il a l’art de sublimer le quotidien de son humour délicieusement...

Ërell : “Mon style s’apparente à une prolifération artistique urbaine”
Art
135 vues

Ërell : “Mon style s’apparente à une prolifération artistique urbaine”

À 33 ans, Ërell sème ses motifs géométriques tous autant accessibles qu’énigmatiques dans l’espace urbain. Ses compositions qui évoluent au fil des rues constituent une ode à la nature. Pouvez-vous nous présenter votre parcours ? J’ai commencé à pratiquer...

Sandrine Sananès : “Chaque personne a en elle la capacité de créer”
Art
154 vues

Sandrine Sananès : “Chaque personne a en elle la capacité de créer”

C’est à l’Atelier de Charenton que Sandrine Sananès exerce et prône l’expression de la créativité sans thème et sans modèle, selon sa méthode “Le Geste de peindre”.  Pouvez-vous exposer votre parcours ? J’ai d’abord vécu dans le sud de...