0 Shares 2230 Views

Jonna Lee reprend sa carrière solo avec un nouvel album

Antoine Ruiz 22 mars 2018
2230 Vues

© commons.wikimedia.org

Jonna Lee, alias ionnalee, connue pour être la chanteuse du duo suédois iamamiwhoami, revient sur une carrière solo et sort son nouvel album hautement visuel, nommé Everyone Afraid To Be Forgotten, qui fait également l’objet d’un long métrage de plus d’une heure.

Suédoise très énigmatique, Jonna Lee, de son nouveau nom scène ionnalee, est revenue avec un nouvel opus, Everyone Afraid To Be Forgotten, sorti le 16 février 2018. Aussi synth-pop que ses prédécesseurs, l’album offre 15 nouveaux titres, dont l’ensemble se veut être une ode à l’identité et l’existence de l’Homme.

Il s’agit de son premier album sous le nom ionnalee, ainsi que du sixième depuis le début de carrière musicale. Auparavant, Jonna Lee n’avait sorti qu’un seul et unique album solo, sous son vrai nom, intitulé 10 Pieces, 10 Bruises et sorti en 2007. Annoncé depuis février 2017, avec la sortie du tout premier single « Samaritan », son nouvel album marque le début d’une nouvelle ère, même si la chanteuse continue de collaborer avec Claes Björklund, son ami producteur avec qui elle formait le duo iamamiwhoami.

Plus de trois ans se sont écoulés entre Everyone Afraid To Be Forgotten et le dernier album de son duo, BLUE, sorti fin 2014. Chaque morceau du nouvel album traite d’une histoire ou d’un concept particulier qui ont marqué la vie et la carrière de la chanteuse. Les chansons « Simmer Down », « Not Human » et « Joy » sont de loin les plus personnelles. Bien qu’elles soient toutes similaires, musicalement parlant, chacune occupe une « place spéciale » dans l’album, selon la chanteuse.

 

Pionnière de la musique multimédia

Fondatrice et directrice du label To whom it may concern, Jonna Lee figure dans les plus gros noms de l’industrie musicale suédoise. Entrepreneuse, elle a notamment collaboré avec plusieurs marques telles que Comme Des Garçons et Dover Street Market, pour la production de son dernier album, ainsi que pour le long-métrage qui en découle. Sur un post Instagram partagé fin décembre dernier, Jonna Lee a d’ailleurs affirmé avoir autoproduit son album sur plus de deux ans.

Le film, s’étendant sur plus de 50 minutes, inclut toutes les chansons de Everyone Afraid To Be Forgotten et regroupe tous les clips vidéo associés aux singles de ionnalee sortis avant l’album. Il a été entièrement tourné en Suède et suit l’histoire d’une femme qui fuit son ancienne vie pour se trouver une nouvelle identité parmi une sorte de secte nordique. Il a déjà été visionné plus de 42 000 fois sur le site de vidéo streaming Youtube.

Dernièrement, Jonna Lee a lancé un projet de tournée mondiale, via le site Kickstarter, où le public et ses fans sont libres de faire un don financier afin de lui permettre de démarrer sa tournée et d’ajouter des villes au fur et à mesure que le total des dons augmente. La chanteuse sera d’ailleurs de passage à Paris lors de cette tournée, une grande première pour la France. À suivre de près !

 

Antoine Ruiz

Articles liés

L’actualité de l’art contemporain
Art
64 vues

L’actualité de l’art contemporain

L’automne est un rendez-vous incontournable pour l’art à Paris. Musées, fondations, galeries et associations profitent de l’effervescence suscitée par la FIAC et sa cohorte de collectionneurs ou amateurs d’art venus souvent de l’étranger pour l’occasion. C’est donc aussi le...

FoRTE lance sa 3e édition le 8 novembre
Art
45 vues

FoRTE lance sa 3e édition le 8 novembre

Le lancement de cette nouvelle édition du fonds régional pour les talents émergents (FoRTE) est attendue puisqu’il concerne une cinquantaine de jeunes artistes par an. Créé en 2017 et doté de 1 M€ par an, ce fonds est un véritable...

Komunuma, dédié à la création artistique
Art
61 vues

Komunuma, dédié à la création artistique

L’ensemble dédié aux arts, conçu par le promoteur Fiminco, dans le quartier de la ZAC de l’Horloge, à Romainville sera inauguré le 20 octobre. Il réunira de nombreux acteurs culturels, aussi bien publics que privés. Ce site, baptisé Komunuma (« communauté »...