0 Shares 220 Views

Lilies, le dernier bijou musical de la chanteuse belge Melanie De Biasio

Sika Mouelle Koula 13 janvier 2021
220 Vues

Lilies est un album qui ne ressemble à aucun autre, par son association étonnamment juste de différents genres, tels que le jazz, la pop et même une touche d’électro. L’artiste fait preuve d’un style indescriptible et novateur, inspiré des plus grands, tels que le saxophoniste John Coltrane ou encore la chanteuse Nina Simone.

Un tourne-disque qui s’allume, un vinyle qui craque. Quelques secondes qui s’écoulent avant que ne soient révélées les premières notes. La basse ouvre la danse comme les battements d’un cœur tourmenté et, déjà, la magie opère : c’est Afro Blue qui commence. L’un des neufs bouleversants morceaux de Lilies, le troisième et dernier album de la chanteuse et flûtiste belge Melanie De Biasio, sorti en 2017. Sa voix, empreinte d’une délicatesse et d’une grâce étonnante, caresse sensuellement le piano qui l’accompagne et nous emmène pendant trente-huit minutes dans un voyage insolite et intemporel. 

Indéniablement mélancolique, l’album Lilies n’est pas profondément triste pour autant. Il souhaite avant tout nous transmettre le plus justement possible une émotion, nous guider dans ses profondeurs atmosphériques. Bercés par ses mélodies, conseillés par ses paroles, nous sommes hypnotisés par Melanie De Biasio, qui nous attire dans sa tourmente pour soulager la nôtre. Les notes les plus graves du piano résonnent dans nos têtes comme un orage sans fin, les cymbales sont comme une pluie diluvienne que l’on sent presque tomber sur nous. La chanteuse ne chante plus mais nous murmure à l’oreille, créant avec nous une proximité troublante mais apaisante. Tous nos sens sont en éveil, sa musique vit en nous. La complexité des relations, la question des origines, la solitude, l’amour pour un frère, la souffrance, le désir, sont tous des thèmes que l’on peut se donner la liberté de déceler dans ses textes. Pour autant, l’ambiguïté des paroles, le pouvoir des mots et l’originalité des mélodies nous laissent d’infinies possibilités d’interprétation, d’évasion, d’introspection et de rêveries.  

Sika Mouelle Koula

Articles liés

Quand l’art est source d’inspiration…
Art
80 vues

Quand l’art est source d’inspiration…

L’art inspire l’art : si la peinture permet d’illustrer certaines œuvres comme Marc Chagall qui illustre les Fables de La Fontaine, la peinture influence aussi des écrivains et des cinéastes. Focus sur certaines oeuvres qui s’inspirent de la peinture et...

5 films d’animation à voir cet hiver
Cinéma
81 vues

5 films d’animation à voir cet hiver

Vous avez fait le tour des plateformes VOD et vous ne savez plus quoi regarder en cette période hivernale ? Nous avons sélectionné 5 films d’animation à regarder bien au chaud sous son plaid. 1 – Abominable de Jill...

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition
Agenda
66 vues

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition

Après une 11e édition bouleversée qui s’est déroulée en ligne, le Festival Ptit Clap est de retour et lance sa 12e édition avec son appel à films ! Vous avez jusqu’au 31 mars. Destiné aux jeunes réalisateurs âgés de...