0 Shares 1599 Views

Portrait chinois de Ichon : “J’aimerais être un tango bien violent”

© Brain Magazine

Ichon est un artiste plus que particulier, difficile à cerner. Pour notre entretien, il aurait été inconcevable de lui poser les questions habituelles, dans un format classique. Alors voici une interview imagée, pour un artiste décalé.

Yann Wilfried Theodore Bella Ola, 29 ans, est un chanteur, rappeur, “musicien quoi”, auteur compositeur interprète (même s’il m’explique recomposer avec des producteurs). Il écrit son premier texte de rap à l’âge de douze ans ; et pose sur des instrumentales trouvées sur Youtube. Au fil du temps, Ichon commence à rencontrer des personnes du métier, dont Loveni, qui fait notamment partie de son collectif Bon Gamin. “Je fais de la musique libre, je tire le trait. Je tire le rap vers ce que j’aime vraiment, c’est à dire tout”. L’artiste confie être majoritairement influencé par ce qu’il vit : parents, amis, amours, ce que vivent les gens autour, la pluie, mais “l’amour en premier lieu… et la peur”.

Lorsque je lui demande de m’expliquer cette notion de bleu dans son art, Ichon me répond : “Le bleu d’abord c’était le ciel, je voulais atteindre le ciel et les étoiles, me sentir aussi léger qu’un nuage. Et un jour j’ai gravi une montagne, je me suis rendu compte que j’étais à la même hauteur que les nuages. J’ai été dans le ciel. Je me suis rendu compte que le bonheur était partout, ce bonheur c’est la plénitude, le calme, la sérénité, l’amour…”.

Si tu étais une chanson ?

J’aimerais être, je ne dis pas que je le suis mais, j’aimerais être Maggot Brain de Funkadelic.

Si tu étais un mot ?

Je ne sais pas quel mot j’aimerais être, un mot c’est impossible… “Indécis” ? C’est pas vrai je ne suis pas indécis, le premier mot qui me soit réellement venu c’était “plus”.

 Si tu étais un style de musique ?

C’est impossible que je te réponde encore une fois. Alternatif ? 

Si tu étais une coiffure ?

Une touffe.

Si tu étais un album ?

J’aimerais être Blond de Frank Ocean.

Si tu étais une couleur ?

Forcément le bleu en tout cas j’aimerais bien. Un bleu foncé avec plein de nuances de bleu, de noir et de rouge, plein de bleus.

Si tu étais une période musicale ?

La période actuelle, pleine de libertés, de nouveauté. 

Si tu étais une danse ?

J’aimerais bien être un tango. Un beau tango bien violent mais gracieux tu vois, bien droit, violent et délicat en même temps.

Si tu étais une chaussure ?

Je serais un mocassin Weston 180, classe, qui claque sur le sol, avec des embouts en fer devant et derrière, vernis noir.

Si tu étais un instrument de musique ?

Un piano parce que quel que soit l’endroit où l’on appuie, il en sort un son. On a l’impression que c’est complexe mais en fait c’est très simple. Il a aussi l’air complexe parce qu’il est noir et blanc en même temps. Il y a des touches au dessus que l’on ne comprend pas trop, mais en fait elles sont très utiles. J’adore le piano, le son, j’adore en jouer.

Si tu étais une discipline artistique ?

La peinture car c’est accessible à tous. C’est une discipline pleine de nuances, et puis tu peux être touché différemment en fonction de qui tu es, du jour, c’est très personnel. La peinture c’est bien, c’est paradoxal.

Si tu étais un personnage historique ?

On ne sait jamais qui ils sont vraiment, qui a fait quoi avec qui sans que l’on ne nous l’ai dit. On ne connaît pas les sous-couches donc là je ne sais mais vraiment pas.

Soraya Assae Evezo’o

Articles liés

“Disparition”, le nouveau single de l’ovni Cutter
Agenda
146 vues

“Disparition”, le nouveau single de l’ovni Cutter

Le rappeur-chanteur Cutter crée depuis plusieurs années un 
univers où textes et productions baignent dans une poésie 
explicite. En constant clash contre lui-même, tranchant ou plein 
de sensibilité lorsqu’il observe l’erreur humaine, Cutter dépeint 
amours et emmerdes, de sa...

Poulain : “Je préfère faire passer un message de manière subtile”
Art
363 vues

Poulain : “Je préfère faire passer un message de manière subtile”

Rencontre avec Poulain, une artiste peintre issue d’une famille créative où chacun possède un univers artistique bien distinct. Immersion dans son monde poétiquement engagé, entre sujets sérieux et douceur. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Je suis Poulain, artiste...

CLAIRE COURDAVAULT – Le Mur Oberkampf n°327
Agenda
209 vues

CLAIRE COURDAVAULT – Le Mur Oberkampf n°327

Claire Courdavault interviendra sur Le Mur Oberkampf le samedi 15 mai à partir de 10h. Son œuvre recouvrira celle de Quentin DMR. Faiseuse d’images, défaiseuse d’écheveaux, gestatrice de chimères, Claire Courdavault a commencé par le format ténu d’une feuille...