0 Shares 673 Views

“Room with a view” : 3 bonnes raisons d’écouter l’album

27 mai 2020
673 Vues

Réalisé en 2019, l’album était destiné à illustrer une collaboration au côté du collectif de danse La Horde et du Ballet National de Marseille. Tout ça dans un spectacle performé dans les murs du Théâtre du Châtelet, dont les séances ont malheureusement été interrompues mais l’album est disponible partout pour notre plus grand bonheur ! Trois bons arguments pour vous convaincre d’écouter cet album. 

1 – Rone ou l’avant-gardiste de la musique

Étudiant en cinéma et musicien autodidacte, il sort ses premiers morceaux en 2007, mais c’est véritablement en 2012 qu’il explose grâce à son album Tohu Bohu, acclamé dans le monde entier. Au milieu d’une tournée mondiale, Rone fera son baptème à la philharmonie de Paris avant de sortir son album  Mirapolis et d’être nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2017. Aujourd’hui, il fait encore parler de lui avec son nouvel album Room with a View sorti en avril 2020. Rone reflète cette particularité de la musique électronique amenant au voyage sonore. Une musique délicate, envoutante, teintée d’un univers avant gardiste.

2 – “Room with a view” : un album positif qui appelle à la méditation  

Il est la définition même d’un album de musique électronique, créant son propre univers d’une manière très contemporaine, grâce à la fascination de Rone pour les machines. En ces temps d’isolement et de remise en question, il est l’album parfait pour s’évader entre les pas de danse d’Esperanza et les voix de Human, il retranscrit la philosophie d’un artiste en perpétuelle quête de nouvelles sonorités, voulant “redéfinir un nouvel imaginaire“.  En comparaison à Mirapolis son précédent album, c’est une oeuvre plus intime sans aucune collaboration mais avec une dimension orchestral dans certains morceaux, qui vient accentuer le message de Rone.

3 – De vraies réflexions philosophiques 

Illustré par un spectacle, Room with a view définit cette maturité d’un artiste qui veut user de son talent pour faire bouger les mentalités. La dimension engagée impacte davantage l’auditeur et oblige à réfléchir à un “nouveau monde”, faisant écho à l’actualité. Une envie illustrée  par les paroles d’Alain Damasio.

Ecrivain de science fiction, Alain Damasio était déjà présent dans le travail de Rone sur le titre Bora Vocal, sans doute un avant goût chez Rone de cette envie d’aller au-delà de la musique. Ce “Nouveau monde” amène l’auditeur à se poser, et réfléchir à la société consumériste, par le biais d’un discours percutant. Il s’inscrit dans cette tendance musicale  qui veut changer les choses en relayant au maximum les intellectuels, les écologistes qui ont de vraies solutions aux problèmes sociaux actuels. Un album à écouter à tout prix !

Propos de Victor LE JAMTEL

Articles liés

Ce week-end à Paris… du 30 au 1er novembre
Art
216 vues

Ce week-end à Paris… du 30 au 1er novembre

Les nouvelles annonces gouvernementales nous amènent une fois encore au confinement national. Notre dossier week-end est en berne mais Artistik Rezo reviendra très vite dans vos chaumières pour vous proposer un programme culturel sans bouger de votre canapé/plaid/chocolat chaud…...

Festival La Gacilly : appel à candidatures Résidence Ruralité(s) avant le 30 novembre minuit
Agenda
215 vues

Festival La Gacilly : appel à candidatures Résidence Ruralité(s) avant le 30 novembre minuit

Le Festival Photo La Gacilly, en collaboration avec Les Champs Libres de Rennes, lance un appel à candidatures pour la résidence Ruralité(s). Un temps de création idéal pour questionner les nouvelles façons d’habiter l’espace rural. Photographes, vous avez jusqu’au...

Fritzi, un film d’animation Ralf Kukula et Matthias Bruhn au cinéma le 4 novembre
Agenda
215 vues

Fritzi, un film d’animation Ralf Kukula et Matthias Bruhn au cinéma le 4 novembre

Leipzig, Allemagne de l’Est, 1989. Pendant l’été, Sophie, la meilleure amie de Fritzi part en vacances en lui confiant son chien adoré, Sputnik. À la rentrée des classes, Sophie est absente et sa famille a disparu… Avec Sputnik, Fritzi...