0 Shares 327 Views

Sabrina Bellaouel : “J’essaie d’être la plus diversifiée et reconnaissable possible”

12 janvier 2021
327 Vues

© Louis Muller-Diettert

À l’occasion de la sortie de son dernier EP Libra, rencontre avec Sabrina Bellaouel, artiste franco-algérienne qui souffle un vent de fraîcheur sur la scène RnB française.

Bonjour Sabrina, peux-tu nous parler un peu de toi ?

Je m’appelle Sabrina Bellaouel. Je suis binationale, française et algérienne, chanteuse et compositrice. Je vis à Bagneux, dans le 92. J’ai commencé la musique à l’âge de 16 ans avec le gospel, c’est ma première forme d’expression artistique.

Quelles sont tes influences musicales ? 

Mes influences sont assez larges : de Erykah Badu à Steve Reich, en passant par Honey Dijon.

©Louis Muller-Diettert

Ton dernier projet, We Don’t Need To Be Ennemies sorti en septembre 2020, se distingue considérablement du reste de ton travail. Était-ce purement expérimental ou est-ce que tu continues dans le même univers avec Libra 

En tant que binationale franco-algérienne, j’essaie d’être la plus diversifiée et reconnaissable possible. Mes deux EPs sont différents et font tous deux partie de mon univers musical. WDNTBE a été pensé comme une bande son alors que Libra a plus été pensé en termes de chansons.

Peux-tu nous parler de la signification des titres énigmatiques de ces EPs ?

We Don’t Need To Be Enemies est un message de paix qui s’adresse aux gens qui traversent des périodes difficiles. Une main tendue pour les aider à reprendre pied. Libra c’est parce que je suis Balance. J’y exhibe tous mes traits de caractère.

La spiritualité a-t-elle une place importante dans ton univers musical ? 

La spiritualité a une place importante dans ma vie. Je pense qu’elle se reflète dans ma musique.

© Louis Muller-Diettert

Ton héritage culturel semble aussi fortement influencer l’esthétique autour de ta musique, est-ce le cas ? 

L’Algérie est une muse pour moi. Je suis très attachée à mes racines parce qu’elles font qui je suis aujourd’hui. J’ai un côté assez traditionaliste : les rituels, les bonnes recettes de grand-mère, l’histoire de mon peuple, tout ça me rappelle à la terre. J’ai besoin d’ancrage pour contrebalancer mon côté aérien.

Que souhaites-tu pour la suite de ta carrière ? 

J’ai une liste de projets qui me tiennent à cœur, parmi lesquels faire un concert dans un lieu emblématique en Algérie. Je pense que ça inspirera de nombreuses jeunes femmes à croire en leur potentiel, que de nouvelles choses sont possibles. Je veux aussi tourner dans le monde aux côtés d’artistes inspirants. Autre objectif important à réaliser : je veux représenter ce que les anglais appellent “body and hair confidence”, pour la communauté des femmes, particulièrement nord-africaines.

Suivez toute l’actualité de  Sabrina Bellaouel sur son compte Instagram.

Propos recueillis par Laurine Kati

Articles liés

Quand l’art est source d’inspiration…
Art
87 vues

Quand l’art est source d’inspiration…

L’art inspire l’art : si la peinture permet d’illustrer certaines œuvres comme Marc Chagall qui illustre les Fables de La Fontaine, la peinture influence aussi des écrivains et des cinéastes. Focus sur certaines oeuvres qui s’inspirent de la peinture et...

5 films d’animation à voir cet hiver
Cinéma
86 vues

5 films d’animation à voir cet hiver

Vous avez fait le tour des plateformes VOD et vous ne savez plus quoi regarder en cette période hivernale ? Nous avons sélectionné 5 films d’animation à regarder bien au chaud sous son plaid. 1 – Abominable de Jill...

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition
Agenda
72 vues

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition

Après une 11e édition bouleversée qui s’est déroulée en ligne, le Festival Ptit Clap est de retour et lance sa 12e édition avec son appel à films ! Vous avez jusqu’au 31 mars. Destiné aux jeunes réalisateurs âgés de...