0 Shares 1061 Views

CirkaCuba : explosion cubaine au Cirque Phénix

30 décembre 2016
1061 Vues
DSC6790

CirkaCuba

Création et mise en scène d’Alain M. Pacherie

Jusqu’au 15 janvier 2017

Tarifs : à partir de 19 €

Réservation en ligne
ou au 01 40 55 50 55

Durée : 2h

Cirque Phénix 
Pelouse de Reuilly
75012 Paris

M° Liberté (ligne 8) Tramway T3 Porte Dorée

www.cirquephenix.com

 DSC6790 copieJusqu’au 15 janvier 2017, puis tournée en France, Belgique et Suisse jusqu’en février 2017

Ils sont très jeunes, très beaux et surtout prodigieusement athlétiques. Accompagnée d’un orchestre cubain qui déchaîne rythmes et percussions en maintenant une tension frémissante, la troupe de cirque qui se produit pour la première fois en France au Cirque Phénix, sous la houlette et dans la mise en scène d’Alain M. Pacherie, est littéralement éblouissante. L’énergie et la générosité de ces jeunes artistes sont à la hauteur de ce que leur pays, Cuba, souhaite offrir au monde entier.

 DSC1888Une musique effervescente

Elle est à la base de tout, cette musique des Caraïbes métissée d’Afrique centrale avec ses rythmes hypnotiques, ses danses et ses parades multicolores qui vous mettent le corps à l’envers et le cœur en joie ! 10 musiciens et chanteurs sont installés à l’ombre des colonnades d’une grande villa de La Havane avec batterie, cuivres, claviers et instruments traditionnels, alors que des chanteurs – mais ils le sont un peu tous – ensorcellent la piste du Cirque Phénix et portent avec grâce les 50 acrobates et trapézistes qui exécutent comme une chorégraphie virtuose leurs savants numéros.

 DSC6166Une formation au carrefour de l’est et de l’ouest

Formés à l’école russe, mais ensuite avec la patte cubaine de la Compaña Havana avec emprunts au cirque chinois et asiatique, les jeunes Circassiens sont aussi athlètes de haut niveau que bons danseurs, car tout se fait ici en musique. Le show se révèle époustouflant, artistique et périlleux à la fois car la plupart des acrobates sont tout juste sortis de l’École cubaine de cirque. La “balançoire russe”, qui fait se propulser des voltigeurs à plus de 12 mètres d’altitude, multiplie les prouesses techniques. Le duo “capillaire” où deux jeunes acrobates, suspendues à des cerceaux, se pendent par leur chevelure, liane tressée de longs fils noirs aussi précieuse que le fil de la vie, tandis que la chanteuse Rosalia entonne le sensuel Besame mucho, produit un effet totalement surprenant et unique en son genre.

 DSC2128Salsa et barres russes

Précision des voltigeurs, robustesse des porteurs qui supportent sur leur crâne le tournoiement d’un corps, ou la pyramide d’une hiérarchie d’acrobates, pole dance, trapèze volant qui fait se dresser nos cheveux par la fantastique prise de risque, alors qu’Eduardo et Luis, clowns cubains, interpellent le public dans un français mâtiné d’espagnol et se jouent des tours, la mise en scène varie allègrement les plaisirs et les frayeurs avec des numéros courts et impressionnants. À aucun moment le spectacle ne souffre de répétitions ou de redites. L’accompagnement musical, les ballets de break dance et de salsa, la symphonie des éclairages multicolores évoquent plutôt l’élégance d’un carnaval, voyage intertropical qui relie l’Amérique à l’Afrique. La maturité des musiciens, d’ailleurs, complète la jeunesse et l’ardeur des jeunes artistes de cirque en une harmonieuse équipée. Un époustouflant spectacle à savourer à tout âge.

Hélène Kuttner

[Photos © Laurent Bugnet]

Articles liés

Hahaha, La Vache qui rit récidive
Agenda
78 vues

Hahaha, La Vache qui rit récidive

Lab’Bel, le fonds de dotation du Groupe Bel, produit depuis 2014 de l’art accessible à tous avec la complicité d’artistes contemporains de renom comme Daniel Buren, Wim Delvoye…Cette année c’est Mel Bochner qui s’est plié à l’exercice.   Pour...

Hom Nguyen, invité d’honneur du nouvel espace d’exposition NatachaDassault Art Gallery
Agenda
329 vues

Hom Nguyen, invité d’honneur du nouvel espace d’exposition NatachaDassault Art Gallery

Pour son exposition inaugurale, Hom Nguyen est l’invité d’honneur de NatachaDassault Art Gallery. Dans le prolongement géographique de Not a Gallery (NAG), un nouvel espace d’exposition dédié à la création contemporaine internationale – NatachaDassault Art Gallery – invite pour...

La fanfare décadente au Cirque Électrique
Agenda
101 vues

La fanfare décadente au Cirque Électrique

Enfin, enfants ! Sortez vos parents ! Pour les 25 ans du Cirque Electrique, nous avions l’envie de reprendre quelques fondamentaux du cirque : piste en 360°, numéros qui se succèdent, orchestre électrique, fanfaronnade, bouffonneries et clowns, aucun fil...