0 Shares 516 Views

Gerry Oulevay – Figure du spectacle de rue en Suisse

7 février 2021
516 Vues

Connaissez-vous Gerry ? C’est un artiste de rue qui arpente de nombreux Festivals en Suisse. Un homme humble, rêveur, mais surtout bricoleur. Son imagination passe par la fabrication de machines farfelues, avec lesquelles il produit des animations-spectacles. Un univers entre la poésie et la mécanique. Avec Gerry , on peut manger des barbes à papa en pédalant, attraper des poules avec une poêle, taper la pose comme en 1900, et même se balader dans les airs.

Tout démarre lors d’un long voyage à vélo en Asie où Gerry est parti à la recherche de ses origines. Après plus de trois années de périple, il décide à son retour de ne pas laisser au placard sa passion du bricolage et celle du deux roues. De là est né l’envie de créer, partager et faire voyager son public à son tour en utilisant l’énergie de la mécanique du vélo. Toutes ses animations sont basées sur la gratuité et la participation du public.

Qu’est-ce que l’art de rue ?

À ne pas confondre avec le fameux “street art”, l’art de rue englobe des spectacles, des animations ou des événements artistiques qui se déroulent hors des lieux de représentation habituels, à savoir : salles de concerts, musées ou théâtres. Comme son nom l’indique c’est un art donné au cœur dans la rue, il investit des lieux urbains pour se réapproprier un espace commun.

Basé à Vevey, l’atelier de Gerry donne sur le superbe Lac Léman et les Alpes, un endroit idyllique pour foisonner d’idées et créer les machines les plus délirantes. Souvent entouré d’amis et de bénévoles, il reçoit de l’aide et du soutien pour certain de ses projets. Des échanges au quotidien qui ne sont plus possibles aujourd’hui à cause la crise sanitaire.

En cette année 2020, la France, tout comme la Suisse, voit ses artistes et ses structures culturelles souffrir financièrement : “j’ai dû annuler plus de 45 dates sur mon année 2020, j’ai donc chercher des petits boulots pour subvenir à mes besoins”.
Plus de 300 000 personnes dans le secteur de la culture sont au chômage. En réaction, la Suisse a débloqué des aides pour les artistes indépendants comme Gerry : “j’ai aussi été aidé par le service culturel du canton de Vaud qui a pris en charge certaines de mes dates annulées, cependant j’ai dû attendre Septembre 2020 pour toucher quelque chose, soit 6 mois sans aucune rentrée d’argent, c’était la galère” nous précise notre artiste Suisse.

Dans l’art de rue, ce qui est primordial c’est la relation avec le public, n’ayant pas de scène surélevée les artistes ont une de grande proximité avec les personnes. L’argent est une chose, mais ce qui manque le plus à Gerry, c’est l’échange, les sourires partagés, les ambiances festives, la joie et la bonne humeur. Il nous confie : “Je pense que les dégâts psychologiques seront plus importants que les dégâts économiques dans le secteur culturel”. Les concerts, les festivals, les soirée endiablées manquent terriblement et pèsent sur la santé psychologique des artistes qui sont animés au quotidien par leur passion.

Si vous voulez rencontrer Gerry Oulevay, il vous suffit de vous promener pendant les festivals estivaux en Suisse. Que ce soit des festivals de musique ou d’art de rue, il sera certainement quelque part avec ses machines en tout genre.

Rendez-vous sur son site Internet pour voir plus en détail ses animations mécaniques.

Propos de Séhalia Piquet

Articles liés

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »
Art
86 vues

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »

Des œuvres connectées au floral et au végétal : voilà ce que nous propose le duo de curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai, fondatrices de la galerie d’art « quand les fleurs nous sauvent ». Leur intention est de...

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent
Art
112 vues

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent

Dès le 18 mars, le nouvel évènement « Les saisons de Maia Flore » de la galerie « quand les fleurs nous sauvent » invite à la rencontre intime entre l’artiste et la nature. Pour l’occasion, les curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai...

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi
Cinéma
113 vues

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi

La Cérémonie des Césars aura lieu le 12 mars 2021. À l’aube d’une édition particulière marquée par la crise sanitaire, nous avons décidé de vous offrir un tour d’horizon des films nommés ainsi que nos favoris. Installez-vous confortablement car,...