0 Shares 5181 Views

Hamlet baroque et rock au Théâtre 14

©photo Lot

Baroque, fougueux, charnel et vivant, tel est le Hamlet donné actuellement au Théâtre 14. C’est un régal tragique et comique à la fois, incarné par une brochette d’acteurs vibrants et Grégory Baquet en jeune prince danois au look de rocker. A savourer au plus vite !

Un classique au rythme d’enfer

©photo Lot

La Compagnie « Les Larrons » s’empare du plus grand classique de Shakespeare avec un vrai bonheur et leur metteur en scène, Xavier Lemaire, met la pièce à la portée de tous grâce à une adaptation actualisée et enlevée. Dans un décor à la simplicité efficace, deux escaliers face à face qui s’emboitent et figurent tour à tour le château et les appartements royaux, une dizaine de comédiens, emmenés par un Grégory Baquet frémissant d’énergie, incarnent la cour du nouveau roi Claudius qui vient d’assassiner son frère, le père d’Hamlet. Au milieu d’ une atmosphère crépusculaire et de brumes nordiques (lumières de Didier Brun), on voit apparaître le spectre de ce dernier, venu demander à son fils de le venger. Ici, le fantastique sourit au burlesque, le royaume du Danemark nargue la froide Angleterre.

Une bande dessinée tragi-comique

©photo Lot

Il y a un coté très BD dans le spectacle, avec des comédiens qui jouent à fond l’incarnation symbolique et des scènes croquées avec un tempo burlesque et musical. Autour du héros, Pia Chavanis est une Ophélie plus vraie que nature, émouvante en diable, Manuel Olinger un Claudius diabolique, Philipp Weissert incarne avec beaucoup de puissance et de sincérité Laërte, le frère d’Ophélie, victime involontaire du carnage final. Didier Niverd est un Polonius sirupeux à souhait, mais tous les comédiens, camarades d’Hamlet ou chanteurs, complices de la folie du héros, sont remarquables. Il faut souligner que le texte, simplifié et actualisé, nous permet de suivre l’action durant deux heures et trente minutes, alors que la version intégrale dure cinq heures ! La musique de Frédéric Jaillard, les costumes de Virginie H, les combats réglés par François Rostain participent au bonheur de ce spectacle populaire où chacun peut facilement se retrouver et savourer Shakespeare. Un régal !

Hélène Kuttner

Articles liés

Les Swinging Poules au Théâtre de l’Archipel
Agenda
230 vues

Les Swinging Poules au Théâtre de l’Archipel

Les Swinging Poules revisitent les chansons populaires avec humour et un grain de folie ! Accompagnées de leur pianiste aux doigts d’or, elles font swinguer des chansons des années 50 et 60, mais aussi quelques tubes plus récents, et...

La chanteuse belge Heeka nous dévoile son premier EP : “Black Dust”
Agenda
177 vues

La chanteuse belge Heeka nous dévoile son premier EP : “Black Dust”

Ce vendredi 27 novembre, l’ancienne voltigeuse Heeka nous dévoile son premier EP Black Dust en version numérique, sur le label Koala Records, ainsi qu’en version physique, en distribution indépendante. L’univers d’Heeka oscille entre une folk très intimiste et un...

“Tous à table”, le nouveau titre de Leys
Agenda
201 vues

“Tous à table”, le nouveau titre de Leys

Après avoir obtenu le prix du jury des Inouïs du Printemps de Bourges 2020, la rappeuse aux 1001 freestyles dévoile son nouveau son “Tous à table” en attendant de livrer son premier EP. Maîtrisant flow et textes avec un...