0 Shares 919 Views

“Noël revient tous les ans” et “C’est Noël tant pis” : des oursins dans le sapin !

23 décembre 2014
919 Vues
C-EST-NOEL-TANT-PIS_GiovanniCittadiniCesi_062

Noël revient tous les ans

De Marie Nimier

Mise en scène de Karelle Prugnaud 

Avec Félicité Chaton, Pierre Grammont et Marie-Christine Orry

Du mardi au dimanche à 18h30, relâche le 25 décembre et le 1er janvier

Durée : 1h20

C’est Noël tant pis 

De et mise en scène de Pierre Notte

Avec Bernard Alane, Brice Hillairet, Sylvie Laguna, Chloé Olivères et Renaud Triffault

Du mardi au samedi à 21h, dimanche à 15h30 et mercredi 31 à 15h30, relâche le 25 décembre et le 1er janvier

Durée : 1h30

Tarifs : 11 à 30 €

Réservation au
01 44 95 98 21

Théâtre du Rond-Point
2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris

M° Franklin D. Roosevelt (lignes 1 et 9)

www.theatredurondpoint.fr

Jusqu’au 10 janvier 2015

Au Théâtre du Rond-Point où les auteurs sont rois, Marie Nimier et Pierre Notte nous racontent des contes de Noël où la cruauté le dispute au burlesque. Par un saisissant effet de miroir, les familles qui se réunissent le 25 décembre autour de la dinde règlent leurs comptes non soldés par les névroses, les frustrations et les deuils.

Un sapin trompeur

NOEL-REVIENT-TOUS-LES-ANS_GiovanniCittadiniCesi_004Chez Pierre Notte, le sapin scintillant se dresse au centre de la pièce alors que Bernard Alane (le père) tente d’y accrocher désespérément une boule, perché qu’il est sur un escabeau tandis que Sylvie Laguna (la mère) lui reboutonne sa braguette. Engueulade et échanges de bons procédés en guise d’apéritif en attendant l’arrivée des deux frangins et de la bru. Du côté de Marie Nimier, Pierre Grammont s’est déguisé lui-même en Super Père Noël et tente à plusieurs reprises de grimper au conifère, tel Tarzan, pour retomber sur les fesses.

Famille en détresse

NOEL-REVIENT-TOUS-LES-ANS_GiovanniCittadiniCesi_029Dans les deux spectacles qui se jouent successivement à 18h30 et à 21h dans la même salle, des individus à la dérive surnagent sous un vernis festif qui craquelle bien vite. Sur scène, très rapidement, les larmes coulent, la colère explose et le sang s’apprête à gicler. Dans C’est Noël tant pis de Pierre Notte, Brice Hillairet et Renaud Triffault, les deux fils, et Chloé Olivères, la femme de du fils n° 1, s’étripent avec plus ou moins de douceur à coups de jalousies et de rivalités, alors que la mère compte les coups avec un sadisme démoniaque et que le père laisse pisser. On se bat à jets de chips jusqu’à la chute finale, la corde au cou. Pour Marie Nimier et sa complice Karelle Prugnaud, le drame est déjà présent lorsque Marie-Chistine Orry, superbe dans le rôle de la mère, dresse la table dans un décor en noir et blanc où planent la mort et la disparition. Félicité Chaton, la belle-fille, n’aura qu’une cuvette de toilette pour poser son postérieur. Tout un poème.

Mise en scène portée par des comédiens survoltés

C-EST-NOEL-TANT-PIS_GiovanniCittadiniCesi_063Sacs en plastique de supermarchés, hystérie à la Almodovar, dans une scénographie envahie par des gadgets, les deux spectacles ne font pas dans la dentelle et enchaînent les jeux de scènes et les jeux de mots. Avec davantage de tendresse et de cruauté dramatique pour la pièce de Pierre Notte qui manie la douleur et l’humour comme les deux faces d’un même jeu de cartes, alors que celui de Marie Nimier et Karelle Prugnaud s’épuise trop souvent en répétitions lourdingues. Mais il y a Marie-Christine Orry, bouleversante.

Hélène Kuttner

[Photos © Giovanni Cittadini Cesi]

Articles liés

Irina Shark : “Je m’inspire de tout ce qui me précède”
Art
28 vues

Irina Shark : “Je m’inspire de tout ce qui me précède”

Irina Shark est une sculptrice autodidacte. C’est dans son atelier en Normandie que l’artiste franco-russe expérimente le plâtre. Elle propose des créations captant les émotions de ces modèles et en révèle ainsi la beauté intérieure. Durant cette année 2020, Irina Shark...

Charlotte Barrault : “La lumière sublime les couleurs”
Art
55 vues

Charlotte Barrault : “La lumière sublime les couleurs”

Charlotte Barrault est une artiste et médecin. Elle réalise des peintures figuratives dévoilant des scènes intérieures aux lumières intrusives et aux couleurs contrastées. Créant aussi des portraits, des natures mortes ou encore des paysages, Charlotte peint à partir d’une...

Audrey Noël : “Peindre c’est de l’ordre de l’obsession, c’est devenu une nécessité”
Art
52 vues

Audrey Noël : “Peindre c’est de l’ordre de l’obsession, c’est devenu une nécessité”

Rencontre avec Audrey Noël, une artiste éclectique et autodidacte qui nous présente ici son univers minimaliste et géométrique.  Pouvez-vous définir votre travail en quelques mots ? Ma peinture est abstraite. Mes toiles peuvent être qualifiées de minimalistes. En contraste,...