0 Shares 1409 Views

Louis XIV ou l’histoire réécrite

Jean-Louis XIV-Nicolas-Lumbreras

Placer le Roi Soleil dans une comédie déjantée, le tout couronnée en chansons, bref dans une pièce de café-théâtre… Non, vous ne rêvez pas ! Ce défi a bien été relevé par Nicolas Lumbreras et sa troupe dans « Jean-Louis XIV ».

Mise en scène au Théâtre des Béliers Parisiens, la pièce s’articule autour d’une des passions bien connue de Louis XIV : la gente féminine. Ici, La reine, qui n’est pas dupe, ne supporte plus les infidélités de son époux. Nous sommes bien au temps du Roi Soleil et en compagnie de sa cour à Versailles, mais la liaison de ce dernier avec sa maîtresse, Mme de Montespan, va le mener dans des aventures jusqu’en Bretagne.

Un divertissement de haut vol

Les péripéties s’enchaînent pendant le spectacle et provoquent de véritables fous rires. L’auteur, Nicolas Lumbreras, avait déjà réalisé ses premiers faits d’armes au sein de la troupe à Palmade. Fondée par Pierre Palmade, lui-même, cette troupe intègre plus de 40 comédiens qui se relaient pour jouer un nouveau spectacle toutes les 6 à 8 semaines. Ceux-ci jouent plusieurs rôles à la fois et changent de costumes à une vitesse époustouflante. Nicolas Lumbreras a gardé de cette expérience un indéniable sens du rythme.

Tous les interprètes jouent juste, sans trop forcer malgré la caricature, et viennent même à chanter ! La mise en scène est également réussie, avec un décor qui se modifie en quelques secondes. On prend un malin plaisir à voir les situations incongrues dans lesquelles le roi est mêlé et les stratagèmes grâce auxquels il arrive à s’en sortir. On retiendra particulièrement la scène du bar breton, irrésistible de drôlerie.

Le pari était fou de monter une pièce de café-théâtre autour de ce personnage, mais il est réussi : le burlesque est au rendez-vous et les chansons sont également très amusantes. Apparemment, Louis XIV n’était pas si sage qu’il n’y paraît et n’avait qu’à bien se tenir, s’il ne voulait pas être tourné en dérision ainsi !

Charles Gauthey

Articles liés

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”
Art
66 vues

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”

Rencontre avec Horéa, une artiste alsacienne qui s’épanouit à travers son art et nous surprend avec des compositions toujours plus détonantes. Elle nous fait aujourd’hui le plaisir de répondre à nos questions. Pour ceux qui ne te connaissent pas,...

Rencontre avec Organ’Phantom, diffuseur et créateur d’art numérique
Art
231 vues

Rencontre avec Organ’Phantom, diffuseur et créateur d’art numérique

Rencontre avec Organ’Phantom, une structure polymorphe bordelaise qui mêle la musique aux arts numériques. Pouvez-vous nous présenter le concept d’Organ’Phantom ? L’association Organ’Phantom contribue à la diffusion de projets artistiques évoluant dans les champs des musiques à tendance électronique...

Avana, un groupe de rock alternatif qui nous réserve de belles surprises
Musique
378 vues

Avana, un groupe de rock alternatif qui nous réserve de belles surprises

Rencontre avec Al Rasheed, Lord Simon, Don Rafael, et Sir Thomas,  membres du groupe émergent bordelais Avana. Quelques mots sur l’origine du groupe, son nom et le rôle de chacun ? C’est l’histoire de trois potes de lycée qui...