0 Shares 957 Views

« Sympathetic Magic », un concert pop/rock… et dansé!

23 mars 2017
957 Vues
Sympathetic-Magic---Cafe-de-la-Danse

Sympathetic Magic

Musique, voix et guitare : Peter von Poehl

Chorégraphie et interprétation : Héla Fattoumi – Éric Lamoureux

Musiciens :
Antoine Boistelle, Frédéric Parcabe

Le 25 mars

Musée Unterlinden
Colmar

www.musee-unterlinden.com

Le 19 mai

MA Scène Nationale
Montbéliard

Le 3 juin

Saint-brieuc
Festival Art-Rock

Durée : 1h15

Version concert

Le 7 juin

Café de la Danse
5, passage Louis-Philippe
75011 Paris

Sortie de l’album (CD, vinyl et digital):
BMG, 21 avril 2017

Du 25 mars au 3 juin 2017

Peter von Poehl, star en devenir de la scène pop-rock, sort un nouvel album: « Sympathetic Magic ». Et chaque chanson est écrite pour être dansée par le couple-phare de la danse contemporaine française: Héla Fattoumi et Eric Lamoureux. A la guitare et au chant, von Poehl est fin et sensible, un vrai poète. Avec ses deux musiciens, il échange avec le public, comme dans un vrai concert. Et la danse surgit, de l’intérieur même de la musique.

SM GROUPE ET DANSEURS webSa musique est atmosphérique, chaleureuse, romantique, parfois traversé d’une pointe de mélancolie. Ou bien Peter von Poehl et ses musiciens (Antoine Boistelle, percussions et Frédéric Parcabe, basse) s’enflamment, sans abandonner le timbre bohémien.

« Sympathetic Magic » est le nouvel album de von Poehl (dans les bacs à partir du 21 avril 2017, BMG) qui vient de Malmö en Suède, mais vit aujourd‘hui à Paris. Ce poète rock a rencontré Héla Fattoumi et Eric Lamoureux en Suède, où ils ont créée ensemble une pièce de danse, avec musique live: « Waves ». Ce fut une configuration classique : Les musiciens dans un coin du plateau, qui est une scène pour la danse.

 DSC6328Aujourd’hui, « Sympathetic Magic » aborde la relation danse-musique dès la racine, dans le processus d’écriture de la danse et de la musique. Et sur le plateau, tout est mis en place comme pour un concert. Les trois interprètes musicaux se font face en triangulaire, laissant assez d’espace aux danseurs, entre eux et autour d’eux. Mais si les deux, tout de blanc vêtus, n’étaient pas là, nous aurions toujours un vrai concert…

La danse comme instrument de musique

 DSC8082Les possibilités de « Sympathetic Magic » sont donc doubles. Il y a la version concert, et la version concert chorégraphique. C’est bien sûr cette dernière qui renouvelle les échanges entre les genres. La danse n’est plus appelée à suivre le rythme de la musique, et l’environnement sonore n’est pas un simple arrière-plan de la danse. L’échange entre les deux devient vivant et organique, du début à la fin, les danseurs participent d’un ensemble fait de cinq présences, comme s’ils étaient le quatrième et le cinquième instrument, dans un seul et même paysage des sens.

« Sympathetic Magic » est donc un spectacle à la pointe des recherches actuelles en danse contemporaine, puisque la relation entre le monde acoustique et le monde chorégraphique revient au centre de l’intérêt. Ce renouveau fonctionne si bien que les concerts chorégraphiques se multiplient. Et tout le monde est gagnant. Du win-win pur jus!

Primo, la danse contemporaine renoue avec l’énergie du rock et de la pop, les corps retrouvent une vraie musicalité. Secundo, les musiciens s’intéressent de plus en plus à la danse, puisque les corps libres peuvent matérialiser et concrétiser des strates émotionnelles supplémentaires, mieux que toute vidéo sur écran géant.

Une nouvelle dimension

 DSC6233Fattoumi-Lamoureux et Peter von Poehl ne refusent pas de belles images nocturnes et oniriques avec des cercles de bougies disposées au sol, l’une après l’autre, comme dans un rituel. Il y a même des écrans, mais ce sont des panneaux tenus par les danseurs qui captent des flux de formes et de couleurs évoquant des compositions de nuages ou de paysages.

Héla Fattoumi et Eric Lamoureux sont un couple en ébullition, les dieux qui surveillent leur propre création, la tempête qui se lève, la rébellion, la douleur et tout ce qui nourrit chaque son qui naît sur le plateau. « Sympathetic Magic » offre un concert autant qu’un spectacle de danse, mais propose bien plus que deux spectacles pour le prix d’un. On entre dans une nouvelle dimension. Au moins, la porte est ouverte. L’âge d’or du concert chorégraphique ne fait que commencer.

Thomas Hahn

[Crédits Photo : © Laurent Philippe ]

Articles liés

Les coloriages du street artist Jace
Agenda
70 vues

Les coloriages du street artist Jace

Il parait que les coloriages sont bons pour le moral des petites comme des grands, en voici donc un petit rab !  Aujourd’hui pas de peinture pour le street artist Jace mais un lien valable quelques jours où vous pourrez...

Téléchargez les coloriages du Carnet Graffiti Paris
Art
215 vues

Téléchargez les coloriages du Carnet Graffiti Paris

Qui a dit que le Street Art était réservé aux adultes ? Découvrez le Carnet Graffiti, un cahier d’activités pour expliquer le graffiti aux plus jeunes ! Graffiti Paris envisage le confinement comme l’occasion de découvrir de nouvelles activités...

Participez au concours photo de la MEP
Agenda
111 vues

Participez au concours photo de la MEP

Dans le cadre du défi créatif lancé par la Ville de Paris avec l’opération «Fenêtre sur l’autre» et aux côtés de la Maison de la Poésie et du Forum des Images, la MEP invite photographes amateurs et professionnels à...