0 Shares 1715 Views

Un nouveau départ ! : un conte de fée d’aujourd’hui

11 mars 2016
1715 Vues
Un-nouveau-depart

Un nouveau départ

Mise en scène de Christophe Lidon

Avec Corinne Touzet, Christian Vadim et Fanny Guillot

A noter que Pierre Deny remplacera Christian Vadim les 4 et 25 mars et les 3 et 10 avril 

A partir du 22 janvier 2016 

Du mercredi au samedi à 20h

Le samedi à 16h
Le dimanche à 16h30

Tarifs: de 16€ à 51€

Réservation en ligne ou par tel au 01 42 33 09 92

Durée :80 min

Théâtre des Variétés
7, Boulevard Montmartre
75002 Paris
M° Grands Boulevards

www.theatre-des-varietes.fr

Visuel 3 UN-NOUVEAU-DEPART copie

Pierre Dac le disait :« Quand on est parti de zéro pour arriver à rien, on n’a de merci à dire à personne ! » C’est hélas tout le contraire qui se passe pour Michel Moireu, technicien en informatique à qui tout semblait réussir mais malheureusement tombé dans les affres du chômage entraînant la rupture familiale jusqu’à la précarité extrême qui l’envoie dormir où il peut. Par exemple, dans un immeuble bourgeois de Paris, pour y passer la nuit, étendu contre la porte d’entrée d’une famille où vivent une maman solo et sa Sarah ado, qui contre toute attente recevront cet SDF qui n’en demandait pas tant. Mais c’est Noël après tout et c’est bien le temps de théâtre idoine qu’a choisi Antoine Rault pour écrire «Un nouveau départ», joli conte de fée du jour. Corinne Touzet, Fanny Guillot et Christian Vadim font le reste avec dextérité, rythme et grand talent pour une comédie sentimentale que l’on n’oubliera pas !

Attention, tornade blanche ! Fanny Guillot est un vrai chat qui court partout et saute du canapé jusqu’au mur d’en face avec une belle précision de comédienne. Ni sur jeu, ni sur je, elle use d’airs coquins ou de moues réprobatrices qui montrent tant ses petites victoires personnelles dans son rapport fille-mère, que son décalage avec l’éducation parentale. Vous noterez ses remarquables sorties de scène en cour façon BD.

Christian Vadim est émouvant dans son rôle d’homme cassé par l’existence auquel le destin lui joue le meilleur des tours : sa résurrection sociale ! Il est le souriant comédien que l’on connaît depuis ses débuts au Bec Fin (on y était) .
Et l’amour dans tout ça ?

Visuel 2 UN-NOUVEAU-DEPARTL’amour, c’est elle, Corinne Touzet en Catherine, une femme de tête, chef d’entreprise, rompue aux ressources humaines dans son boulot mais qui n’a pas trop compris grand chose aux relations humaines dans la famille comme en amour. Elle parle de la vie comme du challenge en entreprise. Corinne Touzet mène tambour battant ce jeu à trois personnages. Elle est une actrice remarquable, continueront à écrire les gazettes du théâtre, car elle mérite mieux qu’un simple article pour décoder son interprétation. Il faut la voir évoluer dans son quotidien bien réglé où tout est technique, pour la voir traduire à travers sa rigidité, une émotion rentrée très communicative. Il est vrai que la belle mise en scène de Christophe Lidon, discrète et présente, apporte par sa touche rythmée la chorégraphie générale (assisté de Natacha Garange) où passent les tableaux en une persistante légèreté. Il convient d’ajouter, en off, à cet élan de générosité que constitue «Un nouveau départ», la formidable disponibilité que Corinne Touzet déploie pour des actions de solidarité en France et dans le monde.

Quant à l’auteur, Antoine Rault, écrivain nommé aux Molières (Le Caïman et Le Système) et aux Globes de cristal (Le Démon de Hannah (2009 – Michel Fagadau – Elsa Zylberstein), il sait nous faire rire, il nous offre un texte évidemment optimiste pour une mise en scène inventive de Christophe Lidon qui en janvier venait tout juste de mettre en espace « L’impresario de Smyrne » de Carlo Goldoni au Théâtre Montansier. Retenons de Ch.Lidon ses deux nominations aux Molières : en 2009 pour Le diable rouge par le même Antoine Rault au Théâtre Montparnasse et en 2010 pour La serva amorosa de Carlo Goldoni au Théâtre Hébertot. Il est également directeur l’action théâtrale de la ville de Champigny et dirige l’école municipale d’art dramatique (150 élèves).

«Un nouveau départ» est une jolie romance d’aujourd’hui. Tellement optimiste.

Patrick DuCome

Articles liés

The Normal Heart : un poignant oratorio
Spectacle
76 vues

The Normal Heart : un poignant oratorio

En 1981, une vague silencieuse commence à faire des centaines de victimes à New York, dans la communauté homosexuelle. Le temps de réaction des scientifiques et des politiques est beaucoup trop long selon l’écrivain et scénariste Larry Kramer, qui...

Ben, “Il a beaucoup pleuvu : une éloge de la langue à Molière” au Lucernaire
Agenda
92 vues

Ben, “Il a beaucoup pleuvu : une éloge de la langue à Molière” au Lucernaire

“Lorsque j’essaye de travailler, assis devant mon ordinateur, je finis toujours par regarder dehors, par la fenêtre, pour voir ce qu’il se passe… Aussi, je ne sais plus trop ce qui a motivé l’écriture de ce spectacle. À la...

Camille Esteban en concert au Café de la Danse
Agenda
125 vues

Camille Esteban en concert au Café de la Danse

ll y a quelque chose d’irrésistible dans le timbre légèrement éraillé de Camille Esteban : une joie, une promesse, un envol ! L’ex-participante de The Voice sera sur la scène du Café de la Danse le 24 septembre prochain, où...