0 Shares 68 Views

« Jamaica Jamaica ! », l’expo musicale qui ensoleille Paris

1-Bob Marley dans son studio Tuff Gong 1978Adrian Boot Urban Image

Jamaica Jamaica !

Jusqu’au 13 août 2017

Plein tarif : 10€
Tarif web : 10€
Tarif – 26 ans : 5€

Réservation en ligne ou par tél. au 01 44 84 44 84

Cité de la musique
221, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
M° Porte de Pantin

philharmoniedeparis.fr

Jusqu’au 13 août 2017

Terre du reggae, des Rastafaris et du mythique Bob Marley, la Jamaïque a tendance à éclipser malgré elle une partie de son histoire, de son œuvre. Heureusement, on peut aujourd’hui découvrir l’ampleur du travail des artistes jamaïcains dans une exposition à la Philharmonie de Paris !


2-Natty Dread Tony Wright 1975 peinture originale pour lalbum de Bob Marley and The Wailers Natty Dread 1974 Island Tony WrightPlus qu’une exposition, une véritable expérience

Trop d’expositions sur le thème de la musique se contentent d’étaler des objets d’époques, dans un son et image plus ou moins réussi et dans des parcours assommants ! La Philharmonie de Paris s’y refuse catégoriquement. Pour Jamaica Jamaica !, pas question de pénétrer dans le temple de la musique jamaïcaine sans ressentir la puissance qui s’en dégage !

D’ailleurs, dès notre arrivée, le personnel de la Philharmonie se charge de nous confier un casque. Une petite leçon historique sur la Jamaïque sous forme de frise chronologique nous est proposée avant de découvrir la collection. Bien équipé, l’immersion est directe.

3-Scatter devant le studio de King Jammy 1987  Beth LesserBienvenue en Jamaïque !

On assiste alors à une véritable déferlante d’œuvres picturales jamaïcaines, de photographies, d’instruments d’époques et de projections. Saisissantes, les musiques de mento, de reggae et de ska accompagnent le spectateur tout au long de notre voyage. Systématiquement, les titres des morceaux que l’on entend sont notés sur les murs de l’exposition.

Tout est fait pour ressentir l’ambiance de l’île. On peut alors se promener entre les instruments des plus grands musiciens jamaïcains dont les sons sont bien souvent retransmis via des projections vidéo. Jamaica Jamaica ! est un véritable instant d’évasion qui rappelle que le soleil n’est jamais bien loin.

4-Le chanteur Nitty Gritty dans la cour de King Jammy 1985  Beth LesserUne exposition exhaustive et passionnante

Du mento aux musiques jamaïcaines actuelles, l’exposition retrace la totalité de l’évolution de la musique de l’île en illustrant chaque style avec une ou plusieurs icônes, telles que Lee Scratch Perry, King Tubby, Jimmy Cliff ou Bob Marley.

Après 1h trente de visite, on comprend alors vraiment l’influence de ce style sur l’ensemble des musiques actuelles. Surtout, Jamaica Jamaica ! instruit, réchauffe et procure une irrésistible envie d’écouter du reggae à longueur de journée. Et pour se mettre dans l’ambiance avant même de s’y rendre, l’exposition propose une webradio disponible sur smartphones. Immanquable pour tous les passionnés de musique actuelle !

Quentin Davenas

[Crédits Photos : Photo 1 © Adrian Boot Urban Image / Photo 2 © Tony Wright / Photo 3 et 4 © Beth Lesser]

Articles liés

« La maladie de la mort » : Marguerite Duras vue par Katie Mitchell
Spectacle
158 vues
Spectacle
158 vues

« La maladie de la mort » : Marguerite Duras vue par Katie Mitchell

Voici peut-être le texte le plus énigmatique, le plus dérangeant de Marguerite Duras, une exploration de l’amour, du sexe, de la vie et de la mort entre un homme et une femme. Metteur en scène mondialement connue, Katie Mitchell monte le texte avec des caméras qui fouillent l’intimité, Irène Jacob en narratrice et Laetitia Dosch […]

Le Grand Prix du Festival d’humour de Paris – Bobino
Agenda
36 vues
Agenda
36 vues

Le Grand Prix du Festival d’humour de Paris – Bobino

Pour clôturer sa troisième édition, le festival d’humour de Paris vous offre la crème de la crème des humoristes de demain sur la scène de Bobino. Venez assister à l’éclosion des plus grands talents de demain, et participer à une aventure humoristique unique ! Après avoir parcouru les Festivals, les Comedy club, Avignon et les scènes […]

Nourritures – Café de la Danse
Agenda
33 vues
Agenda
33 vues

Nourritures – Café de la Danse

Après son succès au Tarmac le 9 décembre dernier, NOURRITURES de la chorégraphe Marie Perruchet (Cie Body Double) sera joué 2 soirs au Café de la Danse les 26 et 27 janvier 2018. Les Nourritures Terrestres est un oeuvre de jeunesse d’André Gide publiée en 1887. Œuvre hybride, il s’agit d’un roman-poème qui mêle souvenirs des voyages méditerranéens, récits d’expériences […]