0 Shares 1673 Views

Le 360 Paris Music Factory : laboratoire de création musicale

11 mai 2017
1673 Vues
360-musique-factory

360 Paris Music Factory

Ouverture dès 2018

360 Paris Music Factory
23, rue Stephenson
75018 Paris
M° Barbès-Rochechouart

le360paris.com

1Dès 2018

C’est au cœur de la Goutte d’Or (au 28 rue Stephenson) que la première pierre du 360 Music Factory a été posée, le 5 décembre 2016, inaugurant un projet innovant. Si le directeur du projet, Saïd Assadi ne s’est pas encore prononcé sur la date d’ouverture au public, on peut espérer un lancement au premier trimestre 2018.

L’équipement, essentiellement dédié à la musique, accueillera également des performances de danse, du théâtre ou encore des expositions. Sur cinq étages, on y trouvera tout le nécessaire à la création musicale : studios de répétition et d’enregistrement, services de production et diffusion, lieu de résidence artistique, un espace incubateur, une salle de concert pouvant accueillir jusqu’à 300 personnes et un restaurant, lieu de convivialité incontournable.

2Un nouveau lieu pour de nobles défis

Le 360 est présenté comme un « lieu nouveau et un modèle économique innovant pour la culture car il couvre l’ensemble des maillons de la chaîne, de la conception jusqu’à la diffusion », selon Saïd Assadi. En effet, le projet a été conçu, en réponse aux « mutations et contraintes économiques du secteur culturel et plus particulièrement celui de la musique dite “indépendante ” », c’est-à-dire des difficultés grandissantes des musiciens à faire reconnaître et produire leur musique, en dehors des musiques actuelles connues.

3Gentrification ?

Si le projet n’est financé qu’à hauteur de 10 % par la mairie de Paris et la région Ile-de- France, le 360 Music Factory s’inscrit complètement dans la perspective de gentrification du quartier, déjà̀ investi, par exemple, par la Brasserie Barbès, dont l’esprit démocratique fait débat (prix élevés pour ce quartier, refoulement de ceux qui ne correspondraient pas à l’image du bar…). Si la gentrification peut avoir des aspects positifs (volonté de réhabiliter un quartier, de changer son image), l’implantation de projets trop décalés pose problème.

Mais le 360 Music Factory se lance de beaux défis, avec la volonté, notamment, d’offrir des formations musicales aux plus démunis et de faire participer les habitants du quartier. Assadi affirme que « le 360 est l’objet transculturel dont la société a besoin, avec des valeurs de solidarité et une réelle utilité sociale. Bref, de quoi permettre de lutter contre l’uniformisation de la musique ».

Camille Herzmann

[Crédits Photos 1 et 3 : © Le 360 Music Factory / Photo 2 : © Didier Ghislain]

Articles liés

La danse et les livres à offrir pour les fêtes : trois œuvres majeures
Spectacle
39 vues

La danse et les livres à offrir pour les fêtes : trois œuvres majeures

Trois livres, trois surprises, trois idées cadeau de poids : de quoi vous changer le regard sur la danse basque, sur la chorégraphe québecoise Marie Chouinard ou encore sur l’histoire de la danse à Paris. Des photos magnifiques, un...

Nina Wu – Un film de Midi  Z
Agenda
30 vues

Nina Wu – Un film de Midi Z

Nina a quitté sa famille et sa ville de province depuis 8 ans, pour s’installer à Taipei dans l’espoir de faire une carrière d’actrice. Elle n’a jusque là tourné que quelques courts-métrages et des publicités. Elle complète ses revenus en...

Les Carnets de Harry Haller – au Théâtre du Roi René
Agenda
21 vues

Les Carnets de Harry Haller – au Théâtre du Roi René

Un road movie passionnant dans une obscurité lumineuse. Ils font le récit d’une libération, confiée par le loup des steppes à son journal intime. La libération progressive de Harry, de ses habitudes d’enfermement et de vie « petite bourgeoise...