0 Shares 2306 Views

Le 360 Paris Music Factory : laboratoire de création musicale

11 mai 2017
2306 Vues
360-musique-factory

360 Paris Music Factory

Ouverture dès 2018

360 Paris Music Factory
23, rue Stephenson
75018 Paris
M° Barbès-Rochechouart

le360paris.com

1Dès 2018

C’est au cœur de la Goutte d’Or (au 28 rue Stephenson) que la première pierre du 360 Music Factory a été posée, le 5 décembre 2016, inaugurant un projet innovant. Si le directeur du projet, Saïd Assadi ne s’est pas encore prononcé sur la date d’ouverture au public, on peut espérer un lancement au premier trimestre 2018.

L’équipement, essentiellement dédié à la musique, accueillera également des performances de danse, du théâtre ou encore des expositions. Sur cinq étages, on y trouvera tout le nécessaire à la création musicale : studios de répétition et d’enregistrement, services de production et diffusion, lieu de résidence artistique, un espace incubateur, une salle de concert pouvant accueillir jusqu’à 300 personnes et un restaurant, lieu de convivialité incontournable.

2Un nouveau lieu pour de nobles défis

Le 360 est présenté comme un « lieu nouveau et un modèle économique innovant pour la culture car il couvre l’ensemble des maillons de la chaîne, de la conception jusqu’à la diffusion », selon Saïd Assadi. En effet, le projet a été conçu, en réponse aux « mutations et contraintes économiques du secteur culturel et plus particulièrement celui de la musique dite “indépendante ” », c’est-à-dire des difficultés grandissantes des musiciens à faire reconnaître et produire leur musique, en dehors des musiques actuelles connues.

3Gentrification ?

Si le projet n’est financé qu’à hauteur de 10 % par la mairie de Paris et la région Ile-de- France, le 360 Music Factory s’inscrit complètement dans la perspective de gentrification du quartier, déjà̀ investi, par exemple, par la Brasserie Barbès, dont l’esprit démocratique fait débat (prix élevés pour ce quartier, refoulement de ceux qui ne correspondraient pas à l’image du bar…). Si la gentrification peut avoir des aspects positifs (volonté de réhabiliter un quartier, de changer son image), l’implantation de projets trop décalés pose problème.

Mais le 360 Music Factory se lance de beaux défis, avec la volonté, notamment, d’offrir des formations musicales aux plus démunis et de faire participer les habitants du quartier. Assadi affirme que « le 360 est l’objet transculturel dont la société a besoin, avec des valeurs de solidarité et une réelle utilité sociale. Bref, de quoi permettre de lutter contre l’uniformisation de la musique ».

Camille Herzmann

[Crédits Photos 1 et 3 : © Le 360 Music Factory / Photo 2 : © Didier Ghislain]

Articles liés

COVID 19 et acteurs de la nuit : le témoignage de Damien RK
Musique
137 vues

COVID 19 et acteurs de la nuit : le témoignage de Damien RK

2020 a été une année particulièrement difficile pour le monde de la nuit et l’univers de la musique en général, entre festivals annulés, boîtes de nuit fermées et DJ mis de côté. Damien RK nous raconte son parcours, sa...

Xavier Chevalier : “Je vois la course automobile non comme une performance mais comme un médium”
Art
236 vues

Xavier Chevalier : “Je vois la course automobile non comme une performance mais comme un médium”

Rencontre avec l’artiste et régisseur Xavier Chevalier. Selon lui, la vie est semblable à une course automobile, avec sa ligne de départ et sa ligne d’arrivée. Xavier vit et travaille à Annecy, en Haute Savoie. Son art est une...

Lilly Wood and The Prick revient avec un nouveau single “You want my money”
Agenda
91 vues

Lilly Wood and The Prick revient avec un nouveau single “You want my money”

Ce premier single dénonce notre société de surconsommation où nous nous perdons jusqu’à finalement ne plus rien avoir. Un titre up tempo et direct, armé d’un clip réalisé par le groupe où les images parlent d’elles-mêmes et dénoncent avec...