Beatrice et Benedict - Opera Comique Du 24 février au 6 mars

Un opéra comique en deux actes d'Hector Berlioz, mis en scène avec brio par Dan Jemmet  qui a adapté le livret. Un spectacle baroque extraordinaire, drôle et spirituel.


 
Ce spectacle très baroque, dirigé par Emmanuel Krivine et mis en scène par Dan Jemmet,  joue avec les règles du théâtre pour la plus grande joie du public.

Véritable mise en abîme du théâtre dans le théâtre et même de l'opéra dans l'opéra, puisque le personnage Somarone ressemble fort à Hector Berlioz tourné en dérision. Ce dernier, à la fin de sa vie – c'est son dernier opéra, composé à 57 ans – pose un regard critique sur lui-même, voire désabusé ; lui, le chef d'orchestre bruyant et fougueux, n'hésite pas avec ironie à le rendre ridicule. Il fait dire à son personnage que son choeur et ses musiciens doivent être prêts à « entendre un chef-d'oeuvre ». Mot que le compositeur Spontini aurait prononcé à ses musiciens et qui aurait fait le tour de l'Europe.

Dan Jemmet fait même intervenir son chanteur dans la salle et élargit ainsi le plateau, transgressant les lois scéniques. Il leur demande de le regarder droit dans les yeux. Or à l'époque, Hector Berlioz est un des premiers compositeurs à réclamer que ses musiciens lui fassent face afin de mieux les diriger.
 
Le metteur en scène a ajouté un narrateur qui tire les ficelles de la représentation.  Les chanteurs lyriques,  devenus marionnettes de bois ou superbes poupées de cire s'animent sous sa baguette et à son signal sonore.

Beatrice et Benedict - Opera ComiquePour remédier aux lacunes du livret rédigé hâtivement par Hector Berlioz qui s'intéressait davantage à la musique, le conteur avec humour relie les scènes en citant le texte de la pièce de Shakespeare. Les visages des chanteurs comme élargis, avec des aplats sur les joues font penser à la commedia dell'arte. Ils font des pirouettes, se déplacent en sautillant, écho de toute l'allégresse à jouer la comédie. Il y a comme un rituel propre à ce genre théâtral vu dans les spectacles de Mario Gonzales. On est en jeu ou pas. Lorsque les chanteurs pendent comme des pantins, la tête en bas, le regard absent et qu'ils s'animent.

La magie du théâtre s'opère. Le spectateur aime à croire qu'ils étaient réellement inanimés et que subitement sous la baguette magique du conteur, ils prennent vie.

Dan Jemmet a disposé un petit théâtre qui s'élève et descend au gré du conteur. Et même un petit théâtre ambulant qui rappelle la scène de Guignol dans lequel Bénédict et Béatrice se tiennent un étrange et irrésistible discours amoureux. Ce fort parti pris fonctionne à merveille et donne un caractère baroque à l'opéra comique. Les costumes  cocasses aux couleurs franches – Hero, la  jolie poupée de cire, porte sous sa robe des bas rouges – rappellent la douce Rome. Les guerriers ôtent tout en chantant leurs armures en plastiques.

Beatrice et Benedict - Opera ComiqueBerlioz a voulu s'amuser en écrivant cet opéra. Les chants sont gais et il n'a retenu de la pièce de Shakespeare que les personnages secondaires, pendants grotesques de Claudio et Hero, très importants dans Beaucoup de bruit pour rien. Christine Rice incarne une vraie brutale, une mégère drôle et sensible, enragée et divine, puissante et vulnérable. La mezzo-soprano chante merveilleusement et enchante par sa gestuelle. Avec force et passion, elle clame son amour tout neuf qui naît en elle et jette à terre, dans son élan, l'être aimé, la véritable marionnette représentant Bénédict. Symboliquement, cela promet... Tout comme le décor l'indique littéralement, Béatrice a baissé les armes. La métaphore se décline d'ailleurs dans ce décor : de superbes statues gigantesques ornent le fond de la scène. Dans le premier acte, elles portent leurs casques, les mains immenses s'avancent ; dans l'acte deux, ces mêmes mains armées d'une épée ou d'un poignard descendent.

Tous les chanteurs ravissent et chantent magnifiquement. Benedict – le ténor Allan Clayton –, extrêmement sympathique, joue la comédie avec talent. Hero est délicieuse de douceur et de tendresse. La soprano Ailish Tynan pétille de joie à l'idée de se marier. Elle irradie. Saluons son superbe duo avec Ursule, la contralto, Élodie Méchain à la fin du premier acte mais aussi le superbe basse Jérôme Varnier en Don Pedro.

Enfin, la chambre philharmonique qui a magnifiquement interprétée cette oeuvre très peu jouée, dirigée par Emmanuel Krivine, donne cette tonalité baroque avec ses instruments anciens résonnant autrement et transportant dans une autre époque.

Marie Torrès

 
 
Béatrice et Bénédict

Opéra-comique en deux actes d’Hector Berlioz

Livret d’Hector Berlioz d’après Beaucoup de bruit pour rien de William Shakespeare 
Adaptation du livret de Dan Jemmett et Bob Goody
Créé à Baden-Baden le 9 août 1862

Six représentations du 24 février au 6 mars 2010

Direction musicale Emmanuel Krivine   
Mise en scène Dan Jemmett  
Décors
 Dick Bird 
Costumes Sylvie Martin-Hyszka 
Lumières Arnaud Jung 
Chorégraphe Cécile Bon 
Assistante à la mise en scène Meriam Korichi 
Assistant musical Neil Beardmore 
Direction du chœur Joël Suhubiette 
Béatrice Christine Rice 
Bénédict Allan Clayton  
Héro Ailish Tynan      
Ursule Elodie Méchain  
Claudio Edwin Crossley-Mercer  
Don Pedro Jérôme Varnier 
Somarone Michel Trempont  
Leonato Giovani Calò 
Alberto (narrateur)    Bob Goody 
Le messager David Lefort 

La Chambre Philharmonique 

Production 
Opéra Comique 
Coproduction Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg 
Coproducteur associé Palazzetto Bru Zane – Centre de musique  romantique française 

Location : 0825 01 01 23 (0,15€ /mn) et www.opera-comique.com


Salle Favart
M° Richelieu Drouot


[Crédits visuels : © Pierre Grosbois]
 
 
Autres articles à lire

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Agenda

News image

Sorties ciné - Septembre 2014

cinema-septembreSeptembre 2014

Quels sont les films qui sortent en septembre dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l'affiche ! Des films pour se faire plaisir, se détendre, passer un bon moment entre amis ou en ...

News image

Lyon en septembre : carrefour mondial de la création chorégraphique

spectacle-septembreDu 10 au 30 septembre 2014

Avec une vingtaine de premières mondiales ou françaises, toutes d’envergure par ailleurs, la Biennale de la danse hisse Lyon au rang de capitale mondiale de la danse. De Benjamin Millepied à l’Afrique du Sud, de Forsythe au flamenco, du hip-hop à Jan Fabre, la programmation est aussi éclectique que ...

News image

Vernissages - Paris - Septembre 2014

art-septembreSeptembre 2014

Dès la rentrée de septembre, de nombreux lieux (galeries, musées, centres d'art…) organisent des vernissages accessibles à tous. De très belles découvertes en perspective !

Please update your Flash Player to view content.

Electro100, les albums essentiels des musiques électroniques - de Olivier Pernot

olivierpernot Sortie le 21 août 2014 La techno et la house music se sont imposées comme une révolution sonore aux oreilles du monde. Si ces deux courants ont émergé... Read more..

Objekt et Snowball par Signal - Le Glazart

objektsnowball Le 13 septembre 2014 Objekt est l’un des artistes les plus novateurs du moment.Valeur montante anglaise, artiste hybride, adepte de sons breakés qui... Read more..

José James - Jazz à la Villette 2014

jos_james Le 11 septembre 2014 Rendez-vous incontournable de la fin d'été, Jazz à la Villette présente toutes les nuances du jazz, croise les styles... Read more..

Festival Les Inrocks Philips

lykke_li Du 11 au 18 novembre 2014  L’incontournable festival les inRocKs est de retour en 2014! Et cette année ce sera la suédoise Lykke... Read more..

Ernest - Les Trois Baudets

ernest Le 25 septembre 2014 Entrez dans le monde fabuleux d'Ernest ! En scène, c’est un spectacle total, décor, costumes, instruments customisés, dans une... Read more..

Le Concert sans Retour de Cinq de Coeur - Théâtre Le Ranelagh

cinq Du 27 septembre au 31 décembre 2014Ce soir, c’est « Concert Prestige », pour Cinq de Cœur ! Le quintette a cappella attaque son fameux programme... Read more..

Emile Parisien & Vincent Peirani - Duc des Lombards

630x355_peiraniparisien_2014_act_grosse-geldermann_500 Du 22 au 24 septembre 2014 Emile Parisien & Vincent Peirani forme un duo atypique et créatif, qui insuffle un vent de fraicheur et de poésie... Read more..

Mutant Area invite Rephlex - Le Glazart

black_devil Le 29 août 2014 Le label d’Aphex Twin, créé il y a 23 ans, a hébergé toutes sortes de musiques mutantes et redéfini à lui seul les frontières... Read more..