0 Shares 507 Views

Artivista : Le Brésil et la France liés par le street art

Pour ce projet, Artivista a réuni 7 artistes brésiliens et français :
Dagson Silva, Zdey, Priscila Amoni, Jo Ber, Criola, Poès et Gabriel Nast…

Des baraquements de tôles et de briques à flanc de colline, découpés par d’étroites ruelles de terre. A l’ouest de la ville de Belo Horizonte, dans la favela de Morro das Pedras, des centaines de familles s’entassent, dans l’indifférence coupable des pouvoirs publics. Un quotidien précaire, rythmé par des faits-divers qui inondent les colonnes des journaux. Une ville dans la ville, toujours médiatisée pour ses violences, sans que l’on entende la voix de ses habitants. Alors, le graffeur Dagson Silva les a peints sur les toits de sa favela, “pour montrer aux hélicoptères de la police et de la presse le visage de ceux qui y vivent”.

C’est ici, dans une communauté populaire au cœur du Brésil, qu’est né le projet d’Artivista. L’objectif : offrir aux laissés pour compte une tribune. En collaboration avec quatre artistes locaux, quatre graffeurs français viendront colorer les murs de la favela et de l’école. Un événement festif, fenêtre sur l’art pour des centaines d’enfants et d’adultes, et un coup de projecteur sur une réalité souvent ignorée.

Les artistes brésiliens et français se retrouveront ensuite en région parisienne, pour réhabiliter des espaces de vie en colorant des façades dans le plus grand quartier HLM de la ville du Pré Saint -Gervais, sur les murs du terrain de sport de l’Hôpital Robert Debré et un espace public en périphérie de la capitale. Ce projet s’inscrit dans la volonté commune d’œuvrer pour le plus grand nombre.

De Belo Horizonte à Paris, les graffeurs vivront et travailleront côte-à-côte durant un mois, au cœur des quartiers, avec leurs habitants. Une démarche éducative et citoyenne qui renoue avec la philosophie des arts de rue. Sur les murs des villes, ces “artivistes” délivrent un message social et politique, pinceaux et “bombes” pour seules armes de poing.

LE STREET ART COMME MOYEN ET VECTEUR DU PROJET

Excellent vecteur de lien social, l’art urbain véhicule un message universel qui nous entraine vers une remise en question de nous-mêmes, représente un état des lieux d’une société en crise, dans une période de perte des valeurs essentielles pour l’humanité. L’art urbain s’est approprié la rue, le plus grand musée du monde. Cet art représente un éventail de dialogues ouverts et multiples, c’est pourquoi il s’inscrit dans l’histoire de l’art et contribue à encourager les rencontres interculturelles.

Dagson Silva – Favela de Morro das Pedras

LE PROGRAMME EN DETAIL :

10 jours d’intervention dans chaque pays :
+ de 1200 m2 à repeindre
+ de 10000 bénéficiaires directs (résidents, patients et salariés)
1 jour de découverte des lieux et de rencontre avec les artistes, les partenaires et les résidents
10 jours de réalisation, d’échange, d’ateliers et de festivité dans chaque pays.

Du 10 au 21 juin 2018 : BELO HORIZONTE -MINAS GERAIS – BRÉSIL

ECOLE BENVINDA DE CARVALHO, JARDIM ALVORADA : + de 400 M2 à repeindre
d
u 9 au 14 juin :

  • Les enseignants donneront des cours durant l’année d’éducation civique, d’histoire, de géographie et d’art en adéquation avec l’événement franco-brésilien.
  • Réalisation d’une fresque sur l’enceinte de l’école sur un thème défini avec l’Ecole et les artistes (+ de 400 m2 )
  • Ateliers artistiques avec les élèves en amont et pendant la réalisation de la fresque
  • Fête de clôture organisée par l’école, les parents d’élèves des favelas avoisinantes.

FAVELA DE MORRO DAS PEDRAS : + de 400 M2 à repeindre du 15 au 21 juin : 

La rue Lidia, lieu de rencontre et de vie de tous les habitants sera investie par tous pour lui donner un nouveau visage.

  • Rencontre entre les artistes français, brésiliens et habitants do Morro/Café de bienvenue/Visite des lieux et installation des artistes chez l’habitant.
  • Réalisation de fresques sur les habitations avec la participation des habitants.
  • “Paroles ouvertes” Animé par des experts artistiques, sociaux et éducatifs pour échanger autour du langage du street art et de son influence dans les quartiers populaires.
  • Inauguration aux rythmes de la Samba. En présence des artistes, des habitants, des intervenants extérieurs, des associations, des médias et des représentants politiques. Visite guidée pour découvrir les fresque.

Du 1er au 12 juillet 2018 : PARIS ET PÉRIPHÉRIE- FRANCE HÔPITAL ROBERT DEBRÉ

PARIS 19e : + de 150 M2 à repeindre – du 9 au 11 juillet

  • Accueil des artistes et rencontre avec le personnel du Service psychiatrie des enfants et adolescents
  • 4 ateliers artistiques et d’initiation au graffiti avec les enfants et Laeticia Croce, réalisation d’une fresque participative
  • Fresque réalisée par les artistes sur les murs du terrain de sport de l’hôpital
  • Inauguration en musique autour d’un goûter brésilien avec les artistes, le corps médical, les enfants, les partenaires et les mécènes le jeudi 5 juillet. (pour plus d’infos nous contacter)

LE PRÉ SAINT-GERVAIS : + de 150 M2 à repeindre – du 11 au 13 juillet

  • Accueil des artistes en présence des membres des services Culturel et de la Jeunesse et des Sports
  • Rencontre avec les jeunes et les habitants du quartier Jean-Jaurès de la Ville du Pré Saint-Gervais
  • 4 ateliers d’initiation au graffiti pour les jeunes du quartier animés par les artistes et Laeticia Croce, plasticienne.
    2 groupes profiteront des ateliers :
  • Les jeunes de l’Espace Jeunesse – 5 à 8 jeunes de 12 à 17 ans,
    2 sessions de 2h animées par Laetitia
  • Les jeunes adultes de la Mission locale de la Lyr (en réinsertion professionnelle de 18 à 25 ans),
    2 sessions de 2 heures animées par tous les artistes. Pratique de la bombe, du pochoir et du collage. Création des pochoirs avec Laetitia. Body painting avec Criola
  • Echanges métiers : les artistes expliqueront leur parcours et leur expérience professionnelle avec les jeunes
  • Réalisation de deux fresques sur les façades appartenant à la DIRIF (150m2 )
  • Inauguration le 12 juillet à 18h30 avec les artistes, les élus, les patenaires locaux, les associations et les membres de la Mairie place Séverine au Pré Saint-Gervais

Tout un programme de festivités !

[ Source : communiqué de presse ]

Articles liés

L’Heureux Stratagème : une bouffée de fraîcheur
Spectacle
719 vues
Spectacle
719 vues

L’Heureux Stratagème : une bouffée de fraîcheur

Au Théâtre du Vieux-Colombier, la seconde salle de la Comédie Française, le jeune metteur en scène Emmanuel Daumas monte un Marivaux très peu joué dans un dispositif bi-frontal qui fait la part belle aux comédiens, tous d’un naturel et...

Exposition La Grande Gaîté – LEVALET – Galerie Artistik Rezo
Agenda
42 vues
Agenda
42 vues

Exposition La Grande Gaîté – LEVALET – Galerie Artistik Rezo

Après son exposition au Moulin de Villeneuve, la Galerie Artistik Rezo a le plaisir d’accueillir l’artiste Levalet, pour une exposition personnelle dédiée aux poèmes d’Aragon. 51 dessins répondant aux 51 poèmes du recueil La Grande Gaîté. Titrés par antiphrase,...

Exposition « Les Monsieur Madame au Musée » – Musée en Herbe
Agenda
53 vues
Agenda
53 vues

Exposition « Les Monsieur Madame au Musée » – Musée en Herbe

Le Musée en Herbe présente  « Les Monsieur Madame au musée », une exposition espiègle et poétique, qui plonge petits et grands dans l’univers coloré et fantastique de ces nombreux personnages aux formes simples et aux caractères bien trempés, tout droit...