0 Shares 339 Views

Bō, le clip en animation de Broken Head // 1er EP

10 septembre 2019
339 Vues

Révélé par le titre Ritual, le producteur électro Bō installe ses sonorités organiques et ses textures irréelles. Sa musique évoque des artistes comme Jumo, Jon Hopkins, Flume ou encore Petit Biscuit dont il vient de remixer le titre We Were Young.

Sous le pseudo Bō, Augustin Goupy, âgé de dix-neuf ans, façonne un son mélodique capable de susciter une réaction instinctive chez l’auditeur. Son premier EP de six titres annoncé pour le 9 septembre prochain, s’appelle Everything Begins. La musique de Bō est une invitation à lâcher prise, à partager des phases d’euphorie, teintées de rêves grandioses et souvent mélancoliques.

Bō réalise lui-même ses vidéos en animation. Son nouveau single s’appelle Broken Head porté par la voix sensuelle d’Azzurazi. La vidéo nous plonge dans un univers visuel en 3D réalisé par l’artiste lui-même. Un monde à la fois irréel, artificiel et organique sidérant de beauté.

A peine vingtenaire, Bō est passionné par l’association du son et de l’image. Deux aspects de la création que nourrit son esthétisme. Passionné par la création graphique, Bō développe lui-même ses procédés de création pour donner vie à tout un univers visuel en 3D, de la pochette de son EP au clip de son 1er single Ritual et à celui du second Broken Head.

Dans les titres de son 1er EP Everything Begins, Bō nous parle du grandiose, de sa quête perpétuelle du mouvement parfait, de son envie de pousser les émotions jusqu’à leur extrême, de faire passer des sensations fortes. Il nous pousse tantôt à l’euphorie, tantôt à l’excitation, parfois même à la mélancolie. Son but : inciter l’auditeur à lâcher prise, à partager avec lui ces phases d’excitations intenses, cette forme d’euphorie qui nous laisse croire que l’on peut réaliser nos rêves les plus fous.

Dans ce tout 1er EP, chaque titre génère une vibration spécifique qui pousse le corps à bouger de manière irréversible, à se projeter dans un monde inconnu et attirant, marqué par un rythme vivant et intense.

Inspiré par des artistes comme Jumo, Jon Hopkins ou encore Flume, Bō parle à tous les sens et nous invite à vivre une véritable expérience, portée par des visuels qu’il réalise lui-même afin de nous plonger dans un univers recomposé. Union paradoxale entre organique et synthétique, sa musique est une succession perpétuelle de montées exaltantes et de drops électriques qui forcent l’esprit à se libérer dans un mouvement puissant et spontané.

Cet été, Bō a remixé We Were Young, un titre de Petit Biscuit avec JP Cooper. Il dévoile aujourd’hui la vidéo en animation de Broken Head, nouvel extrait de son premier EP Everything Begins.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Lek : “J’aime me voir comme un égaliseur de l’espace urbain”
Art
329 vues

Lek : “J’aime me voir comme un égaliseur de l’espace urbain”

Issu des premières vagues de graffeurs parisiens des années 80-90, Lek a toujours cherché à se dégager des codes du graffiti classique pour trouver sa propre voie et son propre tracé. Rencontre avec un grand graffeur de l’espace urbain...

La quatrième saison d’Absolutely Hilarious au Théâtre des Mathurins
Agenda
59 vues

La quatrième saison d’Absolutely Hilarious au Théâtre des Mathurins

Absolutely Hilarious est de retour pour 4ème saison ! Un lundi par mois, la nouvelle génération de l’humour dynamite le Théâtre des Mathurins ! Une nouvelle programmation à chaque édition. Le plateau d’artistes incontournable de Paris. 1 invité d’honneur, 5...

Un soir avec… Michel Boujenah au théâtre des Mathurins
Agenda
269 vues

Un soir avec… Michel Boujenah au théâtre des Mathurins

Pendant 1h30, une personnalité incontournable se dévoile sur ses secrets d’acteur dans l’intimité et la proximité du Théâtre des Mathurins… Un entretien mêlant anecdotes et grands souvenirs sur sa carrière, sans oublier l’évocation de ceux qui auront jalonné sa...