0 Shares 257 Views

Découvrez la première exposition du collectif Injection

20 janvier 2021
257 Vues

À travers une sélection de 13 artistes internationaux, éclectiques, jeunes ou émergent.e.s, la première exposition du collectif Injection, à retrouver au Velvet Moon du 18 au 25 janvier (dimanche non inclus), tente d’interroger notre rapport à l’autre et au monde à travers une pluralité de pratiques artistiques. Elle s’accompagne également d’une Viewing Room disponible directement depuis le site internet du collectif.

C’est une grande première pour le collectif qui présentera une dizaine d’artistes lors de cette première exposition, riche d’une multitude de pratiques artistiques. Y seront présentés peintures, sculptures, photographies, vidéos, installations ou encore performances.

Processus d’émancipations face aux stigmatisations, constructions d’identités qui entrent en corrélation avec la montée du numérique ou encore jeunesse perdue face à la multiplicité de ses appartenances, toutes et tous ouvrent des pistes de réflexions au regard de certaines problématiques de nos sociétés contemporaines. 

© Artskop

L’exposition IPSE

Le terme “ipsé” utilisé ici, fut introduit par le philosophe Heidegger puis repris par Ricœur, comme étant le processus créatif de l’ipséité, à savoir, la partie de notre identité se voulant par essence mouvante.

Sans se poser en défenseur d’identités marginalisées, l’exposition tient à créer un espace qui, à l’image de l’ipsé, tente de construire un environnement où se confrontent l’expression d’appartenances multiples. Ceci dans l’optique de permettre à chacun de se questionner et d’accepter les changements internes qui pourraient s’opérer face à la rencontre de l’autre.

À propos du collectif Injection

Co-fondé en 2019 par Thomas Villemin est Ludovic Fleury, le projet est né d’une envie de partage. Durant le premier confinement, injection dressait le portrait d’une sélection de la scène artistique émergente.

Aujourd’hui injection c’est un collectif avec une mission : présenter de jeunes artistes et faire interagir les publics avec elles/eux. Tourné vers les nouveaux enjeux sociaux et le respect de la diversité, le collectif souhaite créer des cycles d’expositions qui ouvrent des espaces où les publics pourront questionner un monde parfois trop uniforme et hégémonique, où les appartenances de chacun ne sont parfois pas respectées équitablement. Il envisage de nouveaux moyens d’approcher les différences de chacun et de les faire coexister.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Le Centre Pompidou met les femmes à l’honneur dans son nouveau MOOC
Agenda
73 vues

Le Centre Pompidou met les femmes à l’honneur dans son nouveau MOOC

Dans un souci d’affirmer son engagement pour l’égalité entre les genres et la création artistique féminine, le Centre Pompidou publie son nouveau MOOC dédiée aux femmes artistes “Elles font l’art”.  À découvrir ! Tout d’abord, pour ceux qui ne...

Andrea Ravo Mattoni présente une fresque en hommage aux soignants
Art
115 vues

Andrea Ravo Mattoni présente une fresque en hommage aux soignants

Andrea Ravo Mattoni dévoile une nouvelle fresque dans un endroit gardé secret, dans la province de Varèse en Italie : une reproduction de David et Goliath par Guido Reni (1607), entièrement réalisée à la bombe aérosol. “Un an s’est...

Davy Sicard, un artiste qui navigue entre les styles musicaux
Musique
81 vues

Davy Sicard, un artiste qui navigue entre les styles musicaux

Auteur, compositeur, interprète, Davy Sicard est un musicien accompli. Alors que c’était le foot qui l’intéressait enfant, c’est par son père, qui travaillait pour un orchestre, que lui vient finalement cette autre passion. Sa carrière débute en 1992, alors...