0 Shares 657 Views

Découvrez la première fresque murale roulante de France !

Le premier « MURAL ON THE ROAD » français vient de voir le jour à Marseille : un beau bébé de 13 mètres sur 3 va désormais sillonner la France et se faire messager de l’art…

C’est à l’initiative de la Art Five Gallery et de l’artiste Ërell que ce mur « sur roues » a pu voir le jour, sous le mécénat de Thomas Pellegrin, patron de l’entreprise SMTRT.
La peinture monumentale de l’artiste Ërell est entièrement réalisée à la bombe sur les flancs d’une remorque de treize mètres de long. 20 jours de travail et plus de 100 bombes de peinture et de vernis plus tard, il est désormais possible de l’apercevoir et de l’admirer sur les routes de France.

ART FIVE Gallery et Ërell s’étaient déjà associés en fin d’année 2018 pour donner à la SMTRT une nouvelle identité graphique Arty entièrement constituée des « particules » de l’artiste Erell. Cette impulsion artistique fut à l’origine du projet des « murs roulants ».
C’est une première en France et l’expérience va se poursuivre dans les mois qui viennent avec d’autres « Murals on the road » originaux créés à Marseille par de nouveaux artistes sous l’impulsion du binôme de passionnés Christophe Rioli et Thomas Pellegrin.

LES PROTAGONISTES DU PROJET :

Ërell : Son travail est issu du graffiti et plus précisément du tag. Au fil du temps et de ses études artistiques, sa signature a évolué pour devenir son écriture. Ses motifs — les particules— sont une schématisation des tags qui prolifèrent et se répandent dans la rue. La forme de ses molécules est pensée pour se démultiplier afin de générer une infinité de motifs et de compositions géométriques qui interagissent avec leur environnement.
Reconnu par les passionnés d’art et par ses pairs pour ses motifs envahissant l’espace urbain à travers le monde, Ërell s’est également illustré récemment dans de grands projets artistiques : l’envahissement de l’école 42 de Xavier Niel dans la Silicon Valley, le K Live festival à Sète, ses œuvres intégrées au sein de l’incubateur de start up station F à Paris, son œuvre monumentale au coeur de la base sous marine de Bordeaux… et bientôt le centre d’art flottant parisien « Fluctuart »

Christophe Rioli et la ART FIVE Gallery : Christophe Rioli est marchand d’art, galeriste et collectionneur d’art urbain contemporain depuis une vingtaine d’années, spécialisé dans la constitution de collections raisonnées pour les entreprises et les particuliers : « Notre volonté réside dans la mise en avant d’artistes urbains authentiques et représentatifs de l’essence du mouvement; uniquement des précurseurs de leur style artistique, des purs, ayant une vraie légitimité « dans la rue » puisque c’est là que réside l’ADN du mouvement Urbain ». La ART FIVE Gallery a été créée en 2009 à Marseille. Christophe Rioli est également cofondateur depuis 2016 de la SPRAY Collection basée à Paris
Christophe Rioli et la ART FIVE Gallery sont à l’initiative des œuvres d’arts in
situ des 29ème et 30ème étages de la Tour la Marseillaise (Speedy Graphito,
Romain Froquet, Philippe Echaroux, Joe Iurato), des fresques murales réalisées 
à Marseille « Chez Charbon / Vandal » (Gris1, Levalet, Mahn Kloix, Philippe
Echaroux), de l’invasion du 113 rue de la république par l’artiste Ërell… et créent actuellement de beaux projets à venir qui vont illuminer Marseille très bientôt.
ART FIVE Gallery propose les oeuvres de Speedy Graphito, Okuda San Migel, Shepard Fairey, Levalet, Gris1, Brusk, Philippe Echaroux, Mahn Kloix, Bault, Lady M et Erell

Thomas PELLEGRIN et la SMTRT : Thomas Pellegrin est la troisième génération d’entrepreneur à la tête de l’entreprise SMTRT créée initialement par son grand père il y a un demi-siècle, il en est le Directeur Général. Passionné par le monde de l’art, Thomas Pellegrin est collectionneur d’art urbain depuis sa rencontre avec Christophe Rioli et la ART FIVE Gallery il y a quelques années. Fort de cette passion et de la confiance qu’il accorde à la ART FIVE Gallery, il a décidé de donner à son entreprise une identité visuelle encore plus dynamique et efficace grâce à cette collaboration inédite avec l’artiste Ërell. Par cette œuvre d’art géante réalisée sur une remorque et dans les entrepôts de l’entreprise pendant près de 3 semaines, Thomas Pellegrin voulait aussi, donner de la cohésion à son entreprise, la rendre attractive pour ses salariés et donner une image plus positive du transport routier.
La SMTRT fait partie des dix plus gros transporteurs régionaux et témoigne d’un sincère intérêt pour le développement durable, par exemple en favorisant un transport « vert » entre Paris et Marseille grâce à une liaison rail-route mise en place déjà depuis de nombreuses années.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Un tramway à Jérusalem – Le nouveau film d’Amos Gitaï sort en salles le 24 avril
Agenda
13 vues
Agenda
13 vues

Un tramway à Jérusalem – Le nouveau film d’Amos Gitaï sort en salles le 24 avril

À Jérusalem, le tramway relie plusieurs quartiers, d’est en ouest, en enregistrant leur variété et leurs différences… Cette comédie regarde avec humour des moments de la vie quotidienne de quelques passagers, de brèves rencontres qui se produisent au fil...

l’adieu à la nuit – Un film de André Téchiné avec Catherine Deneuve en salle le 24 avril
Agenda
19 vues
Agenda
19 vues

l’adieu à la nuit – Un film de André Téchiné avec Catherine Deneuve en salle le 24 avril

Muriel est folle de joie de voir Alex, son petit-fils, qui vient passer quelques jours chez elle avant de partir vivre au Canada.  Intriguée par son comportement, elle découvre bientôt qu’il lui a menti. Alex se prépare à une...

Mais vous êtes fous – Un film avec Pio Marmaï au cinéma le 24 avril
Agenda
21 vues
Agenda
21 vues

Mais vous êtes fous – Un film avec Pio Marmaï au cinéma le 24 avril

Roman aime Camille, autant qu’il aime ses deux filles. Mais il cache à tous un grave problème d’addiction, qui pourrait mettre en péril ce qu’il a de plus cher. L’amour a-t-il une chance quand la confiance est rompue? [Source...