0 Shares 512 Views

Djazia Satour & Arash Sarkechik en concert – La Dame de Canton

6 septembre 2018
512 Vues

Djazia Satour

Dans son nouvel album, prévu pour début 2018, Djazia entend explorer librement une veine créative personnelle plus affirmée. Elle mène une recherche approfondie sur les sonorités, animée par la maturité et le besoin de tendre l’oreille vers l’héritage d’ancêtres disparus : le mineur oriental se marie au blues, une valse à trois temps s’invite sur des rythmes chaâbi en se combinant à des samples de ‘oud, et les ben- dirs de tribus imaginaires se syncopent avec les riffs de banjos les plus débridés…
Entièrement chanté en arabe et construit autour de compositions originales, cet album raconte la parole d’exil, la force de l’amour, la magie du chant… À travers des textes aux échos personnels, l’artiste suggère une approche du monde, tout en opérant un retour aux sources empreint de délicatesse et d’éloquence. Loin des exhibitions de senteurs passéistes, ce nouvel opus doit son authenticité autant à l’invention qu’à la tradition.

 

Arash Sarkechik

Multi instrumentiste et chanteur, formé à la musique classique comme au jazz, Arash Sarkechik est un musicien du vingt-et-unième siècle. Epaulé par le producteur et oudiste, Smadj, il délivre un premier album de chansons lumineuses, personnelles et émouvantes.
C’est un reflet fidèle des mille voyages musicaux d’Arash, mais qui ne tombe pas dans la collection de trophées ni l’énumération de savoir. Par touche discrète l’Orient et le blues dialoguent amoureusement et ouvrent des voies inexplorées.
Sur scène Arash accueille le public comme à la maison en chantant aux creux des oreilles des spectateurs et dépeint les récits imagés qui ouvrent la voie à ses chansons poétiques. Elles racontent le monde troublé d’aujourd’hui mais sans s’apitoyer sur ses détails, elles prennent une hauteur poétique, un recul philosophique et parfois un détour intimiste. Mais on y découvre surtout un auteur interprète inspiré et inspirant.

[Source texte : Communiqué de presse]

Articles liés

Afaina de Jong : virée entre art et architecture
Art
288 vues
Art
288 vues

Afaina de Jong : virée entre art et architecture

L’architecte néerlandaise Afaina de Jong et son studio AFARAI travaillent sur les connexions entre les gens et les mouvements culturels traditionnellement peu représentés par l’architecture dans un contexte de villes en mutation où chacun a un rôle à jouer....

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel
Agenda
188 vues
Agenda
188 vues

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel

Une soirée organisé par “la Galerie”. Sous l’impulsion de son directeur artistique Gwenaël Billaud, la Galerie a su depuis imposer un nouveau concept de soirées investies par l’art moderne et contemporain, dans le cadre desquelles participent performeurs, artistes, DJs,...

René Urtreger Trio au Sunset Sunside
Agenda
57 vues
Agenda
57 vues

René Urtreger Trio au Sunset Sunside

Dans le petit monde du jazz, on l’appelle parfois le « roi René ». Comme en écho lointain de ce comte de Provence du XIVe siècle qui préférait les arts florissants des lettres et la compagnie des gens d’esprit...