0 Shares 1038 Views

« Exposition 96 » – Lancement de la Fondation Desperados pour l’Art Urbain

29 octobre 2018
1038 Vues

Un parcours à ciel ouvert, à découvrir le long de la ligne de bus 96. 

À l’occasion de son lancement, la Fondation d’entreprise Desperados pour l’Art Urbain organise une exposition insolite des talents qu’elle soutient, au fil d’une traversée de Paris.

En accord avec les codes du mouvement qu’elle s’attache à promouvoir, la Fondation investit la rue et détourne les abribus parisiens de la ligne 96 reliant Montparnasse à la Porte des Lilas, à travers une exposition qu’elle a souhaitée à son image : nomade, singulière et décalée. Elle propose ainsi, du 31 octobre au 6 novembre 2018, au public et usagers de la ligne, une parenthèse artistique inattendue. L’occasion de découvrir les œuvres de 27 artistes issues de sa collection, réparties le long du parcours.

Avec les artistes :  Bault – Stéphane Carricondo – Olivia De Bona – Matthieu Dagorn – Romain Froquet – Jan Garet – GoddoG – Nicolas Jaoul  – Jerk45 – JeyKill – Clément Laurentin – Legz – Théo Lopez – Brice Maré – Mademoiselle Maurice – Gilbert Mazout – Mioshe – Claire Mo – Stephane Moscato – Ned – Opera – Pedro – Popay – Joachim Romain – Albane Simon – The Blind – Pablito Zago

Retrouvez toutes les actualités de l’exposition sur l’instagram de la fondation. 

La Fondation Desperados pour l’Art Urbain :

« La création de la Fondation Desperados pour l’Art Urbain n’est pas le fruit du hasard. Loin s’en faut, elle résulte d’une heureuse rencontre qui s’est produite il y a plus de 20 ans avec le collectif 9ème Concept, incarné par l’inséparable trio artistique Stéphane Carricondo, Ned et Jerk 45. Au fil des années s’est instauré un lien particulièrement fort qui se matérialise aujourd’hui par la naissance de cette Fondation. Les rencontres de cet ordre sont rares dans une vie professionnelle, et j’en mesure aujourd’hui plus encore la portée tandis que nous lançons avec fierté, et non sans une certaine émotion, la Fondation d’entreprise Desperados. [……]
Notre ambition avec la Fondation est de donner à l’art urbain les moyens de s’exprimer plus encore et de partager cette émotion avec un public toujours plus large. Notre philosophie pourrait ainsi reprendre la fameuse exhortation nietzschéenne « Deviens ce que tu es » ; une invitation à canaliser l’énergie créatrice qui est en soi et à embrasser son propre destin. Plus que jamais, nous souhaitons aider les artistes émergents à développer leurs projets et les accompagner dans leur accomplissement professionnel, en levant les obstacles qui pourraient entraver leur route.

Ce sont ces missions essentielles qui nous préoccupent et qui guideront désormais nos actions, pour soutenir plus encore l’essor et la pérennité de l’art urbain dans ce qu’il a de plus sincère. »

Pascal Sabrié, Président de la Fondation Desperados.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Cannes 2019, épisode 2 : hors la vie
Cinéma
236 vues
Cinéma
236 vues

Cannes 2019, épisode 2 : hors la vie

C’est une année à zombie. Il y a les zombies de Jim Jarmusch (compétition), ceux d’Atlantique (compétition), ceux de Zombi Child (quinzaine des réalisateurs), ceux de Little Joe (compétition). Il y a toujours un sujet ou une idée récurrente...

« Les Serge, Gainsbourg point barre » :  stand up brillant
Spectacle
433 vues
Spectacle
433 vues

« Les Serge, Gainsbourg point barre » : stand up brillant

Après « Comme une pierre qui… » qui célébrait Bob Dylan au Studio de la Comédie-Française, Sébastien Pouderoux et Stéphane Varupenne remettent le couvert pour Serge Gainsbourg avec un spectacle formidable, en forme de stand-up musical et théâtral. Sur scène, guitares,...

Des ondes celtiques avec Mercedes Peón au Pan Piper
Agenda
56 vues
Agenda
56 vues

Des ondes celtiques avec Mercedes Peón au Pan Piper

Le Festival Interceltique de Lorient pose ses valises au Pan Piper dans le cadre du Paris Celtic Live pour une soirée spéciale autour de la Galice, à l’honneur de cette 49ème édition du festival breton. Mercedes Peón est une...