0 Shares 123 Views

Exposition « Chimère » de Bea Bonafini à la galerie Chloé Salgado

Chimère est la première exposition personnelle en France de Bea Bonafini à la galerie Chloé Salgado du 7 septembre au 12 octobre 2019.

Adoptant un point de vue delphique entre religieux, mythologique et fantastique, Bea Bonafini crée une série de fonts baptismaux, de frises narratives et d’assemblages d’objets fragmentés, qui adoptent le langage des artefacts déplacés, pour façonner de nouveaux récits.

KINNARA (detail), Bea Bonafini, stained porcelain, 40x30cm, 2019 © Bea Bonafini

Pour Chimère, Bea invoque les éléments de l’eau et de l’air, et utilise une technique de marbrure ancienne, où la porcelaine est teintée, stratifiée, coupée et recomposée à plusieurs reprises, afin de créer des motifs et distorsions, qui restent sans glaçure. Là où les chimères sont des fusions de créatures, une chimère est aussi une attente qui se révèle illusoire. Tout au long de l’exposition, les créatures humaines, aquatiques et aériennes sont interchangeables, et les aspirations et les rêves font fondre les limites du corps et de l’esprit.

Vernissage le vendredi 6 septembre 2019 de 18h à 21h

À PROPOS DE BEA BONAFINI

Bea Bonafini (1990, Bonn), vit et travaille à Londres. Suite à ses études à la Slade School of Fine Art (2014) et au Royal College of Art (2016) à Londres, elle développe une pratique pluridisciplinaire, intégrant peinture, dessin, sculpture, céramique, textile, installation et performance.

Portrait of Bea Bonafini © Rochester Square

Entre 2017 et 2019, elle présente plusieurs expositions personnelles à Londres : A World of One’s Own, à la Fieldsworks Gallery ; Dovetail’s Nest à la Zabludowicz Collection ; Shed Shreds à la Lychee One Gallery ; et Talk to the Hand à Bosse & Baum. En 2018, elle présente sa première exposition personnelle en Italie, Ogni Pensiero Vola, à la Renata Fabbri Gallery à Milan.
En France, en 2018, elle participe à Et Refaire Le Monde à la Galerie Bessières, à Chatou ; à Chambre 10, une proposition de Sans titre (2016) à l’Hôtel La Lousiane à Paris ; ainsi qu’à la première édition du festival d’arts Feÿ, au Chateau du Feÿ, en Bourgogne.

Bea Bonafini a récemment reçu la Abbey Scholarship de la British School at Rome, où elle sera artiste en résidence pendant 9 mois à partir de septembre 2019.

Chimère, à la GALERIE CHLOE SALGADO, est la sixième exposition personnelle de Bea Bonafini, et sa première en France. Les œuvres présentées ont été créées grâce au soutien de Rochester Square, à Londres.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

CARTON – group show à la galerie Mathgoth
Agenda
14 vues
Agenda
14 vues

CARTON – group show à la galerie Mathgoth

Belin, Herakut, Icy&Sot, Jace, Jef Aérosol, Jorge Rodriguez-Gerada, Julio Anaya Cabanding, Laurence Vallières et Speedy Graphito présenteront des oeuvres originales. Comme pour chacune de ses expositions collectives, la galerie Mathgoth aime à donner un fil conducteur aux artistes soigneusement...

15 Street artistes envahissent l’EFAP et l’ICART de Lille
Agenda
19 vues
Agenda
19 vues

15 Street artistes envahissent l’EFAP et l’ICART de Lille

Qui n’a jamais rêvé d’étudier dans un environnement où l’art et la créativité poussent les portes des salles de cours. Quel artiste n’a jamais rêvé de prendre pinceaux, pochoirs et bombes de peinture et laisser libre cours à son imagination...

Le cinéma fait sa comédie à Lille !
Agenda
26 vues
Agenda
26 vues

Le cinéma fait sa comédie à Lille !

Le Festival CineComedies est de retour pour la deuxième édition !  Du 2 au 6 octobre prochain, la ville de Lille et la Région des Hauts-de-France vibreront au rythme de la toute nouvelle édition du Festival CineComedies, un festival...