0 Shares 284 Views

Exposition « Chimère » de Bea Bonafini à la galerie Chloé Salgado

Chimère est la première exposition personnelle en France de Bea Bonafini à la galerie Chloé Salgado du 7 septembre au 12 octobre 2019.

Adoptant un point de vue delphique entre religieux, mythologique et fantastique, Bea Bonafini crée une série de fonts baptismaux, de frises narratives et d’assemblages d’objets fragmentés, qui adoptent le langage des artefacts déplacés, pour façonner de nouveaux récits.

KINNARA (detail), Bea Bonafini, stained porcelain, 40x30cm, 2019 © Bea Bonafini

Pour Chimère, Bea invoque les éléments de l’eau et de l’air, et utilise une technique de marbrure ancienne, où la porcelaine est teintée, stratifiée, coupée et recomposée à plusieurs reprises, afin de créer des motifs et distorsions, qui restent sans glaçure. Là où les chimères sont des fusions de créatures, une chimère est aussi une attente qui se révèle illusoire. Tout au long de l’exposition, les créatures humaines, aquatiques et aériennes sont interchangeables, et les aspirations et les rêves font fondre les limites du corps et de l’esprit.

Vernissage le vendredi 6 septembre 2019 de 18h à 21h

À PROPOS DE BEA BONAFINI

Bea Bonafini (1990, Bonn), vit et travaille à Londres. Suite à ses études à la Slade School of Fine Art (2014) et au Royal College of Art (2016) à Londres, elle développe une pratique pluridisciplinaire, intégrant peinture, dessin, sculpture, céramique, textile, installation et performance.

Portrait of Bea Bonafini © Rochester Square

Entre 2017 et 2019, elle présente plusieurs expositions personnelles à Londres : A World of One’s Own, à la Fieldsworks Gallery ; Dovetail’s Nest à la Zabludowicz Collection ; Shed Shreds à la Lychee One Gallery ; et Talk to the Hand à Bosse & Baum. En 2018, elle présente sa première exposition personnelle en Italie, Ogni Pensiero Vola, à la Renata Fabbri Gallery à Milan.
En France, en 2018, elle participe à Et Refaire Le Monde à la Galerie Bessières, à Chatou ; à Chambre 10, une proposition de Sans titre (2016) à l’Hôtel La Lousiane à Paris ; ainsi qu’à la première édition du festival d’arts Feÿ, au Chateau du Feÿ, en Bourgogne.

Bea Bonafini a récemment reçu la Abbey Scholarship de la British School at Rome, où elle sera artiste en résidence pendant 9 mois à partir de septembre 2019.

Chimère, à la GALERIE CHLOE SALGADO, est la sixième exposition personnelle de Bea Bonafini, et sa première en France. Les œuvres présentées ont été créées grâce au soutien de Rochester Square, à Londres.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Ozma en concert au Café de la Danse
Agenda
50 vues

Ozma en concert au Café de la Danse

Après trois années de tournée en Europe, Afrique, Asie et Amérique du Sud, le quintet de jazz explosif Ozma est de retour avec son septième album Hyperlapse annoncé pour le 7 février 2020 chez Cristal Records. Hyperlapse peut être vu...

Dandyguel en concert au FGO-Barbara
Agenda
61 vues

Dandyguel en concert au FGO-Barbara

MC est le terme qui lui va comme un gant ! Rappeur, ambianceur, host, présentateur des plus gros évènements en France, Dandyguel excelle dans chacun de ces domaines ! Ceux qui l’ont vu à l’oeuvre s’en souviennent ! A...

Saturday Book Live spécial Boris Vian avec Helena Noguerra aux Trois Baudets
Agenda
53 vues

Saturday Book Live spécial Boris Vian avec Helena Noguerra aux Trois Baudets

Une de nos booklovers préférée a accepté de venir partager son amour pour les mots et la poésie de l’ami Boris sur la scène des Trois Baudets : Helena Noguerra. Boris Vian aurait eu cent ans le 10 mars...