0 Shares 120 Views

Fréquences Basses à La Dame de Canton !

22 février 2019
120 Vues

Véritable caméléon musical, Slim Abida joue du métal, du reggae, du gnawi, du jazz et bien d’autres styles.

Il appartient au cercle des artistes confirmés en Tunisie.Il signe aujourd’hui Fréquences Basses, son premier projet solo dont la basse est le cœur fondateur sur lequel se greffent des instruments d’origines occidentale et africaines.

Fréquences basses est une illustration instrumentale du regard que porte Slim Abida sur la vie. Au cœur du projet, la guitare basse, autour de laquelle gravitent des instruments occidentaux et orientaux. Fréquences Basses est un album profondément humaniste et militant, avec comme mots d’ordre tolérance et individualité plutôt qu’individualisme. Slim Abida livre des questions à la fois très intimes et qui s’adressent à chacun. Le chemin de vie que l’on trace nous ressemble-t-il ? A quel point peut-on choisir son propre chemin ? En filigranes, dans ses pistes de réponses se trouve l’urgence de cueillir chaque jour. Carpe Diem.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Les Kathakalie Girls vous font voyager jusqu’en Inde…
Agenda
8 vues
Agenda
8 vues

Les Kathakalie Girls vous font voyager jusqu’en Inde…

Que se passe-t-il quand trois jeunes femmes occidentales traversent le monde pour aller puiser aux sources même du théâtre ? Qu’advient-il de cette rencontre surprenante entre trois femmes modernes qui transgressent les règles dans leur quête d’enseignement et de...

Louis XIV ou l’histoire réécrite
Spectacle
213 vues
Spectacle
213 vues

Louis XIV ou l’histoire réécrite

Placer le Roi Soleil dans une comédie déjantée, le tout couronnée en chansons, bref dans une pièce de café-théâtre… Non, vous ne rêvez pas ! Ce défi a bien été relevé par Nicolas Lumbreras et sa troupe dans «...

Cannes 2019, épisode 4 : la superbe
Cinéma
168 vues
Cinéma
168 vues

Cannes 2019, épisode 4 : la superbe

Nombreux et nombreuses sont les festivaliers à admettre que Cannes 2019 était une grande année. Les films présentés en compétition étaient majoritairement de très grande facture et on peut imaginer sans mal que certains feront date bien au delà...