0 Shares 246 Views

Juliette et les années 70 – Théâtre du Rond Point

Nous étions « la meute de la mate ».
Elle naît dans un carcan catholico-militaire, sans fortune. Collégienne, elle écoute Pink Floyd. Elle raconte tout un univers et tout un temps. La douceur et le comique croustillent dans ce monde dont elle incarne tous les personnages.

Le père déraille, crises régulières, bipolaire. La mère tient bon, figure forte d’une féminité qui s’émancipe dans les années soixante. Elle ouvre sa boutique à Pornic, dépense le fric, élève une portée d’une dizaine d’enfants. Auteure, metteuse en scène et comédienne, Flore Lefebvre des Noëttes fait de son passé son sujet. Elle naît dans ce carcan catholico-militaire, sans fortune. Collégienne, elle fui t l’aumônerie, écoute Pink Floyd et Les Paradis perdus de Christophe. Elle se libère de sa famille par le théâtre et les amours. Elle recrée les lieux de l’adolescence entre un tapis blanc et une platine vinyle. Des diapositives, de l’encens indien, et elle fait revivre les années soixante-dix. Avec ses couleurs, ses rythmes, sa drôlerie, sa liberté.
Flore Lefebvre des Noëttes a dépeint sa famille et son enfance dans La Mate, premier volet de l’épopée autobiographique qu’elle complète ici avec Juliette et les années 70, sa suite. Elle réinvente un monde vrai, le donne à voir et à vivre. Dans la fête d’une nostalgie pétillante, rock et pop. Elle s’inspire des figures de Daumier et de Proust, cuisine ses madeleines au beurre tendre et salé. La douceur et le comique croustillent dans ce monde et ce temps dont elle incarne tous les personnages, famille, copains, maîtres et ringards. Tous hauts en couleur et en forme. Elle règne sur le royaume d’une intimité joyeuse, proche de la nôtre, dans laquelle tout le monde se reconnaît. Pierre Notte

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Afaina de Jong : virée entre art et architecture
Art
265 vues
Art
265 vues

Afaina de Jong : virée entre art et architecture

L’architecte néerlandaise Afaina de Jong et son studio AFARAI travaillent sur les connexions entre les gens et les mouvements culturels traditionnellement peu représentés par l’architecture dans un contexte de villes en mutation où chacun a un rôle à jouer....

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel
Agenda
182 vues
Agenda
182 vues

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel

Une soirée organisé par “la Galerie”. Sous l’impulsion de son directeur artistique Gwenaël Billaud, la Galerie a su depuis imposer un nouveau concept de soirées investies par l’art moderne et contemporain, dans le cadre desquelles participent performeurs, artistes, DJs,...

René Urtreger Trio au Sunset Sunside
Agenda
55 vues
Agenda
55 vues

René Urtreger Trio au Sunset Sunside

Dans le petit monde du jazz, on l’appelle parfois le « roi René ». Comme en écho lointain de ce comte de Provence du XIVe siècle qui préférait les arts florissants des lettres et la compagnie des gens d’esprit...