0 Shares 675 Views

La première exposition de Mirdidingkingathi Juwarnda Sally Gabori hors Australie à la Fondation Cartier

Mirdidingkingathi Juwarnda SALLY GABORI, 2009, Dibirdibi Country, 2009 © The Estate of Sally Gabori

Du 3 juillet au 6 novembre 2022, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente la première exposition personnelle de l’artiste aborigène Mirdidingkingathi Juwarnda Sally Gabori hors de l’Australie.

Considérée comme l’une des plus grandes artistes contemporaines australiennes de ces deux dernières décennies, Sally Gabori commence à peindre en 2005, vers l’âge de 80 ans, et atteint rapidement une renommée artistique nationale et internationale. En quelques années d’une rare intensité créatrice, jusqu’à sa disparition en 2015, elle élabore une œuvre unique aux couleurs vibrantes sans attache apparente avec d’autres courants esthétiques, notamment au sein de la peinture aborigène contemporaine.

Sally Gabori, Nyinyilki – Main Base, 2009. © The Estate of Sally Gabori. Collection privée, Adélaïde, Australie. Photo © Simon Strong

À propos de l’exposition 

La Fondation Cartier présente dans cette exposition une trentaine de toiles de Sally Gabori, dont les spectaculaires grands formats qui ont jalonné sa production artistique, ainsi que trois oeuvres collaboratives réalisées avec d’autres artistes kaiadilt, notamment ses filles. Grâce à des prêts exceptionnels des principaux musées australiens, tels que la Queensland Art Gallery | Gallery of Modern Art, la National Gallery of Australia, la National Gallery of Victoria, l’Art Gallery of New South Wales et la HOTA, Home of the Arts, ainsi que du Musée du Quai Branly – Jacques Chirac et de collectionneurs privés, l’exposition invite le public à la découverte d’une immense coloriste dont œuvre, profondément ancrée dans l’histoire de son peuple, témoigne d’une extraordinaire modernité picturale.

Pour compléter cette grande exposition de peintures, qui laisse toute sa place à la contemplation, la Fondation Cartier crée, en étroite collaboration avec la famille de Sally Gabori et la communauté kaiadilt, un site Internet dédié à la vie et l’œuvre de l’artiste. Il témoigne de la richesse de son travail et de l’important legs culturel qu’elle a laissé aux générations kaiadilt. À travers de nombreux documents et témoignages rassemblés en Australie pour l’exposition, ce site dévoile l’archive la plus exhaustive jamais réunie auparavant sur l’histoire de Sally Gabori et du peuple kaiadilt.

[Source communiqué de presse]

Un événement partenaire du Club Artistik Rezo

Articles liés

Agenda
52 vues

Les expositions à ne pas manquer à Paris – Septembre 2022

Les expositions signent, elles aussi, leur retour à la rentrée 2022 ! Mardi 9 septembre   André Devambez, Vertiges de l’imagination Du 9 septembre au 31 décembre Petit Palais Av. Winston Churchill – Paris 75008 Dimanche 14 septembre  Miroir...

“La Dérive des Continents” (au sud), le nouveau film de Lionel Baier
Agenda
48 vues

“La Dérive des Continents” (au sud), le nouveau film de Lionel Baier

Le nouveau film La Dérive des Continents (au sud) du réalisateur Lionel Baier sortira en salle le 24 août 2022.  Nathalie Adler est en mission pour l’Union Européenne en Sicile. Elle est notamment chargée d’organiser la prochaine visite de...

Glazart, lieu incontournable de concerts et d’afters à Paris
Agenda
117 vues

Glazart, lieu incontournable de concerts et d’afters à Paris

Glazart s’impose aujourd’hui comme un acteur incontournable de la scène culturelle parisienne, en rassemblant des artistes d’horizons différents avec pour mots d’ordres : la qualité et la diversité. Lieu atypique, Glazart a su transformer en avantage sa position excentrée...