0 Shares 317 Views

Laika – Théâtre du Rond-Point

9 octobre 2018
317 Vues

Que notre volonté soit faite, pas seulement la tienne.

C’est Jésus, un pauvre diable, Karl Marx ou Zola.
Il revient, il est à sa fenêtre.
Il regarde et raconte le monde et ses déclassés, ses rejetés.
Un SDF passé à tabac, une prostituée parmi les grévistes, une vieille qui cherche son chemin.
Il invite les réfugiés et les démunis à imaginer la chienne Laïka, enfermée dans une capsule spatiale en 1957 par les Russes, envoyée vers la Lune.
Aucun être vivant n’aura d’aussi près approché les étoiles.
Plus loin, un accordéoniste rythme la parole et sert le péket, alcool de genièvre, produit wallon.
Le public devient l’assemblée d’un bar, le narrateur appelle Che Guevara et Gandhi, rappelle que Dieu a besoin de saints pour faire des miracles.

Après avoir dépeint le monde des cyniques et des puissants dans Discours à la nation, succès au Rond-Point en 2015, puis Dépaysement en 2017, le conteur italien Ascanio Celestini dresse un portrait caustique et tendre du prolétariat d’aujourd’hui.
Même parole rapide, flot nerveux, rap ou slam, le poème suivi par la musique de l’accordéon prend vie parmi les cagettes de bières et quelques lampes au sol, astres ou lucioles.
Sa voix se fait kalachnikov d’un torrent d’espoir.
L’acteur David Murgia, belge et prodige, tend un miroir abrasif d’une humanité et de ses contradictions.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Sarah McKenzie – New Morning
Agenda
22 vues
Agenda
22 vues

Sarah McKenzie – New Morning

Dans le sillon de Diana Krall, l’australienne Sarah McKenzie s’impose parmi les grandes voix du jazz. Elle surprend par la pureté de son timbre de voix et un phrasé swing naturel. Que dire de mieux, une voix à part,...

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise
Spectacle
58 vues
Spectacle
58 vues

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise

La Villette accueille la grande épopée indienne du Mahabharata, épurée par la main d’un artiste japonais majeur : Satoshi Miyagi. Un voyage à travers l’imaginaire de l’humanité et de notre enfance : « Ce Mahabharata – Nalacharitam » est une...

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique

CARNIVAL, un conte de cirque d’Eugène Durif avec des personnages grotesques faits de plastique, pantins de colle et de pétrole d’or… Un cirque automate où fildefériste, jongleur, contorsionniste, clown, trapéziste, roue Cyr… se jouent d’un manège d’animaux en toc....