0 Shares 3330 Views

« Légendes Urbaines » du street art à la Base sous-marine de Bordeaux

legendes urbaines base sous marine de bordeaux artistik rezo

Dans le cadre de la 3e Saison Street Art organisée par la Ville de Bordeaux, la Base sous-marine de Bordeaux accueille, du 21 juin au 16 septembre 2018, l’exposition Légendes Urbaines. 

A cette occasion, le commissariat a été confié à Nicolas Laugero Lasserre, directeur de l’ICART et président-fondateur d’Artistik Rezo et Pierre Lecaroz, président-fondateur de l’association Pôle Magnetic à Bordeaux.

Depuis plusieurs dizaines d’années, l’art s’est approprié le plus grand musée du monde : la rue. Entre incarnation de la liberté d’expression et prise de conscience sociétale, l’espace public se maquille d’un supplément d’âme, le mobilier urbain se mue en objet artistique décalé. Si sa légitimité s’est déployée sous la plume des journalistes et au sein des musées, l’art urbain est bien né dans la rue. De nombreux artistes investissent ce nouveau territoire et ses modes d’expressions contribuant ainsi à l’inscrire dans l’histoire de l’art.

Cette exposition est une invitation à découvrir cet univers urbain protéiforme des années 80 à aujourd’hui.

Prenant appui sur des œuvres d’artistes reconnus tels que Ernest Pignon-Ernest, Jacques Villeglé, Invader, Jonone, Banksy, Shepard Fairey, JR, Roti ou Pantonio et des installations in situ d’artistes iconiques et émergents tels que Aerosept, ARDPG, Bault, Stéphane Carricondo, Erell, Charles Foussard, GrisOne, Madame, MonkeyBird, Nasti, Andrea Ravo Mattoni, Rouge et Romain Froquet, cette exposition collective explore la vivacité et la richesse du mouvement. Une carte blanche confiée au 9e Concept enrichira l’exposition d’installations interactives et ludiques.

Plus de détails sur la programmation ici

LA BASE SOUS-MARINE

La Base sous-marine de Bordeaux est l’une des cinq bases construites sur le littoral atlantique français par les forces d’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Constituée d’un bloc de béton armé de 245 mètres de long sur 162 mètres de large et 20 mètres de haut, son édification a nécessité pas moins de 600 000 m3 de béton.
Convertie en espace d’exposition en 2000, la Base sous-marine occupe aujourd’hui une place incontournable dans le paysage culturel bordelais.
Depuis 2 ans, la Ville de Bordeaux développe 
dans l’Annexe, équipement phare de la politique culturelle, une programmation artistique résolument tournée vers les formes émergentes et emblématiques de la création contemporaine.
Trois ex
positions y sont proposées chaque année. Ces expositions ont pour ambition de révéler l’architecture de ce bâtiment atypique grâce à l’intervention d’artistes contemporains confirmés et émergents. Parmi les nombreux artistes accueilli, Georges Rousse en 2014, JR en 2016, Daniel Firman en 2017 et Miguel Chevalier en 2018.

LES COMMISSAIRES DE L’EXPOSITION :

Nicolas Laugero Lasserre

Commissaire d’exposition spécialiste de l’art urbain, il a organisé plus de 40 expositions ces dix dernières années autour du mouvement. Il travaille pour l’agglomération Grand Paris Sud et la mairie du 1er arrondissement de Paris. Passionné et collectionneur, sa collection est depuis 2013 en exposition permanente à l’école 42 (fondée par Xavier Niel).
Nicolas Laugero Lasserre est directeur de l’ICART (l’école du management de la culture et du marché de l’art) et président fondateur d’Artistik Rezo (Média, Club et Galerie).
Membre du conseil d’administration de l’ADIAF (Association pour la diffusion internationale de l’art français), il s’y investit jusqu’à créer en 2014 le département Jeunes collectionneurs. Président de l’Association des directeurs et producteurs de théâtre depuis janvier 2015, il y anime des rencontres mensuelles autour d’une trentaine de directeurs et producteurs de spectacles à Paris. Directeur de l’Espace Pierre Cardin jusqu’en 2015, il a développé pendant plus de 15 ans une programmation pluridisciplinaire mêlant spectacles, expositions et évènementiels culturels. Ses activités et son réseau professionnel sont transversaux et s’intéressent autant aux arts du spectacle qu’aux arts plastiques, offrant ainsi une vision d’ensemble du secteur culturel.

Pierre Lecaroz

Au parcours singulier, cet autodidacte co-fonde l’association Pôle Magnetic en 2012 qu’il préside encore à ce jour et se consacre aujourd’hui pleinement à la Culture.
Profondé
ment attaché au territoire, à sa diversité et au dynamisme de la scène artistique locale, tout autant que résolument tourné vers l’international, il se distingue par son énergie communicative, sa sincérité et son engagement à travers de nombreux projets culturels reconnus, ancrés dans le quotidien des bordelais et référencés parmi les atouts touristiques de la ville.
Pré
sident, curateur, consultant, jury, c’est animé par la même passion et enthousiasme qu’il accueille ce prestigieux commissariat d’exposition aux côtés de son ami Nicolas Laugero Lasserre.

L’ICART S’ENGAGE POUR LEGENDES URBAINES

Les étudiants de première année de l’ICART Bordeaux* se sont mobilisés pour l’exposition « Légendes urbaines », dans le cadre d’un projet pédagogique prévu en deux temps.
En janvier, l’en
semble de la classe a élaboré un programme d’accompagnement de l’exposition en termes de communication et médiation, notamment pour les jeunes publics et les touristes.
La deuxième collaboration, portée par une dizaine d’étudiants, consiste en la création d’une mini exposition dans l’exposition. Une dizaine d’étudiants ont choisi des photographies de murs emblématiques de l’Art Urbain issus de la banque d’images de Pierre Lecaroz, co-commissaire de l’exposition, et se chargent de la scénographie de leur sélection au sein même de « Légendes Urbaines ». Un travail grandeur nature de commissariat d’exposition.
L’ICART prépare ses étudiants à leur rôle d’acteur culturel, en étant un partenaire actif de tous les événements artistiques qui animent Bordeaux. De Paysages 2017 à la Nuit des Musées, en passant par le FIFIB ou le Festival des photographes voyageurs, les étudiants vivent la culture en immersion !

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Métropole au Théâtre de la Reine Blanche, croisements urbains
Spectacle
98 vues
Spectacle
98 vues

Métropole au Théâtre de la Reine Blanche, croisements urbains

Six personnages qui vivent et travaillent dans le grand Paris se croisent et nouent des relations. Pris dans la grande toile d’araignée tissée par les nouvelles politiques urbaines, ils sont les pions d’un puzzle où l’argent est roi. Les...

BOYS – Le nouveau clip des Spang Sisters en ligne le 21 Décembre !
Agenda
36 vues
Agenda
36 vues

BOYS – Le nouveau clip des Spang Sisters en ligne le 21 Décembre !

Les Spang Sisters apparaissent il y a à peu près 250 millions d’années sous la forme d’une entité gazeuse et homogène. Au fil du temps, cette immense masse de vapeur s’est développée jusque dans l’esprit de cinq jeunes garçons, pour les convaincre de...

Le gendre de ma vie – Une comédie de François Desagnat – En salle le 19 décembre
Agenda
25 vues
Agenda
25 vues

Le gendre de ma vie – Une comédie de François Desagnat – En salle le 19 décembre

Stéphane et Suzanne sont parents de trois jeunes femmes, le tableau peut sembler idéal mais Stéphane n’a jamais eu de fils et a toujours rêvé d’en avoir… Pour combler cette frustration, il s’accapare ses gendres et en tombe plus...