0 Shares 518 Views

“L’expérience du paysage”, la nouvelle exposition à la Fondation Henri Cartier-Bresson

Sélectionnées par Henri Cartier-Bresson (1908-2004) à la fin de sa vie, les photographies de l’exposition L’expérience du paysage témoignent de l’approche de l’artiste face à ce qui n’est pas simplement un décor pour observer l’être humain, mais un sujet à part entière. Chacune de ces images, prises entre les années 1930 et les années 1990 en Europe, en Asie et en Amérique, illustre la construction du paysage par le photographe, qu’il soit naturel ou urbain.

Initialement formé à la peinture et au dessin, Henri Cartier-Bresson applique aussi en photographie le crédo de l’Académie de Platon, entendu dans l’atelier d’André Lhote au début de sa longue carrière : “Que nul n’entre ici s’il n’est géomètre”. La composition de ses images, la juxtaposition des plans, le respect des proportions et la recherche d’une relation harmonieuse entre les formes caractérisent son œuvre qui a inspiré de nombreux artistes après lui.

Contrairement à la nature à “l’état brut”, la notion de paysage est relative à l’activité d’un sujet – celui qui regarde, d’un certain point de vue. De cet ordre entre les éléments du réel, Henri Cartier-Bresson perçoit une poésie et une joie où les paysages ne sont pas seulement le cadre dans lequel saisir un sujet, mais un motif d’apparence intemporelle en dialogue avec la figure humaine. Il décide de cette sélection d’images peu avant sa disparition en 2004, alors même qu’il a abandonné la photographie au profit du dessin au début des années 1970. Des photographies qui témoignent de l’expérience du paysage, proche, comme le dessin, de la méditation.

Avec cette sélection de 70 photographies, Henri Cartier-Bresson dévoile en creux l’autoportrait d’un artiste en plein questionnement sur son rapport au monde. L’exposition est complétée par une sélection de dessins de l’artiste issus des collections de la Fondation HCB : une traversée de l’œuvre d’Henri Cartier-Bresson par un cheminement propice à la contemplation. 

Torcello, Italie, 1953 © Fondation Henri Cartier-Bresson / Magnum Photos

À propos d’Henri Cartier-Bresson

Né en 1908 à Chanteloup, Seine et Marne, Henri Cartier-Bresson commence par étudier la peinture à l’atelier d’André Lhote à Paris avant de se consacrer à la photographie. En 1931, après avoir passé un an en Côte d’Ivoire, il achète son premier Leica.

Son travail fait l’objet de publications et expositions dès 1933, d’abord à l’étranger puis en France. Il voyage en Europe, au Mexique puis aux États-Unis, et commence à s’intéresser à la réalisation de films. Il collabore avec Jean Renoir en 1936 et 1939 et réalise, dans la même période, trois documentaires sur la guerre en Espagne.

Le 23 juin 1940, il est fait prisonnier et parvient à s’évader en 1943 après deux tentatives infructueuses. Le MoMA de New York lui consacre une exposition en 1947 et, la même année, il crée avec Robert Capa, David Seymour, George Rodger et William Vandivert, l’agence Magnum Photos. Il passe ensuite trois ans en Orient.

De retour en Europe, il publie en 1952 son premier livre, Images à la Sauvette. Il réalise par la suite de nombreux voyages et décide au début des années 1970 de se consacrer au dessin.

Celui que l’on surnomme “l’œil du siècle” a été le témoin des grands événements du XXe siècle : funérailles de Gandhi en Inde, derniers jours du Kuomintang en Chine, premières photographies de l’URSS… À sa disparition en 2004, il laisse derrière lui un patrimoine unique dans l’histoire de la photographie, qui fait sans cesse l’objet de nouvelles interprétations.

[Source communiqué de presse]

Un événement partenaire du Club Artistik Rezo

Articles liés

« Cabaret » : le célèbre musical s’installe au nouveau Lido2Paris
Spectacle
173 vues

« Cabaret » : le célèbre musical s’installe au nouveau Lido2Paris

La célèbre pièce de Joe Masteroff et John Kander s’installe sur la nouvelle scène du Lido2Paris, inaugurée dans la mise en scène de Robert Carsen. Ambiance de cabaret berlinois, danseurs enfiévrés et comédiens formidables, la troupe anglaise enflamme les...

« Kontakthof » de Pina Bausch : une entrée au répertoire de l’Opéra de Paris très réussie
Spectacle
636 vues

« Kontakthof » de Pina Bausch : une entrée au répertoire de l’Opéra de Paris très réussie

Après Le Sacre du Printemps et Orphée et Eurydice, voici la pièce emblématique de la chorégraphe allemande, créée en 1978, qui fait son entrée au Palais Garnier avec une trentaine de jeunes danseurs à la personnalité marquante. Talent, théâtre et...

Auren en duo avec Jeanne Cherhal sur le titre “Vivante”
Agenda
135 vues

Auren en duo avec Jeanne Cherhal sur le titre “Vivante”

Auren nous dévoile un nouvel extrait de son troisième album Il s’est passé quelque chose, attendu pour le 20 janvier 2023. Après “Au Bord de la Nuit”, la chanteuse nous présente “Vivante”, en duo avec Jeanne Cherhal.  “Vivante” célèbre...