0 Shares 615 Views

L’installation “Eiffel Phoenix” de ZEVS – Nuit Blanche 2018

2 octobre 2018
615 Vues

Dans le cadre de la Nuit Blanche 2018 qui se tiendra le 6 octobre prochain, l’artiste ZEVS investit la Tour Eiffel avec une œuvre originale, Eiffel Phœnix, accessible à tous de minuit à 7h.

Dans le prolongement de la Constellation Invalides et du Super Kilomètre mis en place pour la Nuit Blanche, ZEVS s’empare de la Tour Eiffel, symbole de « Paris, ville lumière » pour en faire un propos d’art public et monumental. L’artiste fait du plus célèbre monument au monde son « objet d’art ».

En s’accaparant le chef d’œuvre de Gustave Eiffel ainsi que son système d’éclairage, ZEVS dans son projet Eiffel Phœnix redistribue le temps, la lumière électrique de la Tour Eiffel et détourne, à dessein, la fonction spectaculaire.

Symboliquement, la mise en abyme de la Tour Eiffel est celle de la civilisation, la nôtre. Une civilisation à bout de souffle, étranglée par le productivisme effréné et la catastrophe écologique qui en découle largement.

Tout comme avec son travail Liquidated logos dans lequel il détourne les logos en les faisant dégouliner, ZEVS opère avec Eiffel Phœnix à la liquidation du symbole de la modernité en réaffirmant la nécessité de contrer « une simplification du monde ». En foudroyant de lumières la Tour Eiffel comme un mitraillage de métastases agglomérées en tumeur puis s’écroulant, laissant la dame de fer exsangue, ZEVS signifie sans détours le désir d’en finir avec les représentations verticales du pouvoir à l’heure où la démocratie a surtout besoin d’égalité.

Et l’artiste va prolonger les frictions entre le spectacle et la réalité jusqu’au matin. Palier par palier, du haut vers le bas, l’éclairage officiel de la Tour Eiffel va reprendre ses droits, délimitant et rappelant les différents épisodes de la construction de Gustave Eiffel en 1889. Devenu le spectateur d’une catastrophe qui n’a pas eu lieu, le public aura compris le message.

Eiffel Phœnix et l’Orient-Occident de Xenakis

ZEVS, dans sa création in situ célébrant la Tour Eiffel Eiffel Phœnix, rend également hommage à Iannis Xenakis et à ses Polytopes. Pour accompagner la mise en lumière… en abyme de la Tour Eiffel, ZEVS rythme sa déconstruction, reconstruction lumineuse, au son d’un extrait de la composition Orient Occident (1960) du musicien. La réunion de l’œuvre de Xenakis au projet Eiffel Phœnix manifeste une dimension supplémentaire au dessein de ZEVS. Les deux créations s’interfèrent l’une l’autre, se fertilisent, se réunissent avant de se ramifier, engagent sans cesse une prise de hauteur avec la simple organisation de l’espace ou du temps pour aller à l’essentiel.

Ingénieur devenu musicien, architecte aux côtés de Le Corbusier, Iannis Xenakis a su imposer ses idées novatrices en marge de la domination du sérialisme. Il construit sa conception musicale sur deux éléments que sont la référence aux mathématiques et à la physique, et l’art de la plastique sonore. Inventeur des concepts de masses musicales, il introduit le calcul des probabilités et la théorie des ensembles dans l’art de la composition avant d’utiliser l’ordinateur pour le calcul des formes musicales.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Boule et son nouvel album à l’Auguste Théâtre !
Agenda
207 vues
Agenda
207 vues

Boule et son nouvel album à l’Auguste Théâtre !

Boule nous revient le 24 mai avec son second album Appareil Volant Imitant l’Oiseau Naturel et une vaste tournée. Aux manettes, on retrouve le duo Robin Leduc – Cyrus Hordé (Gauvain Sers, Revolver). À travers des anecdotes autobiographiques, Boulepropose...

Une nature morte dans un fossé revient au Théâtre du Gymnase !
Agenda
25 vues
Agenda
25 vues

Une nature morte dans un fossé revient au Théâtre du Gymnase !

Cette pièce est l’histoire du meurtre d’Elisa Orlando. C’est l’histoire de la violence faite aux femmes immergées dans un monde d’hommes. Un patelin paumé entre Gènes et Milan. La nuit. Boy rentre de boite. Emboutit la voiture dans un arbre. Descend, fait quelques pas,...

La Nuit de l’ICART 9e édition : la fête de la musique
Agenda
251 vues
Agenda
251 vues

La Nuit de l’ICART 9e édition : la fête de la musique

Depuis 11 ans, les étudiants en management culturel et marché de l’art de l’ICART animent leur campus parisien avec un événement de taille. Cette année, la Nuit de l’ICART fournit l’occasion de célébrer la fête de la musique avec...