0 Shares 169 Views

Ma chanson de Roland – Les Déchargeurs

3 janvier 2019
169 Vues

Elle se nomme Ariane, comme l’a souhaité son père.

Quand il devint obligatoire qu’elle aille à l’école, son père l’a mise en pension chez ses grand-mères. L’une était pauvre, athée, communiste et très stricte, l’autre catholique, gaulliste, complètement foutraque et libertaire. Un avantage considérable pour son avenir. Un spectacle qui rit non pour fuir la réalité, mais pour célébrer le rire lui-même.

LE MOT DU METTEUR EN SCÈNE Michel Bruzat – notes pour « Chercher » un chemin avec Ariane ; 

Ariane,Tu as collé ton oreille à la bouche de ton père qui fut aussi ta mère…
Sa présence est partout… partout on entend sa voix…
Alors nous allons lui dire « je te quitte et je ne t’oublie pas »
La vérité sans compromis a toujours des bords déchiquetés…

Tu es incandescente, tu as l’intelligence de l’âme,
Alors n’esquivons pas cette blessure.
De guingois nous sommes comme est la vie,
Analphabètes du sentiment, infirmes de l’amour.

[Source : communiqué de presse]

 

Articles liés

Direction La Scala pour le Festival international Chopin !
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

Direction La Scala pour le Festival international Chopin !

« J’ai le désir, peut-être trop audacieux mais noble, de créer un monde nouveau » Chopin La Scala Paris fait feu de tout bois. La renaissance de ce lieu emblématique s’accompagne d’un double festival avec certains des plus valeureux...

Rachmaninov et la musique russe à l’honneur à La Scala !
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Rachmaninov et la musique russe à l’honneur à La Scala !

« La musique suffit pour une existence mais une existence ne suffit pas à la musique » Rachmaninov Découvrez le romantisme de Rachmaninov et l’école russe en compagnie d’une nouvelle génération de pianistes. mercredi 27 mars à 18h30 :...

Découvrez la “Nature” de Cécile Andrée au Sunside !
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Découvrez la “Nature” de Cécile Andrée au Sunside !

« Ce qui m’intéresse, c’est d’aller chercher des émotions. D’exprimer des sensations avec une économie de mots » confie Cécile Andrée. Un besoin de revenir au coeur des êtres et des choses, de se laisser guider par ce qui compte vraiment pour elle :...