0 Shares 268 Views

Madame se livre, direction la Galerie Openspace le 18 mai pour une signature !

13 mai 2019
268 Vues

Madame se livre est la première monographie de Madame. Un assemblage d’images évadées de vieux albums illustrés et une punchline à double sens quand ce n’est pas davantage : les œuvres de Madame s’affichent dans les rues pour surprendre le chaland, bousculer son œil, ses méninges et lui ouvrir des horizons.

Les éditions h’artpon, qui créent en étroite collaboration avec les artistes des livres qui leur ressemblent, ont conçu avec Madame une première monographie généreuse, foisonnante, composée comme un jeu de piste interactif à multiples entrées. Elle nous permet de découvrir l’œuvre de la street-artiste, mais aussi d’entrer dans son imaginaire et de comprendre son processus de création.

Cet ouvrage réunit 350 photographies mêlant pièces originales, collages de rue, installations, portraits et photos d’atelier réalisés entre 2009 et 2019 ; et une interview inédite de l’artiste conduite par la chercheuse Karen Brunel-Lafargue.

Madame ; 

Née à Tours en 1982, Madame vit et travaille à Paris. Issue d’une famille d’artistes-peintres, diplômée en Lettres, c’est dans le théâtre qu’elle fait ses gammes en tant qu’artiste et comédienne. Après plusieurs années sur les routes, elle s’installe à Paris et commence un travail plastique mêlant texte et image.

Son travail ; 

Le collage à partir de documents d’époque et la poésie sont ses domaines de prédilection, tout comme la plaisanterie et la provocation mêlées d’un brin d’extravagance. Présentées dans la rue comme en galerie, ses créations imposent pourtant une signification bien plus profonde et interroge le sens de la vie.

Le projet monographique ; 

Madame est une monographie qui s’articule autour d’une série de séquences visuelles « narratives ». On retrouvera ainsi la même œuvre à travers plusieurs pages, sous des formes différentes, afin de révéler la magie singulière du travail de Madame – de l’atelier à la rue, de la rue à la galerie.

Reprenant cette idée de “couches” et de sens multiples, la couverture propose un jeu de superposition de 3 jaquettes, réalisées par l’artiste, qui transforme le livre en un véritable objet, à la fois d’art et ludique.

Embrassant de nombreuses facettes de l’œuvre de l’artiste, la monographie propose un cheminement plein de ricochets : c’est la vie si particulière des créations de Madame, singulières et sensibles, qui est ici restituée avec :

— environ 350 photographies couleur, mêlant pièces originales, collages dans la rue, installations, portraits et photos d’atelier réalisés entre 2009 et 2019

— une interview inédite orchestrée par la chercheuse Karen Brunel-Lafargue, Docteur en Science de l’art, vient éclairer sur un ton ludique et intimiste le travail de l’artiste. Répartie en différentes sections tout au long de l’ouvrage, elle constitue une succession de zones de calme, de recul, où l’artiste s’accorde un temps d’analyse et de réflexion sur sa propre démarche

— un glossaire de formes clôture l’ouvrage et s’offre aux lecteurs comme un support ludique ayant vocation à être découpé, mais aussi comme une clé de lecture supplémentaire de l’œuvre et du style de l’artiste.

Des expositions et des événements dans de nombreux pays :

Depuis 2013, sans jamais abandonner sa pratique de l’affichage sauvage sur les murs des villes, Madame enchaîne les expositions qui lui permettent de montrer également les œuvres petit-format dont elle s’inspire pour créer ses grandes compositions : Galerie de Beauce et Galerie Artistik Rezo, à Paris, Traffic Gallery à Bergame (Italie), Open Walls Gallery à Berlin, Galerie Francis Noël à Liège (Belgique)…. Elle participe également à de nombreux événements dans le monde entier, comme le festival Outdoor de Rome, le festival d’art Urbain de Toulouse, le Cheap Festival de Bologne, Loures Art Publica (Lourès, Portugal), ou le festival “4 chemins” de Port-aux-Princes (Haïti)… En 2017 elle fait une tournée dans les Alliances françaises du Pérou.

Un partenariat avec Le Louvre depuis 2017 Madame a engagé depuis deux ans et demi un partenariat avec Le Louvre, qui l’amène à faire des interventions auprès de différents publics et à réaliser des collages monumentaux comme à l’Université de Nanterre ou sur le campus d’HEC.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

L’exposition de Ben Thorp Brown au Jeu de Paume – Jusqu’au 22 septembre
Agenda
32 vues
Agenda
32 vues

L’exposition de Ben Thorp Brown au Jeu de Paume – Jusqu’au 22 septembre

Dans le cadre de la programmation Satellite 12 de Laura Herman, coproduite avec le CAPC, le Jeu de Paume présente l’exposition de l’artiste américain Ben Thorp Brown. Les vidéos, les sculptures ou encore les performances de Ben Thorp Brown...

Rolling Paper revient au BAL pour la troisième année
Agenda
39 vues
Agenda
39 vues

Rolling Paper revient au BAL pour la troisième année

ROLLING PAPER, festival expérimental dédié à l’édition photographique indépendante, revient au BAL du 30 août au 1er septembre 2019 pour la troisième année ! Un rendez-vous immanquable pour les passionnés de photo et d’édition. Lancé en 2017 par Emilie...

Festival de Villerville : laboratoire de la création théâtrale
Agenda
29 vues
Agenda
29 vues

Festival de Villerville : laboratoire de la création théâtrale

Depuis cinq ans Villerville, petit village de caractère de la Côte Fleurie, situé à quelques minutes de Deauville et de Honfleur, est l’écrin d’une manifestation exigeante dédiée à l’art du Théâtre. ​À la suite d’une résidence in situ, de jeunes artistes...