0 Shares 594 Views

Mary Prince – Manufacture des Abbesses

5 décembre 2013
594 Vues
Mary Prince - Manufacture des Abbesses

Née aux Bermudes, vendue à l’âge de douze ans, elle est « ballottée » de maître en maître, d’île en île, jusqu’à Antigua. Puis, elle suit son dernier propriétaire en Angleterre où elle demande son affranchissement. Restituant son parcours et son combat, Mary Prince dépeint avec humanité la réalité, ou plutôt les différentes réalités de la vie des esclaves : le quotidien d’une esclave de maison, d’une esclave dans une saline ou encore des esclaves dans les champs. 

Elle nous fait ressentir l’enfer de vivre sous le joug de maîtres tout-puissants, qui ont tous les droits et peuvent donc, au gré de leurs caprices, battre, tuer, abuser, torturer… 

Arrivée esclave, Mary Prince devient immédiatement libre en Angleterre puisque l’esclavage n’existe pas dans le Royaume Uni. Mais elle doit encore se battre pour retrouver son mari aux Antilles sans retourner à sa condition d’esclave, (l’esclavage ayant toujours cours dans les colonies). 

Afin de pouvoir retourner libre aux Antilles, Mary Prince entame à Londres une procédure d’affranchissement, car ses propriétaires s’opposaient totalement à sa libération, en allant jusqu’à la calomnie. Elle est représentée par Thomas Pringle, avocat abolitionniste. Il fait transcrire pour le juge, le récit de sa vie, sachant que ce récit serait publié et servirait de témoignage pour abolir l’esclavage dans les colonies et pour que Mary Prince puisse gagner sa liberté. 

Extrait de la préface à la 1er édition de 1831, rédigée par Thomas Pringle : 
« Ce fut Mary Prince la première qui suggéra l’idée d’écrire son histoire. Elle souhaitait, disait-elle, que les bonnes gens d’Angleterre puissent apprendre de la bouche d’une esclave les sentiments et les souffrances d’une esclave. […] Le récit fut recueilli sous la dictée de Mary par une dame qui se trouvait alors l’hôte de ma famille ; elle le prit par écrit en entier. […] Aucun fait d’importance n’a été coupé, aucun détail, aucun sentiment n’a été ajouté. » 

Le récit de Mary Prince a été publié en 1831 à Londres, sous le titre de The History of Mary Prince, A West Indian Slave Narrative


Mary Prince

Mise en scène d’Alex Descas

Avec Souria Adele

Du 8 janvier au 22 mars 2014 
Du mercredi au samedi à 19h

Manufacture des Abbesses
7, rue Véron
75018 Paris
M° Abbesses

www.manufacturedesabbesses.com

Articles liés

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »
Art
84 vues

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »

Des œuvres connectées au floral et au végétal : voilà ce que nous propose le duo de curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai, fondatrices de la galerie d’art « quand les fleurs nous sauvent ». Leur intention est de...

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent
Art
109 vues

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent

Dès le 18 mars, le nouvel évènement « Les saisons de Maia Flore » de la galerie « quand les fleurs nous sauvent » invite à la rencontre intime entre l’artiste et la nature. Pour l’occasion, les curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai...

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi
Cinéma
113 vues

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi

La Cérémonie des Césars aura lieu le 12 mars 2021. À l’aube d’une édition particulière marquée par la crise sanitaire, nous avons décidé de vous offrir un tour d’horizon des films nommés ainsi que nos favoris. Installez-vous confortablement car,...