0 Shares 681 Views

Paños Prison Break – Galerie Christian Berst

18 mars 2014
681 Vues
panos

panos::

Paños Prison Break

Jusqu’au samedi 19 avril 2014
Du mardi au samedi de 14h à 19h

Galerie Christian Berst
5, passage des Gravilliers
75003 Paris
M° Rambuteau

www.christianberst.com 

Jusqu’au samedi 19 avril 2014


La galerie Christian Berst explore les frontières de l’art brut en exposant, des oeuvres produites en milieu carcéral : une cinquantaine de paños mexicains, mouchoirs sur lesquels les détenus dessinent à l’encre, emblématiques de la subculture latino des prisons de Los Angeles. Le cabinet de curiosité accueille les dessins de Boris Santamaria, prisonnier cubain.

Pour les prisonniers latinos du sud-ouest des Etats-Unis, souvent illettrés et condamnés à de longues peines, ces messages aux allures d’enluminures adressés à leurs proches sur les paños – diminutif de panuelos (mouchoirs en espagnol) – représentent l’unique moyen de communication avec l’extérieur.

Les motifs, réalisés à l’encre de stylo bille, suivant une technique transmise d’une génération de détenus à l’autre, synchrétisent les icônes du peuple mexicain (héros de la révolution, légendes pré-colombiennes…) et celles de la culture des gangs latinos (pin up aux formes généreuses, grosses cylindrées…). Si ce registre est choisi pour les élues de leur coeur, les enfants reçoivent des personnages de cartoons et les mères des sujets religieux traditionnels : Vierge de la Guadalupe, Jésus en croix, mains jointes sur la Bible…

Cette correspondance sur étoffe, développée à la fin des années 40, est une première affirmation de l’identité chicano en Amérique du Nord.
Utilisant lui aussi comme seul matériau le stylo bille, Boris Santamaria, né à Cuba en 1971, exorcise son mal être d’homme aux prises avec les drogues et la maladie par ses dessins sur fond de lignes hachurées comme autant de barreaux de la prison qu’il a fréquentée. Son iconographie fustige l’autorité – les autorités (religieuses, politiques, économiques) – en utilisant les codes de la rue ou de la contreculture.
  

Articles liés

L’actualité de l’art contemporain
Art
147 vues

L’actualité de l’art contemporain

L’automne est un rendez-vous incontournable pour l’art à Paris. Musées, fondations, galeries et associations profitent de l’effervescence suscitée par la FIAC et sa cohorte de collectionneurs ou amateurs d’art venus souvent de l’étranger pour l’occasion. C’est donc aussi le...

FoRTE lance sa 3e édition le 8 novembre
Art
91 vues

FoRTE lance sa 3e édition le 8 novembre

Le lancement de cette nouvelle édition du fonds régional pour les talents émergents (FoRTE) est attendue puisqu’il concerne une cinquantaine de jeunes artistes par an. Créé en 2017 et doté de 1 M€ par an, ce fonds est un véritable...

Komunuma, dédié à la création artistique
Art
123 vues

Komunuma, dédié à la création artistique

L’ensemble dédié aux arts, conçu par le promoteur Fiminco, dans le quartier de la ZAC de l’Horloge, à Romainville sera inauguré le 20 octobre. Il réunira de nombreux acteurs culturels, aussi bien publics que privés. Ce site, baptisé Komunuma (« communauté »...