0 Shares 637 Views

Pierrick Sorin et Pierre Bastien – Un ciné-spectacle à découvrir au Louvre le 28 octobre

23 octobre 2022
637 Vues

En écho à l’exposition Les Choses. Une histoire de la nature morte, le musée du Louvre a invité deux magiciens des « objets » à proposer une nouvelle création visuelle et sonore sur la scène de l’auditorium. L’un bricole des images, l’autre des machines musicales…

Pierrick Sorin, vidéaste, et Pierre Bastien, musicien, se rencontrent sur scène et font naître, en temps réel, un univers commun à l’esthétique fragile, à la mécanique mystérieuse, parfois absurde…

Note d’intention de Pierre Bastien

“Au Louvre ce 28 octobre, on ne se demandera pas Pierrick Sorin et moi, si nous entrons dans l’histoire de l’art car nous y sommes déjà, au moins dans Une Histoire de l’Art par Philippe Dupuy.
Dans ce livre étonnant, bande de 23 mètres de long dessinée recto verso et pliée en accordéon, nous apparaissons ensemble à la page ou pliure 107, juste après Alexander Calder et Jean Tinguely qui ouvrent le chapitre des artistes bricoleurs. « Si on est trop bricoleur, les détails de finition détournent du sens. Il faut être juste un peu bricoleur » dit Pierrick dessiné par Philippe Dupuy. « La magie opère quand on sait déceler la supercherie. C’est pour ça qu’on veut connaître les trucs des magiciens. C’est là que se trouve toute la magie » est la réplique que l’auteur me fait dire.
À la pliure 110, nous partons au musée en compagnie de Michel Gondry (que nous ne connaissons pas dans la vraie vie, pas plus que Philippe Dupuy à la parution de son livre). Cette fois nous sommes dessinés avec des têtes bizarres. Pierrick nous en donne la clé, toujours dans la bande dessinée bien sûr : « Michel c’est une pelote de fil et un tube pour le corps, Pierre du Meccano, et moi une caméra vidéo… ça a quand même du sens, rapport à qui nous sommes ».
Cette représentation symbolique permet à l’auteur d’ouvrir un nouveau chapitre, en basculant du bricolage à l’art abstrait.
Mais le 28 octobre nous resterons dans le concret le plus tangible : la tête dans les caméras et le meccano motorisé, et juste un peu bricoleurs mais pas trop.”

Ce ciné-spectacle fait partie d’un cycle de cinéma « Machins, machines, de Buster Keaton à Tim Burton ».

[Source : communiqué de presse]

Événement partenaire du Club Artistik Rezo

Articles liés

Jean-Marie Bigard est l’invité d’“Absolutely Hilarious” le 11 décembre à la Grande Comédie
Agenda
32 vues

Jean-Marie Bigard est l’invité d’“Absolutely Hilarious” le 11 décembre à la Grande Comédie

“Absolutely Hilarious – Le Grand Show de L’Humour” invite Jean-Marie Bigard pour une soirée spéciale le dimanche 11 décembre à la Grande Comédie ! Absolutely Hilarious, créé en 2018 à Paris, est rapidement devenu LE plateau d’artistes incontournable de...

A Mon Piano, le dernier clip de Turquoise M signe la fin d’une trilogie
Agenda
46 vues

A Mon Piano, le dernier clip de Turquoise M signe la fin d’une trilogie

Turquoise M clôt sa trilogie acoustique avec le superbe clip d’A Mon Piano. Danseuse, pianiste, comédienne, Turquoise M écrit et compose une musique entre ombre et lumière, morceaux dénudés à l’extrême, sans fard, ni artifice. Inspirée par des artistes...

Participez au voyage musical de Tangorom aux côtés de Loco Cello
Agenda
47 vues

Participez au voyage musical de Tangorom aux côtés de Loco Cello

L’ensemble Loco Cello composé de François Salque (violoncelle), Samuel Strouk (guitare) et Jérémie Arranger (contrebasse) repart pour de nouvelles aventures avec la sortie de Tangorom le 03 février 2023, chez Well Done Simone ! Records. On retrouve sur ce...