0 Shares 686 Views

Prudence sort aujourd’hui, 4 novembre, son nouvel EP : “Be Water”

4 novembre 2020
686 Vues

À chaque naissance un baptême, et à chaque renaissance, son nouveau nom. Un prénom, dans ce cas précis, qu’Olivia Merilahti a choisi pour décliner l’identité et la nature de cette première aventure musicale en solitaire. Un album de pop multidimensionnelle, qui répond au nom et aux échos d’une alter-ego venue d’ailleurs : Prudence.

Après s’être illustrée pendant plus de dix ans au sein du duo The Dø, c’est à l’issue de leur dernière tournée que le chemin solo d’Olivia s’est dessiné. Une autre direction qui a pris le temps de l’évidence, authentique et irrésistible, pour naître aujourd’hui sous les traits d’un double justicier. Cette Prudence, dont la liberté permet au songwriting d’Olivia d’introduire une autre sphère. Celle où les carcans se fêlent enfin pour laisser passer sa propre lumière.

Toujours portée par un amour dédié à la pop sous toutes ses formes et une volonté de
retranscrire l’air du temps, ce premier EP puise ses racines dans différents décors. Autant inspirée par les pionnières des machines synthétiques, Suzanne Ciani en tête, que par Kraftwerk, Sia, ou Drake, en passant par les bandes originales de Hans Zimmer, notamment celle du film Interstellar, Prudence évolue dans la ville comme au ciel, urbaine et céleste. Et fait de ce premier voyage son territoire.

Aidée par un équipage composite de collaborateurs (Xavier de Justice, Surkin,…), Prudence se sert de la distance entre elle et sa créatrice pour faire passer ses messages. Plus rien n’est impossible, il suffit d’en avoir la conviction et le courage. C’est précisément l’une des missions de cette héroïne. Femme, sœur, mère, justicière, quatrième étoile des Cat’s Eyes, néo-Rachael de Blade Runner, le “Ghost in the Shell” dans le miroir qui éclot une fois la nuit tombée, et offre son pouvoir aux yeux du monde. Celui de mettre en musique la science-fiction au service de la réalité. Et s’élever.

Découvrez ou redécouvrez le clip de Offenses extrait de l’EP Be Water

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Le Centre Pompidou met les femmes à l’honneur dans son nouveau MOOC
Agenda
79 vues

Le Centre Pompidou met les femmes à l’honneur dans son nouveau MOOC

Dans un souci d’affirmer son engagement pour l’égalité entre les genres et la création artistique féminine, le Centre Pompidou publie son nouveau MOOC dédiée aux femmes artistes “Elles font l’art”.  À découvrir ! Tout d’abord, pour ceux qui ne...

Andrea Ravo Mattoni présente une fresque en hommage aux soignants
Art
130 vues

Andrea Ravo Mattoni présente une fresque en hommage aux soignants

Andrea Ravo Mattoni dévoile une nouvelle fresque dans un endroit gardé secret, dans la province de Varèse en Italie : une reproduction de David et Goliath par Guido Reni (1607), entièrement réalisée à la bombe aérosol. “Un an s’est...

Davy Sicard, un artiste qui navigue entre les styles musicaux
Musique
90 vues

Davy Sicard, un artiste qui navigue entre les styles musicaux

Auteur, compositeur, interprète, Davy Sicard est un musicien accompli. Alors que c’était le foot qui l’intéressait enfant, c’est par son père, qui travaillait pour un orchestre, que lui vient finalement cette autre passion. Sa carrière débute en 1992, alors...