0 Shares 322 Views

(Re)découvrez le travail d’atelier d’Ërell à Grande-Synthe

À Grande-Synthe, Ërell orientera sa recherche plastique vers l’acier, un matériau aux aspects, surfaces, textures et couleurs complexes que l’artiste cherchera à révéler. Un processus de création local visant également à valoriser les savoir-faire industriels présents sur le territoire.

À propos de l’artiste
Artiste, designer, issu du graffiti, Ërell expérimente une appropriation éphémère de l’espace urbain. Le module qu’il emploie est une forme géométrique simple, l’hexagone, issue d’une schématisation de son tag. De cette pratique, il retient l’automatisme du geste, l’énergie qui transforme la typographie en emblème visuel, en logo, modulable et adaptable, mais également le caractère viral, vivant de la multiplication du motif.
À l’image des tags qui grouillent sur les murs de la ville et lui donne vie, le module d’Erell se démultiplie afin de générer une infinité de motifs « moléculaires » et de compositions géométriques qui interagissent avec l’architecture, le mobilier urbain, ainsi que les habitants.

À propos de la galerie Robespierre
La galerie Robespierre est le lieu de diffusion connu et reconnu sur le territoire Grand-Synthois. Fort d’une programmation artistique identifiée et articulée autour d’un thème de travail annuel, cet espace est avant tout un lieu de rencontre, permettant à toutes et tous, de tout âge et de toute culture, de trouver dans cet espace émotions,  réconforts, doutes, apprentissages, trajectoires, interrogations. Un véritable lieu de vie, de culture.
 Ce lieu, pour générer une fréquentation soutenue par le biais de sa programmation annuelle, doit se reposer sur des stratégies, des passerelles indispensables à toute sensibilisation auprès des publics. Forte de ces années d’expérience, la galerie peut aujourd’hui qualifier son projet de diffusion aux arts plastiques, en lui affectant une réelle identification en tant que lieu de création et d’éducation à l’image.
Depuis 2007, son axe principal de diffusion repose sur le dispositif de résidence d’artiste, invitant le plasticien a continuer sa recherche artistique, en résonance avec les caractéristiques du territoire : humaine, sociale, économique, culturel, géographique et local.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Vernissages des galeries street art – Novembre 2021
Agenda
82 vues

Vernissages des galeries street art – Novembre 2021

Découvrez les vernissages qui auront lieu au cours du prochain mois dans les différentes galeries de street art à Paris Jeudi 28 octobre  Exposition collective – Hors Champ Du 28 octobre au 13 novembre Pdp Gallery 7 rue Froissart...

Vernissages des galeries parisiennes – Novembre 2021
Agenda
95 vues

Vernissages des galeries parisiennes – Novembre 2021

L’automne s’est déjà bien installé, un nouveau mois débute et les vernissages sont bel et bien au rendez-vous ! Découvrez les différentes dates de vernissages des galeries d’art parisiennes. Jeudi 28 Octobre Antoine d’Agata – Mexico, 1986-2021 Vernissage de 18h...

Marie s’infiltre au Studio des Champs-Elysées
Agenda
80 vues

Marie s’infiltre au Studio des Champs-Elysées

Tentez de devenir plus culotté que moi pendant une heure et demie ! Un seul mot d’ordre : l’audace en toute chose et sans limite. Voici le spectacle où tout est permis, vous n’êtes plus un simple spectateur… Je...