0 Shares 575 Views

Retrouvez les Zébrures d’automne des Francophonies 2019

Orianne JOUY 30 août 2019
575 Vues

Sous la houlette de Hassane Kassi Kouyaté, le festival des Francophonies en Limousin devient « Les Francophonies – Des écritures à la scène » avec notamment “Les Zébrures d’automne”.

Les “Zébrures d’automne” est un grands événements de l’espace artistique francophone avec des créations théâtre (qui reste la thématique forte), danse, musique, cirque, arts de la rue, mais aussi du cinéma documentaire, des rencontres professionnelles, des formations, des débats…

Chaque année durant onze jours des centaines d’artistes francophones, femmes et hommes metteurs en scène, comédiens, musiciens, plasticiens, cinéastes, ainsi que des milliers de spectateurs se donnent rendez-vous à Limoges et ses environs pour un moment de partage des singularités, de réflexions sur ce que nous avons en commun dans notre espace d’humanité.

Au programme cette année : 

Pour l’ouverture du Festival, trois créations seront présentées : Le petit peuple de la brume (spectacle jeune public), Rituels vagabonds (déambulation participative) puis un concert du Benin International Musical.

Parmi les créations théâtrales, découvrez : Pourvu qu’il pleuve mis en scène par Astrid Mercier, Le Pire n’est pas (toujours) certain de Catherine Boskowitz, La fin du monde évidemment de Hervé Loichemol, Jours tranquilles à Jérusalem de Mohamed Kacimi, Etranges étrangers de Joshua Sobol mis en scène par Jean-Claude Berutti, Hymne à l’imperfection de Maky et Manuel Antonio Pereira, Maloya de Sergio Grondin, Kwalud et David Gauchard et Coeur Minéral écrit par Martin Bellemare avec une mise en scène de Jérôme Richer.

La musique a également une grande place pendant le Festival. En plus des nombreux concerts, un temps fort est organisé : Un instrument, une voix. Concernant la danse, deux rendez vous viennent ponctuer les festivités : Deux soli danse (Koteba et Errances) et Un Samedi à l’Opéra fait de rencontre, chorégraphie et bal. Ont également été conviés les arts du cirque avec le spectacle Fidelis Fortibus du Circus Ronaldo.

Tout au long du festival sont également organisées des rencontres et débats, des remises de prix, des projections de documentaires…

[Source : communiqué de presse]

 

Articles liés

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”
Cinéma
46 vues

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”

Gérante d’une salle de cinéma à Clermont dans l’Oise, Léa DAVID a 24 ans et nous explique aujourd’hui les tenants et aboutissants d’un métier qui a du mal à survivre au COVID19.  Bonjour Léa, peux-tu nous expliquer ton parcours...

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »
Cinéma
48 vues

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »

Rencontre avec la lauréate du Prix du Jury de la compétition internationale « Les Regards de l’ICART ». Marine Laclotte, jeune réalisatrice, revient sur son film « Folie Douce, Folie Dure », un documentaire animé qui nous plonge dans le quotidien d’un hôpital...

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK
Musique
57 vues

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK

Fantomes, c’est un duo qui naît autour de l’amour des vieux amplis et des riffs de guitare bien gras, un duo qui se fiche des tendances musicales, qui joue surtout pour se sentir vivant. Après un premier EP éponyme...