0 Shares 498 Views

Spray final : unSolub inaugure sa fresque de 250 m2

5 octobre 2015
498 Vues
sprayfinal

Spray final : unSolub inaugure sa fresque de 250 m2

Le samedi 10 octobre 2015 de 16h30 à 19h

Passage des Gravilliers
Entrées par le 10 rue Chapon
et le 19 rue des Gravillier
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts & Métiers

www.unsolub.com
FB : unSolub

FB : the.passage.pas.sage

CP Spray final copieLe samedi 10 octobre 2015

Le Passage pas sage organise samedi 10 octobre “Spray final”, un live painting du graffeur unSolub, ultime touche à sa fresque réalisée passage des Gravilliers. Une expérience unique à Paris.

C’est au graffeur unSolub que christian berst art brut, galerie Sator, under construction gallery et Paper ! Tiger ! ont choisi de confier, au début du mois d’août, le projet ambitieux de faire naître une jungle urbaine sous les porches et sur les 16 rideaux métalliques de leur passage – soit une surface de plus de 250 m2.

En 10 semaines et 100 bombes, unSolub a donné vie à un univers onirique peuplé de machines volantes inspirées de l’univers de Gustav Mesmer surplombant des méandres architecturaux envahis de végétations luxuriantes, dans une gamme allant du “pur blanc” au “noir rat” nuancés de “full metal” et d’un camaïeu de gris.

Cet événement inaugural se déroulera en trois temps :

16h30 : les rideaux métalliques du passage se baisseront de concert afin d’apprécier l’oeuvre picturale dans son ensemble
17h : lever de rideaux et ré-ouverture des galeries
17h à 19h : live painting, performance de unSolub

unSolub : Biographie

Né en 1986, en France, unSolub a, dès sa prime enfance, fondé sa relation au monde à travers l’art.
Après s’être formé aux techniques du verre, il colonise, en autodidacte, son environnement avec ses graffs. Sa réputation est alors croissante et des collectifs de graffeurs réputés le repèrent et l’associent à leurs initiatives. Mais il reste un artiste protéiforme, curieux de toutes les matières et de toutes les manières, et qui voudrait les embrasser toutes.

A découvrir sur Artistik Rezo :
L’interview : UnSolub : « J’ai toujours préféré l’action au résultat », par Sophie Pujas

[Source texte et visuel : communiqué de presse]

Articles liés

La Source des Saints – Théâtre de Gennevilliers
Agenda
24 vues
Agenda
24 vues

La Source des Saints – Théâtre de Gennevilliers

Avec un sens aigu de l’épure, Michel Cerda fait résonner toute la singularité de la langue de John Millington Synge dans cette fable à la cruauté savamment grinçante… Martin et Mary vivent dans la douceur, au croisement des routes. Ils sont pauvres, laids,...

Rétrospective Youssef Chahine à la Cinémathèque
Cinéma
242 vues
Cinéma
242 vues

Rétrospective Youssef Chahine à la Cinémathèque

La Cinémathèque Française rend hommage à ce grand réalisateur, à l’occasion du dixième anniversaire de sa disparition. Une exposition fort intéressante, à la croisée des cultures orientales et occidentales. Nous sommes au Musée du Cinéma, au premier étage de la Cinémathèque Française. Un...

Judy Hill : « Roberto nous a donné, à nous les Noirs, ce que nous n’avions jamais eu : une voix. »
Cinéma
400 vues
Cinéma
400 vues

Judy Hill : « Roberto nous a donné, à nous les Noirs, ce que nous n’avions jamais eu : une voix. »

À l’occasion de la sortie de son documentaire, « What you donna do when the world’s on fire ? », une plongée dans le quotidien brutal d’une communauté noire du Sud des États-Unis, le réalisateur Roberto Minervini et Judy Hill, la protagoniste principale, ont...