0 Shares 796 Views

Suivez les motifs d’Ërell à l’Urban Art Jungle Festival

Vestige, la dernière peinture d’Ërell réalisée dans le cadre du festival Superposition, s’inscrit au milieu d’une Jungle Urbaine foisonnante, créant un dialogue entre le monde végétal et urbain.

Sa composition géométrique est entièrement exécutée à main levée, à l’aide d’un jeu de « tampons géants ». Elle laisse place à l’imprévu tout en s’adaptant aux anfractuosités et aux éléments architecturaux d’un mur en ciment brut, et nous raconte son histoire là où les empreintes fraîchement délavées laissées par l’artiste révèlent d’anciens graffitis et autres stigmates du temps.

A découvrir au festival Urban Art Jungle Festival dès aujourd’hui 

Urban Art Jungle Festival

Dans une volonté de promouvoir les acteurs culturels et de valoriser le territoire, Superposition investit des espaces en réhabilitation ou des zones atypiques afin d’inviter le public à (re)découvrir la beauté de la ville. Cette jungle urbaine éphémère est l’occasion de repenser l’espace en le sublimant par des œuvres et des performances artistiques. Festival intergénérationnel et pluridisciplinaire, l’Urban Art Jungle Festival invite les aficionados de street-art et les curieux ainsi que les puristes de musiques électroniques et alternatives à profiter des 3 jours et des 2 nuits du festival. L’Urban Art Jungle Festival vise à démocratiser l’art pour tous et par tous à travers une programmation participative, ludique et accessible : parcours street-art, exposition collective, live paintings, ateliers d’initiation, DJ sets et lives, happenings et performances artistiques. Également sur place, foodtrucks et bars.

Line-up des artistes :
Arkane // Bouda // Brothers of light // Erell // Etus // Floe // Gol3m // Hélène Ressayre // Laho // Loodz // Mani // Nhobi // Nubian // Paul Lecat // Peri Helio // Primal // Simon Landrein // Tarek

Ërell

Artiste et designer, Ërell expérimente au grand jour une forme d’appropriation éphémère de l’espace urbain.
 Son travail est issu du graffiti ; le module qu’il emploie aujourd’hui résulte du fractionnement d’une forme géométrique simple, l’hexagone, elle-même issue d’une schématisation de son propre tag. De cette pratique, il retient l’automatisme du geste, l’énergie qui transforme la typographie en emblème visuel, en logo, modulable et adaptable, mais également le caractère viral, vivant de la multiplication du motif. À l’image des tags qui grouillent sur les murs de la ville et leur donnent vie, le module d’Ërell se démultiplie afin de générer une infinité de motifs « moléculaires » et de compositions géométriques qui interagissent avec l’architecture ou le mobilier urbain.
Depuis 2010, Ërell compose in-situ ses collages urbains en plein jour et à visage découvert, invitant les passants à modifier leur appréhension de la ville et les invitant au dialogue. Ces interventions, qu’il nomme des Contaminations, déploient un alphabet inépuisable de « figures » dont on peut découvrir la richesse au travers d’une série de pièces éponymes : les Inventaires moléculaires.

Superposition

Superposition, association loi 1901, s’inscrit dans le bassin lyonnais comme un prisme des cultures urbaines. Vecteur de rayonnement artistique, Superposition soutient des approches plurales. Superposition met un point d’honneur à déployer un éventail de médiums aussi large que possible. Les évènements comme l’Urban Art Jungle Festival, les interventions les plus spécifiques telles que la création de fresques murales ou encore les ateliers d’initiation aux pratiques artistiques permettent à l’association d’édifier une passerelle interactive entre publics, œuvres et créateurs.

Articles liés

Le festival Clignancourt présente sa nouvelle édition de “Danse Sur Les Rails”
Agenda
62 vues

Le festival Clignancourt présente sa nouvelle édition de “Danse Sur Les Rails”

Au sortir de l’été, les Jardins du Ruisseau vous donnent rendez-vous le 18 et 19 septembre, pour la 9ᵉ édition du festival Clignancourt “Danse Sur Les Rails”. Dans l’écrin de nature de la Petite Ceinture, oasis de verdure protégée...

Echappée belle à La Bonne Maison
Art
232 vues

Echappée belle à La Bonne Maison

Situé sur la colline de Sainte-Foy-lès-Lyon, à la Mulatière, La Bonne Maison est un vrai jardin secret où la part belle est faite aux fleurs. La propriétaire Odile Masquelier, s’attache depuis des dizaines d’années à faire de ce lieu...

Festival off d’Avignon 2021 : Le grand retour
Spectacle
167 vues

Festival off d’Avignon 2021 : Le grand retour

Après la saison blanche que fut 2020-2021 pour le spectacle vivant, ce festival off d’Avignon est une véritable bouffée d’oxygène, tant pour le public que pour les artistes. Une fois de plus, il est difficile de choisir entre toutes...