0 Shares 921 Views

L’exposition « Sur un fil » – Lin Yusi – Galerie Loft

Sur un fil invisible, suspendu dans les airs, apparaît une silhouette blanche. Fragile et délicate, elle émerge discrètement au cœur d’un monde magique et poétique, habité de dragons, de tigres ou de paysages mystiques…

Cet univers d’encre et de lumière, d’énergie et de puissance, c’est celui de l’histoire de la peinture chinoise. Entre shanshui et Calligraphie, Lin Yusi cherche à capter toute l’essence des œuvres qui l’ont précédé depuis des siècles. Il rend hommage aux grands maîtres de l’art chinois en reprenant les thèmes et les techniques qui ont fait leur grandeur. Pas étonnant alors qu’il vienne d’être choisi par le gouvernement chinois pour réaliser une œuvre murale monumentale de plus de 20 mètres de long. Une reconnaissance de sa technique, et ses connaissances, un grand honneur évidemment, mais aussi une angoisse.

Celle de disparaître au profit d’un art trop classique, celle de devoir s’effacer devant le poids de la tâche.

Car Lin Yusi, c’est lui, ce petit être sensible et secret plongé dans un univers prêt à l’engloutir. Il sait que le courage et la force ne se sont jamais mesurés par la taille ou le tumulte. Pour lutter contre ses propres démons il décide alors de faire face, de dépasser ses craintes et ses propres limites.

Partir, explorer, se libérer.

Pour la première fois de sa vie Lin Yusi accepte de se consacrer à la réalisation d’une exposition personnelle à l’étranger. Encouragé par Jean-François Roudillon qui fréquente son atelier depuis plus de 10 ans il ose s’affranchir du poids de sa propre culture pour nous offrir une série d’œuvres très personnelles, afin de nous livrer sa propre histoire.

Avec une sensibilité hors du commun il nous offre un témoignage poétique et envoûtant sur l’histoire d’un homme prêt à grandir et à accepter sa propre contemporanéité.  Un homme fier de sa culture et de son expérience, mais capable d’aller plus loin, au delà de lui-même.

Un funambule à la lisière de deux mondes, de deux âges, de deux vies…

Sur un fil, il nous tend la main, une main qu’il nous tarde de saisir, pour pouvoir, à ses côtés, nous projeter dans cet univers fascinant.

Vernissage le jeudi 21 juin à partir de 18h

[ Source : communiqué de presse ]

Articles liés

Les musiques de Picasso – La nouvelle exposition du Musée de la musique
Agenda
48 vues

Les musiques de Picasso – La nouvelle exposition du Musée de la musique

Des premières scènes de vie gitane aux joueurs de flûte des années 1970, en passant par les saltimbanques musiciens, les guitares cubistes, les collaborations avec les Ballets russes ou les bacchanales, cette exposition explore la dimension musicale de l’œuvre...

Les “Tête-à-Tête” des Filles de la Photo : des entretiens pratiques et stratégiques pour les femmes photographes
Agenda
73 vues

Les “Tête-à-Tête” des Filles de la Photo : des entretiens pratiques et stratégiques pour les femmes photographes

Témoin des disparités entre femmes et hommes photographes dans leurs parcours de reconnaissance, l’Observatoire de la Mixité nous a permis de constater que les femmes photographes candidatent moins dans les domaines où les processus de sélection sont informels, dans des...

Rag’n Boogie : Sébastien Troendlé au cœur d’un spectacle musical Boogie-Woogie aux Trois Baudets
Agenda
73 vues

Rag’n Boogie : Sébastien Troendlé au cœur d’un spectacle musical Boogie-Woogie aux Trois Baudets

Sébastien Troendlé, pianiste virtuose, se joue de partitions diaboliques tout en donnant vie, par la voix et le jeu théâtral, à une foule de personnages attachants : c’est rare et tellement réjouissant ! Il y a de l’intelligence et...