0 Shares 428 Views

Un banc pour deux : une comédie de Jérôme de Verdière au Théâtre du Marais

Orianne JOUY 26 avril 2019
428 Vues

Profitez de ces deux représentations au Théâtre du Marais pour découvrir Un banc pour deux, une comédie dans laquelle chacun pourra se reconnaître !

Sophie et Caroline ont rendez-vous avec un homme dans un jardin public. L’une avec son mari, l’autre avec son amant. Démarre alors un dialogue ravageur entre deux femmes que tout oppose mais qui vont se trouver un drôle de point commun…

Cette réjouissante comédie de Jérôme de Verdière (auteur et animateur sur Paris Première et RTL, auteur pour Laurent Gerra), emmenée par trois comédiennes épatantes Sylvie Guichenuy : (La vie trépidante de Laura Wilson) et Maeva Pasquali (de la série Clem), en alternance avec Aurélie Colin (Libérée Divorcée), se moque avec légèreté des femmes et de l’éternelle lâcheté masculine qui recèle parfois des trésors comiques.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Le cinéma Mashup de Julien Lahmi : entre cri d’amour et geste punk
Cinéma
121 vues

Le cinéma Mashup de Julien Lahmi : entre cri d’amour et geste punk

Au croisement du 7ème Art et du numérique, à l’origine de mariages insolites entre images et sons issus de la Pop Culture, se trouve le cinéma Mashup. Décryptage de cette pratique de “seconde main” aux côtés de Julien Lahmi,...

Philippe Leloup : “L’aventure musicale, c’est aussi tout seul.”
Musique
139 vues

Philippe Leloup : “L’aventure musicale, c’est aussi tout seul.”

Rencontre avec un musicien qui nous fait vibrer entre musique classique et musique jazz, et qui nous ouvre les rideaux sur les mystères de la composition. Quelle a été ta rencontre avec la musique classique ? La rencontre c’est...

Une goutte d’eau dans un nuage – ParisOFFestival
Agenda
109 vues

Une goutte d’eau dans un nuage – ParisOFFestival

Petit voyage théâtral sonore et délicat à travers une mousson d’été. C’est l’histoire vraie d’une jeune femme qui s’expatrie à Saïgon et l’histoire des imaginaires qui l’entourent. La sensualité des paysages de Marguerite Duras et la violence ; celle de...