0 Shares 387 Views

3 expos photo qu’il ne fallait pas rater en 2020

19 janvier 2021
387 Vues

© Getty Images

En ce moment, les événements culturels sont malheureusement suspendus ou reportés. Alors pour ceux qui auraient loupé quelques dates clés, voici le top 3 des expos photo qu’il fallait voir absolument avant la fermeture des galeries. 

1 – L’Épaisseur du Temps / Photographique – Carolle Bénitah

L’Épaisseur du Temps / Photographique est une exposition menée par Carolle Bénitah regroupant 12 artistes photographes : Julien Benard, Carolle Bénitah, Katrien De Blauwer, Juliana Borinski, Gaëlle Choisne, Oleg Dou, Gabriela Morawetz, Catherine Rebois, Sophie Ristelhueber, Georges Rousse, Danilla Tkachenko et Corinne Vionnet. Ces derniers mettent en avant leur expérience temporelle de cette période de crise et la façon dont cela a suspendu et boulversé le temps. Ils figent avec leurs objectifs des instants fictifs ou réels afin de représenter le “monde d’avant”, celui d’avant la crise sanitaire actuelle. L’objectif de cette exposition est de vivre une expérience subjective du temps, dans toute son épaisseur. Un temps suspendu, étiré, comprimé ou encore, lent. 

Une exposition qui s’est déroulée du 5 septembre au 7 novembre 2020, à la Topographie de l’Art à Paris.

L’Épaisseur du Temps / Photographique – Topographie de l’Art © D.R.

2 – Rétrospective – Jean-Claude Gautrand

Une exposition consacrée à Jean-Claude Gautrand, expert du noir et blanc qui a su mettre en avant la mémoire et le temps à travers son œuvre, en immortalisant les grands bouleversements urbanistiques et socio-économiques de la France. L’exposition se déroulait à la galerie Maupetit à Marseille et réunissait une centaine des photographies en noir et blanc de l’artiste, prises à l’argentique entre 1955 et 2019. Jean-Claude Gautrand nous a quittés le 23 septembre 2019, c’était un photographe talentueux et un auteur reconnu. Il est le modèle d’une génération qui a lutté pour la reconnaissance de la photographie, un artiste qui a su créer une véritable poésie par l’image. La lumière et la matière sont les outils principaux de cette rigueur qui cadre toute son œuvre et qui ont fait de lui un photographe reconnu.

L’exposition a eu lieu du 3 septembre au 3 octobre 2020 à la galerie Maupetit à Marseille.

3 – Monumental – Stéphane Couturier

Stéphane Couturier est un photographe plasticien français connu pour son travail sur l’architecture urbaine. Monumental retrace ses séries de photos les plus connues, des années 2000 jusqu’à aujourd’hui. Son travail se base principalement sur l’architecture urbaine, particulièrement les constructions modernistes. Une fois ses clichés pris à l’aide d’une technique de l’argentique des années 1960 (Cibachrome), il utilise les outils numériques les plus contemporains pour monter ses œuvres. Ses photos sont qualifiées “d’images numériques mouvantes”, elles se superposent, s’entremêlent et le résultat donne aux œuvres l’allure de peintures abstraites ou cubistes. Pour l’artiste, la photographie est un “jeu de construction et de déconstruction du réel”, son but majeur est de représenter le plus fidèlement possible la façon dont on perçoit un lieu lorsqu’on l’habite. 

L’exposition était à découvrir du 14 mars au 13 juin 2020, à la galerie Christophe Gaillard à Paris.

© Stéphane Couturier

Articles liés

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »
Art
80 vues

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »

Des œuvres connectées au floral et au végétal : voilà ce que nous propose le duo de curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai, fondatrices de la galerie d’art « quand les fleurs nous sauvent ». Leur intention est de...

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent
Art
105 vues

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent

Dès le 18 mars, le nouvel évènement « Les saisons de Maia Flore » de la galerie « quand les fleurs nous sauvent » invite à la rencontre intime entre l’artiste et la nature. Pour l’occasion, les curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai...

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi
Cinéma
111 vues

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi

La Cérémonie des Césars aura lieu le 12 mars 2021. À l’aube d’une édition particulière marquée par la crise sanitaire, nous avons décidé de vous offrir un tour d’horizon des films nommés ainsi que nos favoris. Installez-vous confortablement car,...