0 Shares 434 Views

3 musées peu ou pas assez connus

Amélie Simard 19 janvier 2021
434 Vues

© Sarah Betite / Université Lumière Lyon 2

On a tous tendance à fréquenter les mêmes musées, de par leur popularité ou bien car ils proposent une exposition très importante sur un thème ou un artiste connu et reconnu. Mais pourtant, bien d’autres musées existent. Voici une sélection de trois musées peu ou pas assez connus.

Lyon comme Paris sont des villes fortement marqués par la culture et la création artistique, on y trouve nombre de musées, de galeries et d’ateliers d’artistes. Ces villes accueillent beaucoup de touristes qui se tournent souvent vers les plus grands musées mis en avant pour la richesse de leurs collections mais aussi leur grandeur architecturale.

1- Le Musée des Moulages de Lyon 

Ce musée peu connu autrement appelé le MUMO se trouve dans un ancien local industriel, en plein 3eArrondissement. Avant cela, depuis sa création en 1899, ses locaux étaient au sein de l’Université de Lyon dont il dépend toujours. Près de 1600 moulages en plâtre, copies en rondes-bosses, bas-reliefs et statuettes y sont conservés. Cette grande collection permet de prendre connaissance de l’évolution de la sculpture en occident de l’Antiquité à nos jours. En période d’exposition, on peut retrouver en moyenne une sélection de près de 200 moulages présentés en parcours thématique.

Malgré la situation sanitaire, ce musée sait se mettre en avant sur les réseaux sociaux avec un contenu attrayant, divertissant mais aussi enrichissant.

Plus d’informations sur le site Internet du musée ainsi que sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook.

2- Le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne

Saint-Etienne est historiquement une des villes minières les plus importantes de la région lyonnaise mais elle est aussi connue pour être depuis quelques années la capitale du design.

Mais on y trouve aussi un musée d’art contemporain, le MAMC qui en plus d’exposer régulièrement de jeunes artistes encore peu connus du grand public est le second plus grand musée d’art contemporain en terme de collections avec plus de 20 000 œuvres qui y sont conservées. Elles comprennent une majorité d’œuvres du XXe siècle, mais également une collection d’art ancien, de design et de photographies, c’est d’ailleurs ce qui en fait sa particularité.

L’espace d’exposition propose une partie semi-permanente renouvelée environ une fois par an  et une autre dédiée aux expositions temporaires. Le musée proposera à sa réouverture trois expositions. La première s’intitulera “Déjà-vu. Le design dans notre quotidien” et explorera la présence de meubles design dans notre quotidien et plus précisément dans nos logements. La seconde sera dédiée à Éric Manigaud, un artiste stéphanois réalisant des dessins à partir de photographies d’archives afin de redonner vie à l’histoire. Et la dernière sera consacrée à Léa Belooussovitch, une artiste réinterprétant des photographies de nature violente issues des médias et réalisées à main levée au crayon de couleur sur du feutre de textile blanc.

Le musée est aussi très présent sur les réseaux sociaux, on peut y découvrir en avant-première certaines œuvres présentes en exposition, mais aussi la vie du musée et d’autres activités proposées par la structure.

Plus d’informations sur le site Internet du musée ainsi que sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook.

3- Le Musée Bourdelle à Paris

Paris est une des villes avec le plus de musée en Europe si ce n’est du monde, on peut y retrouver environ 200 musées et nombre d’entre eux restent peu connus.

C’est d’ailleurs le cas du musée Bourdelle dans le 15e arrondissement, ce musée dédié au sculpteur français met en avant la collection personnelle de l’artiste, allant de ses sculptures à ses photographies. En plus des collections de l’artiste, on peut y retrouver de nombreux ensembles mobiliers mais aussi des archives professionnelles et personnelles. Ces différents éléments sont par ailleurs exposés par roulement dans l’exposition permanente du musée afin de ne pas toujours mettre en avant les mêmes œuvres. Le musée est constitué des anciens ateliers de l’artiste qui sont d’ailleurs mis en scène dans le parcours d’exposition dans une extension plus moderne.

L’exposition actuelle qui a été prolongée suite à la fermeture des établissements culturels s’appelle “Bourdelle devant Beethoven”, elle rend à la fois hommage au compositeur dont l’on fête les 250 ans cette année, mais aussi à l’obsession du sculpteur pour Beethoven dont il a réalisé les portraits.

Durant cette période de fermeture, les réseaux sociaux du musée permettent de découvrir l’exposition à travers des formats et propositions audiovisuels tels que la musique, le conte et bien d’autres idées innovantes.

Plus d’informations sur le site Internet du musée ainsi que sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram.


Propos de Amélie Simard

Articles liés

Le Centre Pompidou met les femmes à l’honneur dans son nouveau MOOC
Agenda
79 vues

Le Centre Pompidou met les femmes à l’honneur dans son nouveau MOOC

Dans un souci d’affirmer son engagement pour l’égalité entre les genres et la création artistique féminine, le Centre Pompidou publie son nouveau MOOC dédiée aux femmes artistes “Elles font l’art”.  À découvrir ! Tout d’abord, pour ceux qui ne...

Andrea Ravo Mattoni présente une fresque en hommage aux soignants
Art
130 vues

Andrea Ravo Mattoni présente une fresque en hommage aux soignants

Andrea Ravo Mattoni dévoile une nouvelle fresque dans un endroit gardé secret, dans la province de Varèse en Italie : une reproduction de David et Goliath par Guido Reni (1607), entièrement réalisée à la bombe aérosol. “Un an s’est...

Davy Sicard, un artiste qui navigue entre les styles musicaux
Musique
90 vues

Davy Sicard, un artiste qui navigue entre les styles musicaux

Auteur, compositeur, interprète, Davy Sicard est un musicien accompli. Alors que c’était le foot qui l’intéressait enfant, c’est par son père, qui travaillait pour un orchestre, que lui vient finalement cette autre passion. Sa carrière débute en 1992, alors...